Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Autoroutes et principales nationales de Wallonie : Les chantiers de la rentrée 

30 août 2021 Temps de lecture 107 minutes

Partager cet article

En été, la période des congés scolaires et son trafic moins conséquent sur certains axes sont mis à profit pour réaliser des phases de chantiers plus impactantes, lancer de nouveaux chantiers ou réaliser des opérations de courte durée. Ces chantiers, dont l’organisation veille à préserver un maximum de mobilité pour les usagers, sont nécessaires pour continuer à offrir un réseau alliant sécurité, confort et fluidité. On peut ainsi épingler en cette rentrée de septembre :

  • 12 chantiers qui viennent d’être achevés ou qui sont sur le point de l’être ;
  • 9 nouveaux chantiers qui ont été lancés récemment ou qui démarreront sous peu ; 
  • 15 chantiers déjà entamés avant les congés scolaires qui se poursuivent.

Les chantiers qui démarreront par la suite feront l’objet d’une communication précise ultérieurement puisque le début d’un chantier est toujours tributaire de multiples éléments comme l’état d’avancement des procédures administratives, les conditions météorologiques ou encore son interaction avec d’autres chantiers déjà en cours. 

Les usagers qui souhaitent rester informés des actualités des chantiers en cours sur les autoroutes et principales nationales de Wallonie peuvent surfer sur le site internet de la SOFICO www.sofico.org : ils pourront y consulter la carte dynamique des chantiers présente sur la page d’accueil et s’abonner à la newsletter par région. Ils peuvent également suivre la page Facebook de la SOFICO. 

La SOFICO tient à remercier de leur patience les usagers qui rencontrent ces travaux sur leur trajet.

Elle tient également à saluer le travail remarquable effectué par son partenaire technique, le SPW Mobilité et Infrastructures, par ses propres équipes, ainsi que par les entreprises privées désignées par marchés publics pour permettre la tenue de ces chantiers et continuer à offrir un réseau de qualité aux usagers.

CHANTIERS TERMINES /TERMINES SOUS PEU

1)           E42/A15 : interventions à hauteur de 7 ponts entre Fleurus et Heppignies en direction de Mons

Depuis le début du mois d’août, la voie de droite et la bande d’arrêt d’urgence sont soustraites sur l’autoroute E42/A15 entre Fleurus et Heppignies afin d’intervenir sur 7 ponts supportant l’autoroute. La vitesse maximale y est limitée sur cette zone de 6 kilomètres à 70 km/h. Par ailleurs, la bretelle du R3 venant de Marcinelle en direction de l’E42/A15 vers Mons est également fermée. Une déviation est en place par le rond-point du Muturnia. 

Ces travaux permettent d’intervenir au niveau des trottoirs, des revêtements et de l’étanchéité de la voie lente de ces ouvrages. 

La bretelle du R3 venant de Marcinelle en direction de l’E42/A15 vers Mons sera libérée pour la fin de la semaine prochaine (5 septembre au plus tard). Le reste du chantier sera achevé fin de la semaine suivante (12 septembre au plus tard). 

Entreprises désignées par marché public pour l’exécution de ce chantier : RENOTEC GROUP & EUROVIA BELGIUM 

1)           E42-E19/A7 : chantier d’aménagement d’un giratoire à la sortie n°25 «Tertre »

Ce chantier qui a débuté le 21 septembre 2020 a permis de réaliser un giratoire au croisement de la bretelle de sortie n°25 « Tertre » de l’autoroute E42/E19-A7 vers la France avec la N547. 

Cet aménagement doit améliorer la sécurité de ce lieu accidentogène et atténuer le phénomène de remontées de files observé à cet endroit aux heures de pointe (notamment dû à la proximité de plusieurs écoles). Une nouvelle bretelle de sortie du giratoire vers la France a également été aménagée. Le rond-point a été ouvert à la circulation le 18 décembre 2020. Les dernières opérations relatives à ce chantier ont été effectuées au mois d’août afin d’en limiter les impacts sur la circulation. Le chantier sera totalement achevé ce 27 août.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

WANTY S.A.

Budget : €950.000 HTVA

2)           E313/A13 : chantier de réhabilitation entre Vottem et Juprelle vers Anvers

Le 10 mai dernier un chantier de réhabilitation de la voirie a débuté sur l’autoroute E313/A13 entre l’échangeur de Vottem et Juprelle, uniquement vers Anvers. Ce chantier permet de réhabiliter complètement la voirie qui supporte le trafic vers Anvers et de remplacer les glissières de sécurité. 

Depuis le début du mois de juillet, les voies ont été libérées entre Vottem et Liers. Les travaux se sont poursuivis entre Liers et Juprelle où une seule bande est disponible par sens avec une vitesse limitée. Sur ce tronçon, le sens vers Anvers sera complètement libéré ce vendredi 27 août en soirée au plus tard. Le sens vers Liège sera à nouveau accessible selon des conditions habituelles de circulation pour le 1er septembre au plus tard. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :

AB TECH S.A.

Budget : €2,7 millions HTVA 

3)           E411/A4 : chantier de réhabilitation en cours entre Wanlin et Lavaux-Saint-Anne vers Arlon

Ce chantier, qui a débuté le 26 février dernier, a permis de réhabiliter l’autoroute E411/A4 entre Wanlin et Lavaux-Saint-Anne (de la sortie n°22 Rochefort, à la sortie n°22 A « Lavaux-Saint-Anne », soit sur environ 7 kilomètres) en direction d’Arlon. Les séparateurs de trafic en béton de la berme centrale ont été remplacés.

Le pont qui surplombe la Lesse a également été réhabilité (nouvelle étanchéité, nouveaux revêtements et équipements) ainsi que la partie circulée de l’aire de Wanlin. Les voies ont été libérées le 20 juillet dernier.

Il est à noter que des plantations en berme centrale seront effectuées en période adéquate, vers la mi-octobre, pendant environ deux semaines. Pendant ces opérations, dans les deux sens de circulation, 2 voies seront maintenues mais déviées et la vitesse maximale sera réduite.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

WILLEMEN INFRA S.A.

Budget : €9 millions HTVA

4)           R3 – Charleroi : réparations des bétons sous le viaduc de l’Eau d’Heure

Le viaduc de l’Eau d’Heure, supportant le R3 à hauteur de Montigny-le-Tilleul est en travaux depuis le 12 juillet dernier. Des réparations des bétons sont effectuées en-dessous du viaduc. Ces opérations ne sont donc pas visibles depuis l’ouvrage, sur lequel une bande dans chaque sens est soustraite pendant le chantier (pour les nacelles de travail et pour des raisons techniques d’exécution du chantier). 

La signalisation de ce chantier devrait être retirée le 31 août prochain.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

RENOTEC GROUP

5)           N5/Route de Philippeville – Charleroi : réhabilitation des revêtements du rond-point de Couillet

Des travaux visant à réhabiliter les revêtements du rond-point de Couillet, situé à l’intersection N5/R3/N572/rue des Haies/avenue de l’Armée française, ont débuté le vendredi 20 août pour une durée d’une semaine. Ils ont été effectués majoritairement de nuit afin d’en limiter l’impact. Ils s’achèvent ce vendredi 27 août. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : MICHAUX

Budget : €85.000 HTVA

6)           N7/Chaussée de Lille – Tournai : réfection des revêtements entre le Boulevard Bara et le giratoire de Hertain

Depuis le 5 juillet dernier, des travaux visant à réhabiliter le revêtement de la Chaussée de Lille (N7) entre le Boulevard Bara et le giratoire de Hertain sont en cours. Le chantier a été divisé en deux phases. 

Le chantier porte actuellement sur la N7 entre le carrefour N7/Avenue Minjean et le giratoire de Hertain. Une seule bande de circulation est maintenue et peut être empruntée par les usagers circulant en direction de la France. Pour l’autre sens de circulation (vers Tournai), une déviation est mise en place via l’E429/A8 et la N50.

Il est impossible sur la N7/Chaussée de Lille de joindre les voiries latérales côté Froidmont et vice versa. Ce chantier se terminera le 3 septembre prochain.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

COLAS BELGIUM

Budget : €1,643 million HTVA

7)           N40 – Wellin : réhabilitation des revêtements entre le carrefour N40/Rue Théodore Olix et le carrefour N40/Gongon

Ce chantier de réhabilitation des revêtements qui était en cours depuis le 19 août dernier entre le carrefour N40/Rue Théodore Olix et le carrefour N40/Gongon, soit à hauteur du lotissement Coputienne, a été achevé le 24 août

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

Les Enrobés de Gerny

Budget : €132.590 HTVA

8)           N50 : réhabilitation de la traversée de Ghlin

Ce chantier visant à réhabiliter la traversée de Ghlin (N50) sur près de 2 kilomètres avait débuté le 14 octobre 2019 et a été divisé en plusieurs phases afin de limiter l’impact sur le trafic.

  • Phase 1 – 14 octobre 2019 à la mi-juin 2020 : depuis le carrefour avec l’avenue du Millénaire (carrefour non compris) jusqu’au carrefour avec la rue Limauge (carrefour compris), soit environ 1 km. 
  • Phase 2 – du 31 août 2020 au 14 juin 2021 : depuis le carrefour avec la rue du Grand Large (carrefour non compris) jusqu’au carrefour avec l’avenue du Millénaire (carrefour inclus), soit environ 1 km. 
  • Phase 3 – du 16 août 2021 au 21 août 2021 : depuis le carrefour avec le rue  du Grand Large (carrefour compris) jusqu’au rond-point des Baudarts, soit environ 300 m.

Ce dernier tronçon concerné par les travaux a donc pu être ouvert à la circulation samedi 21 août 2021.

Concrètement, ce chantier a permis de :

  • Réhabiliter totalement la voirie existante après sa démolition ;
  • Créer une piste cyclable dans chaque sens de circulation ;
  • Aménager de nouveaux trottoirs ;
  • Réaménager les emplacements de stationnement du côté des habitations ;
  • Procéder à la réfection de l’égouttage et des raccordements privatifs (SPGE) ;
  • Assurer la réfection des conduites de distribution d’eau et des raccordements privatifs (SWDE).

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :  

WANTY S.A.

Budget : €6,27 millions HTVA financés par

  • la SOFICO : €3.753.000 HTVA 
  • la Ville via SPGE : €1.941.000 HTVA
  • la SWDE : €576.000 HTVA

9)           N89 : chantier de réhabilitation des revêtements entre Vecmont et La Roche-en-Ardenne 

Ce chantier, qui a débuté le 12 avril visait à réhabiliter la N89 entre Vecmont et La Roche-en-Ardenne (à l’exception de la traversée de Beausaint) dans les deux sens de circulation. Les travaux portaient au total sur près de 6 kilomètres et ont permis de réparer localement en profondeur la voirie (intervention parfois dans la fondation) et de réhabiliter le revêtement.

En complément, sur le tronçon allant de la sortie de Beausaint au centre de La Roche : des glissières de sécurité ont été installées dans certains tournants et une bande de contrebutage a été réalisée (structure qui ressemble visuellement à un filet d’eau plat et qui permet d’empêcher tout mouvement latéral de la structure de la voirie). Le chantier a été achevé le 5 juillet dernier.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

DEUMER S.A.

Budget : €1,7million HTVA

10)       N90 – Ivoz-Ramet : réfection du rond-point de la Horre

Le chantier de réfection du rond-point dit « de la Horre » sur la N90 à Ivoz-Ramet a débuté le 17 mai dernier. Les travaux visent à traiter les entrées et sorties du giratoire pour supprimer l’apparition de « bourrelets » d’hydrocarboné. La couche d’usure de la N90 est également remplacée à proximité du rond-point dans le sens Seraing-Huy. 

Pendant le chantier : la circulation s’effectue sur une bande dans chaque sens avec une vitesse maximale est limitée à 50 km/h. Il n’est plus possible de connecter la N90 avec la rue de la Horre et avec la sortie du zoning d’Ivoz-Ramet, et ce, dans les deux sens. Les usagers sont déviés via la N644 et la N90.

Les voies seront libérées le 3 septembre prochain.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

COLAS BELGIUM

Budget : €337.507 HTVA

11)       N912 – La Bruyère : création d’un giratoire au carrefour formé par la N912 avec la rue du Chainia et la rue du Vieux Raucourt

Ce chantier a permis de réaliser un giratoire au carrefour formé par la N912 avec la rue du Chainia et la rue du Vieux Raucourt.  Cette nouvelle infrastructure a pour objectif de sécuriser ce carrefour et d’y fluidifier la circulation. Le rond-point a été ouvert au trafic le 11 août dernier

Dans les semaines à venir, la signalisation verticale provisoire devra être remplacée par une signalisation définitive. L’éclairage actuel sera remplacé par un éclairage au LED dans le cadre du Plan Lumières développé par la SOFICO et son partenaire privé LuWa. Les traversées cyclo-piétonnes seront pour leur part réalisées à la fin du mois de septembre prochain, après une période de rodage nécessaire du revêtement. Toutes ces opérations n’auront que des impacts très limités sur la circulation.  

D’août à novembre 2020, des déplacements d’impétrants en lien avec le chantier avaient été effectués. Les travaux avaient alors été suspendus et les voies libérées pendant la période hivernale, avant le démarrage effectif du chantier en lui-même le 12 avril dernier.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

COLAS BELGIUM

Budget : €794.000 HTVA

NOUVEAUX CHANTIERS

1)           Liège – Liaison E25-E40/A602 : travaux de réhabilitation suite aux inondations de juillet 

La réouverture progressive de la liaison se poursuit : dès la mi-octobre, il sera à nouveau possible de circuler sur toute sa longueur mais sous certaines conditions.

Le segment compris entre l’échangeur n°38 « Angleur/Grosses-Battes/Belle-Ile » et l’échangeur n°37 « Val-Benoît/Seraing/Marche » sera à nouveau accessible aux usagers avec des conditions restreintes de circulation (nombre de bandes, vitesse maximale,…) indispensables à la sécurité. Elles seront définies pour cette portion comme pour le reste de la liaison à la fin du mois de septembre, en fonction de l’évolution des travaux de remise en état.

Il s’agit du dernier tronçon de la liaison fermé à la circulation suite aux dégâts causés par les inondations. L’électricité, l’éclairage, les caméras, la signalisation dynamique, la ventilation n’y sont plus fonctionnels, ne permettant plus de remplir les prérogatives minimales de sécurité conformément à la directive européenne Mont-Blanc 2004/54/CE.

Soucieux des enjeux de mobilité, les équipes de la SOFICO et du SPW MI mènent un travail intensif pour organiser cette réouverture progressive dans les délais les plus rapides tout en veillant à assurer les conditions de sécurité nécessaires aux usagers. 

Budget : A l’heure actuelle, les travaux à réaliser sur l’ensemble de la liaison suite aux dégâts causés par les inondations pour permettre la réouverture en mode dégradé à la mi-octobre sont estimés à plus de €2 millions HTVA

2)    E25/A26 : réfection des revêtements entre les Tailles et Houffalize vers Neufchâteau

Un chantier de réfection des revêtements de l’autoroute E25/A26 a débuté le 18 août dernier entre Les Tailles et Houffalize. Il porte uniquement sur les voies en direction de Neufchâteau. 

Jusqu’à la fin du mois de septembre, sur l’E25/A26 entre les Tailles et Houffalize, une bande de circulation est maintenue dans chaque sens avec une vitesse limitée à 70km/h.

Durant cette période, les usagers se dirigeant vers Neufchâteau ne peuvent plus accéder à l’aire autoroutière des Nutons. 

Par ailleurs, au niveau de l’échangeur n°51 « Houffalize », pendant toute la durée du chantier :

  • Les usagers circulant vers Neufchâteau ne peuvent plus accéder à la bretelle de sortie vers la N30. 
    • Une déviation est mise en place via l’échangeur n°52 « Mabompré ». 
  • Les usagers circulant sur la N30 en provenance de Houffalize ne peuvent plus gagner directement l’autoroute en direction de Neufchâteau.  
    • Une déviation est mise en place via l’échangeur n°52 « Mabompré ». 

Enfin, toujours au niveau de l’échangeur n°51 « Houffalize », pendant quelques jours en toute fin de chantier :

  • Les usagers circulant sur la N30 depuis la Baraque de Fraiture ne pourront gagner directement l’autoroute en direction de Neufchâteau (en bleu sur la carte).
    • Une déviation sera mise en place via l’échangeur n°52 « Mabompré ». 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : SOCOGETRA S.A.

Budget : plus de €2,385 millions HTVA

3)   E25-E411/A4 : réfection des revêtements entre Rulles et Habay vers le Luxembourg

Ce mercredi 1er septembre, un chantier de réfection des revêtements débutera sur l’autoroute E25-E411/A4 entre Rulles et Habay (soit sur 6,4 km) et portera uniquement sur les voies en direction du Luxembourg. 

Du 1er au 30 septembre, sur l’E25-E411/A4 entre Rulles et Habay, la vitesse maximale sera limitée 70 km/h dans les deux sens de circulation.

En direction du Luxembourg :

  • la circulation s’effectuera sur une voie (basculée à contresens sur la bande de gauche accueillant habituellement la circulation en direction de Bruxelles) ;

·         la bretelle de sortie et l’accès à l’autoroute de l’échangeur n° 28A « Rulles » seront inaccessibles. Une déviation sera mise en place via l’échangeur n°29 « Habay ».

  • l’accès à l’aire de repos de Nantimont sera impossible.

En direction de Bruxelles :

  • deux voies resteront disponibles (elles seront déviées sur la bande de droite et la bande d’arrêt d’urgence) ;
  • l’échangeur n° 28A « Rulles » et l’aire de Nantimont resteront accessibles.

Les voies devraient être libérées à la fin du mois de septembre 2021, sous réserve des conditions météorologiques.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : SOCOGETRA S.A.

Budget : plus de €1,534 million HTVA

Ce chantier visera à réhabiliter le revêtement de l’E40/A3 à hauteur de Lincent en direction de Liège sur un peu plus de 4 kilomètres. Il débutera à la mi-septembre et s’achèvera au début du mois de novembre 2021. La circulation sera réduite à 2 bandes dans chaque sens avec une vitesse maximale limitée. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : BAGUETTE

Budget : plus de € 1,469 million HTVA

Ces travaux viseront à réhabiliter le revêtement des voies centrales et de gauche de l’E42/A15 entre le viaduc de Horion-Hozémont et Saint-Georges uniquement vers Namur. Ils débuteront le 13 septembre et s’achèveront le 17 septembre. Pendant le chantier, la circulation sera réduite à 2 bandes avec une vitesse maximale limitée uniquement en direction de Namur. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : BAGUETTE 

Budget : plus de €238.300 HTVA

6)   E42/A15-Wanze : réhabilitation du viaduc de Huccorgne

Depuis le 2 août dernier, la première partie du vaste chantier de réhabilitation du viaduc de Huccorgne, qui supporte l’autoroute E42/A15 à hauteur de Wanze a débuté. Cette première phase consiste à placer des renforts sous le pont qui supporte les voies vers Namur, afin de pouvoir accueillir 2X2 bandes lors de la phase suivante du chantier. Elle s’achèvera le 5 décembre prochain.

Pendant cette phase, comme pendant les suivantes, sur l’autoroute, 2 bandes de circulation sont maintenues par sens avec une vitesse maximale limitée à 50 km/h. 

Le chantier se découpe en 3 grandes phases (4 mois – 6 mois – 6 mois), planifiées d’ici juillet 2023 avec une libération des voies lors du second semestre 2022. 

En dessous de l’autoroute, les Rues Robiewez et Famelette sont fermées depuis le 2 août 2021 jusqu’au 2 août 2023.

  • Une déviation est mise en place via la N652/Route de l’Etat, la Route de Lavoir et la Rue Biénonsart

Concrètement, ces travaux apporteront une véritable cure de jouvence au viaduc:

Ø    Les travées d’approche seront toutes deux démolies et reconstruites, à l’exception des piles qui seront conservées et réparées ;

Ø    La partie centrale sera réhabilitée ;

Ø    Le chantier prévoit également sur le viaduc : la pose d’une nouvelle étanchéité, de nouveaux revêtements, le placement d’écrans antibruit,…

Entreprises désignées par marché public pour l’exécution de ce chantier : association momentanée BAM GALERE-BESIX

Budget : plus de €23 millions HTVA

7)   N40 – Libin : deux semaines de travaux de réfection des revêtements entre le giratoire de Transinne et le giratoire Galaxia

Le lundi 30 août débutera un chantier de réfection des revêtements de la N40 entre le giratoire de Transinne et le giratoire « Galaxia » au niveau du zoning de l’Euro Space Center. Afin d’en limiter l’impact sur la circulation, ces travaux se dérouleront en deux phases et se termineront le vendredi 10 septembre.

Phase 1 – du lundi 30 aout au vendredi 3 septembre :  

Sur la N40, de Namur vers Arlon, entre le giratoire « Galaxia » et l’échangeur n°24 « Transinne » de l’E411/A4 (compris), la circulation sera régulée par des feux de signalisation.

Les usagers circulant sur l’E411/A4 en provenance de Namur ne pourrons plus emprunter la bretelle de sortie n°24 « Transinne ».

  • Ils seront déviés via l’échangeur n°23 « Tellin ». 

Phase 2 – du lundi 6 septembre au vendredi 10 septembre :

La N40 sera fermée à la circulation entre l’échangeur n°24 « Transinne » de l’autoroute E411/A4 (non compris) et le giratoire de Transinne. 

  • Les usagers seront invités à suivre les déviations locales mises en place via Maissin et Libin.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : Les Enrobés de Gerny

Budget : €245.000 HTVA

8)   N60 : travaux de sécurisation entre Thieulain et Leuze-en-Hainaut

Des travaux visant à sécuriser la N60 entre Leuze-en-Hainaut et Thieulain ont débuté le lundi 23 août. Les opérations, dont la fin est prévue pour la mi-ocotobre, sont organisées en deux phases et permettront de réparer un pertuis au niveau de la nationale et d’y aménager une piste cyclable.

Phase 1 – du 23 aout jusqu’à la mi-septembre, sur la N60 : 

La circulation est interdite dans les deux sens entre le carrefour formé par la N60 avec la Warde et le rond-point de la Croix-au-Mont afin d’effectuer les réparations du pertuis. 

  • Des déviations sont mises en place par le village de Thieulain.

Phase 2 – de la mi-septembre à la mi-octobre, sur la N60 :

La circulation entre le rond-point de la Croix-au-Mont et le carrefour formé par la N60 avec la Planche à Leuze s’effectuera uniquement en direction de Frasnes-lez-Anvaing. Les travaux consisteront à aménager une piste cyclable sur environ 200 mètres sur cette zone. 

  • Les usagers circulant depuis Frasnes-lez-Anvaing en direction de Leuze-en-Hainaut seront déviés par le village Thieulain. 

9)   N89 – Libramont : travaux préparatoires en vue du futur chantier de sécurisation du zoning de Recogne 

Le mardi 17 août, des travaux préparatoires de plusieurs mois ont débuté à Recogne, rue de Saint-Hubert (N89), entre le carrefour formé avec la Rue de Tibétême (N826A) et le pont du chemin de fer surplombant la nationale. Il s’agit d’une étape préliminaire à un chantier qui débutera au printemps 2022 et qui visera à sécuriser la zone via l’aménagement d’un giratoire, à la moderniser ainsi qu’à adapter les accès aux industries voisines.

Depuis le 17 août et jusqu’à la fin de l’année 2021 – rue de Saint-Hubert (N89), entre le carrefour formé avec la Rue de Tibétême (N826A) et le pont du chemin de fer surplombant la nationale en direction de Saint-Hubert : des déplacements d’impétrants seront en cours. Durant ces opérations : 

  • Une voie est maintenue dans chaque sens sur la N89 avec une vitesse limitée à 50 km/h ;
  • L’accès au zoning est toujours assuré.

Les travaux en eux-mêmes débuteront au printemps 2022 et s’achèveront à la fin du mois de juin 2022. Les dates précises du chantier, son phasage et les modifications des conditions de circulation qui y seront liées seront communiqués ultérieurement. Concrètement, ce chantier consistera à :

  • Créer un giratoire de 60 mètres de diamètre, doté de 6 entrées, au carrefour formé par la N89 avec la rue de Tibétême (N826A) ;
  • Aménager des accès vers différentes entreprises comme L’oréal ou Solarec (draine 300 camions par jour) ;
  • Réhabiliter en réaménageant la N89 entre le rond-point et le pont du chemin de fer. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : DANIEL PIROT ET FILS S.A.

Budget : €1,854 million HTVA 

CHANTIERS DEJA EN COURS AVANT LES CONGES

1)   E40/A3 : Désamiantage du pont surplombant l’autoroute à Orp-Jauche 

Des travaux de désamiantage du pont surplombant l’autoroute E40/A3 à Orp-Jauche ont débuté le 6 août. Ils s’achèveront aux alentours de la mi-octobre.

Deux bandes de circulation restent maintenues dans chaque sens avec une vitesse maximale limitée à 70 km/h :

•             dans un premier, les voies de gauche et centrales sont maintenues ;

•             dans un second temps, les usagers circuleront sur les voies de droite et sur les bandes d’arrêt d’urgence.

Un LIDAR est régulièrement présent pour inciter à lever le pied et pour contrôler la vitesse des usagers.

Ces travaux font partie d’un chantier visant à désamianter successivement 6 ponts supérieurs à l’autoroute E40/A3 entre Hélécine et Remicourt.  

Les ponts sont traités un à un, en partant de Hélécine pour se rapprocher de Remicourt, afin de limiter l’impact sur la circulation. Les ouvrages concernés se situent, par ordre de traitement :

  • à l’accès-sortie n°26 « Hélécine » (pont 56) ;  
  • à Orp-Jauche (pont 58) ;
  • à Lincent (pont 66) ;
  • à l’accès-sortie n°28 « Berloz » (pont 76) ;
  • à Rosoux-Crenwick/Berloz (pont 77) ;
  • à Remicourt (pont 89).

Le pont situé à Hélécine a été traité du 26 février au 14 mai 2021. 

Le pont de Lincent devrait lui aussi être traité en 2021, les trois derniers ponts en 2022. 

Le désamiantage est une opération indispensable à réaliser en vue de la future réhabilitation de ces ponts. Il s’agit de travaux complexes qui nécessitent l’installation d’un caisson étanche, progressant avec le chantier et pour lequel les agents doivent être équipés d’une combinaison de protection.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

REDECO – LAURENTY BATIMENTS SM

Budget : €1,3 million HTVA

2)   E42/A15 : travaux de réhabilitation du pont de l’échangeur de Houdeng-Goegnies surplombant l’autoroute

Depuis le 8 juin dernier, un chantier de réhabilitation est en cours sur le pont de l’échangeur n°20 « Houdeng-Goegnies », surplombant l’autoroute E42/A15.

Il est toujours possible de monter ou de quitter l’autoroute depuis cet échangeur. Aucun impact n’est à noter sur l’autoroute elle-même. Par contre il est impossible de circuler sur le pont passant au-dessus de l’autoroute (Chemin de Familleureux). Des déviations sont mises en place. 

L’étude et la planification de certaines opérations à réaliser sur l’ouvrage sont toujours en cours d’élaboration et ne permettent pas de fixer à l’heure actuelle une date de réouverture de l’ouvrage.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :

A2 S.A.

3)   E411/A4 – échangeur n°8A : chantier d’aménagement d’une liaison directe entre l’autoroute et le parking P+R 

Le 4 février 2019 a débuté la première partie d’un vaste chantier visant à réaliser des aménagements de mobilité conséquents à Louvain-la-Neuve, à proximité des accès et sorties n°8A de l’autoroute E411/A4 ainsi que du parking P+R. Ils permettront d’assurer une mobilité optimale en évitant les croisements de flux de circulation dans cette zone, notamment en créant des liaisons directes entre le parking P+R et les grands axes à proximité. Ce chantier d’envergure se découpe en trois parties. 

La partie I s’étend entre l’autoroute E411/A4 (pont non compris) et le parking P+R.

Elle vise à réaliser :

·         Une connexion directe depuis les sorties de l’autoroute vers le parking P+R. 

Ainsi, en provenance de Bruxelles, une fois sur le boulevard du Brabant wallon (échangeur 8A), deux voies seront proposées aux usagers : une à droite permettant de gagner le rond-point de la N4, et une à gauche permettant de se diriger directement vers le parking P+R. 

En provenance de Namur, après le pont de l’autoroute, le principe sera identique : la voie se dédoublera avec une à gauche permettant de gagner le rond-point de la N4, et une à droite permettant de se diriger directement vers le parking P+R. 

La création de cette liaison directe nécessitera de creuser 2 ponts de type « cadre » :

o   Pont cadre n°1 : pour passer sous deux voies (celle allant du rond-point de la N4 vers l’autoroute et celle reliant l’autoroute depuis Namur vers le rond-point) ;

o   Pont cadre n°2 : pour passer sous la N4.

·         Une double voie pour sortir du parking P+R et se diriger, en passant sous la N4, vers les accès d’autoroutes.

·         Un by-pass pour accéder directement de la N4 en provenance de Mont-Saint-Guibert vers les accès à l’autoroute.

·         Un déplacement de la piste cyclable qui longe le boulevard du Brabant wallon, ainsi qu’un troisième pont cadre pour permettre aux piétons et cyclistes de passer en toute sécurité sous la bretelle d’accès à l’autoroute (pont cadre n°3).  

·         Les bases d’un quatrième pont cadre pour permettre, d’ici quelques années, de prolonger l’avenue Jean Monnet en la faisant passer sous le boulevard du Brabant Wallon. 

Dans le cadre de ces travaux, depuis le 2 août dernier et jusqu’au 3 septembre, les usagers qui circulent sur l’E411/A4 vers Namur ou vers Bruxelles ne peuvent plus emprunter les sorties n°8A « Louvain-la-Neuve ». Une déviation est mise en place via les échangeurs voisins n°8 et n°9. Cette fermeture permet d’adapter les bretelles à la nouvelle configuration des lieux.  

Ces opérations clôtureront cette phase I, la signalisation sera être retirée de cette zone I pour le 4 septembre. Seuls des impacts très ponctuels seront à noter par la suite pour effectuer certaines finitions.  

La phase I représente un budget de près de €5 millions HTVA, répartis comme suit :

–      €3,77 millions à charge de la SOFICO ;

–      €450.000 à charge du SPW Mobilité et Infrastructures ; 

–      €760.000 à charge de l’IBW dans le cadre de la préparation du pont cadre qui permettra ultérieurement de prolonger l’Avenue Jean Monnet.

La partie II concerne la création d’une sortie du parking P+R vers le boulevard de Wallonie en direction de Louvain-la-Neuve. Elle s’étend à l’ouest du rond-point de la N4.

Les travaux ont démarré au début de l’année 2021 et sont prévus pour une durée d’environ un an. 

Ils visent à réaliser :

·         Une sortie depuis le parking P+R vers le boulevard de Wallonie, impliquant un déplacement du boulevard au niveau actuel de la berme centrale et un réajustement du bypass en provenance de la N4 depuis Wavre.  

·         Un nouveau quai de bus.

·         Des traversées sécurisées pour les piétons du boulevard de Wallonie à proximité du rond-point.

Cette partie du chantier gérée et financée par le SPW Mobilité et Infrastructures, représente un budget de plus de €1,3 million. Le nouveau quai des bus sera quant à lui financé pour environ €18.700 par l’OTW.

La partie III consistera à élargir le pont qui surplombe l’autoroute E411/A4 et qui connecte l’accès et la sortie depuis Namur au Boulevard du Brabant wallon afin d’aménager un passage sécurisé pour les piétons et cyclistes. Les travaux porteront également sur la rénovation du pont (renouvellement de la chape d’étanchéité).

Cette dernière phase est reprise dans le Plan Mobilité et Infrastructures 2020-2026. Sa procédure de marché public doit encore être réalisée. 

4)   E411/A4 – Beez : Réhabilitation du Pont Collard reliant l’E411/A4 à la N90 vers Jambes

Un chantier visant à réhabiliter le pont Collard, supportant la bretelle de sortie n°15 « Loyers » reliant l’E411/A4 à la N90 a débuté le 15 mars dernier. 

Concrètement, ces travaux consistent à réhabiliter cet ouvrage qui supporte la bretelle passant au-dessus de la N90 jusqu’à sa dalle de béton, y compris son étanchéité. Ils visent également à : 

  • réhabiliter des murs de soutènement (décapage des bétons et reconstruction) ;
  • réhabiliter le revêtement des 2 rampes (E411/A4 vers N90 en direction de Jambes et N90 depuis Andenne vers E411/A4) ainsi que de leurs trottoirs et remplacer des glissières de sécurité.
  • Une déviation est mise en place pour les usagers venant de la E411/A4 et se rendant à Jambes : ils sont invités à emprunter la direction d’Andenne, à effectuer un demi-tour à un rond-point temporaire qui sera réalisé à hauteur de l’intersection avec la rue de Loyers, pour retourner vers Jambes via les rampes longeant la N90 à hauteur du viaduc de Beez.
  • Les usagers circulant sur la N90 depuis Andenne et souhaitant gagner l’E411/A4 doivent emprunter une déviation mise en place via le pont des Grands Malades.

Toute circulation sur les rampes est limitée à 50 km/h.

La fin de ces travaux, annoncée initialement à la mi-novembre 2021, devrait intervenir plus tôt que prévu, à savoir à la fin du mois de septembre prochain. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :

BAM GALERE

Budget : plus de €1,9million HTVA 

5)   E420/N5 : réalisation d’une tranchée couverte à Frasnes (contournement de Couvin) 

La réalisation de cette trémie sous la voie ferroviaire à Frasnes-lez-Couvin est la troisième phase du contournement autoroutier de Couvin et est la seule toujours en cours de réalisation. Elle consiste à construire un ouvrage d’environ 800 mètres de long dont 80 mètres de tunnel pour permettre le passage de la E420/N5 sous la voie ferroviaire dans une configuration de 2X2 bandes.  Elle a débuté le 3 octobre 2016. Une circulation en 2X1 bande est possible depuis le 7 juin 2019.

Depuis le 25 juin et jusqu’à la fin du chantier, sur l’E420, dans la tranchée couverte à hauteur de Frasnes-Lez-Couvin, la circulation en 2X1 bande s’effectue dans la demi-trémie qui accueillera à terme la circulation vers Charleroi. La vitesse maximale y est limitée à 50 km/h.

Une déviation est mise en place via la sortie suivante « Couvin centre – Viroinval – Petigny » pour l’ensemble des usagers. Les poids lourds qui souhaitent se rendre vers Chimay via la N99 ne pouvant pas traverser le centre de Couvin, sont invités à effectuer un demi-tour via l’échangeur « Couvin centre – Viroinval – Petigny» pour remonter sur l’E420 en direction de Charleroi et emprunter la bretelle de sortie « Couvin nord – Chimay ».

A l’automne prochain, les deux demi-trémies seront ouvertes à la circulation (2X2 bandes). Cependant, elles devront encore faire l’objet de travaux de finition (pose de signalisation, bornes kilométriques, bardages,…) nécessitant ponctuellement le retrait d’une voie. Ces opérations de finition, qui devraient être achevées pour la fin de cette année 2021, marqueront la fin de la réalisation du chantier du contournement autoroutier de Couvin.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de la phase III :

JAN DE NUL

Le coût global du chantier du contournement autoroutier de Couvin devrait s’élever à environ €180 millions HTVA financés par la SOFICO, avec l’aide d’un prêt remboursable de €80 millions octroyé par la BEI.

6)   E429/A8 vers Tournai – Enghien : sécurisation de l’échangeur n°25 « Hoves/Petit-Enghien »

Le 5 octobre dernier a débuté un chantier d’aménagement de l’échangeur n°25 «Hoves/Petit-Enghien » (Enghien) de l’autoroute E429/A8 en direction de Tournai. Il vise à mieux sécuriser cette zone particulièrement accidentogène en cas de montée sur l’autoroute.

Concrètement, ce chantier consiste à :

–          aménager un giratoire au croisement de la N285 et de la bretelle de sortie n°25 « Hoves/Petit-Enghien » vers Tournai ;

–          créer une nouvelle bretelle d’accès à l’autoroute E429/A8 depuis la N285 vers Tournai et démolir l’ancienne ;

–          prolonger la bande d’insertion à l’autoroute E429/A8 depuis la N285 vers Tournai et allonger la voie de décélération vers la sortie n°26 « Enghien ».

Du 5 octobre 2020 jusqu’au mois d’octobre 2021 :

Ø  sur l’autoroute E429/A8 en direction de Tournai une seule voie est maintenue entre les échangeurs n°25 « Hoves/Petit-Enghien » et n°26 « Enghien » avec une vitesse limitée à 70 km/h;

Ø  en direction de Tournai, les sorties n°25 et n°26 vers « Hoves/Petit Enghien » et vers « Enghien » restent accessibles. L’accès à l’autoroute vers Tournai depuis l’échangeur n°25 « Hoves/ Petit-Enghien » est possible uniquement via le rond-point voisin ;

Ø  sur la N285 une voie reste accessible dans chaque sens mais avec une vitesse limitée à 50 km/h.

Budget : €2,88 millions HTVA

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :

EUROVIA BELGIUM

7)   N4 – Arlon : chantier d’aménagement d’un giratoire au carrefour Liedel

Ce chantier, qui porte sur le carrefour Liedel à Arlon, situé au croisement de la N4, de la rue Godefroid Kurth et de l’avenue de Mersch a débuté en 2019.

Ce chantier, qui vise à améliorer la sécurité et la fluidité du trafic, la mobilité douce (piétons et cyclistes), ainsi que l’aspect esthétique de la N4 consiste à :

  • Réaliser un giratoire à la place du carrefour à feux ;
  • Sécuriser la N4 en réduisant la zone du rond-point à une circulation à 2×1 voie au lieu de 2×2 voies ;
  • Aménager la berme centrale à proximité avec des espaces verts ;
  • Installer une piste cyclable de part et d’autre de la N4 ;
  • Aménager des emplacements de stationnement (25) des deux côtés du rond-point ;
  • Intégrer un éclairage LED dans cette zone ;
  • Placer le monument du Lieutenant Félix-Louis Liedel au milieu du giratoire.

Depuis le 23 août dernier, il ne reste plus qu’à réaliser des opérations impliquant des impacts ponctuels et de courte durée sur la circulation :  réalisation de l’ilot central situé sur les voies vers Bastogne ainsi que des accotements du côté de la rue Godefroid Kurth et lmise en place des plantations.

Le chantier devrait être achevé d’ici la fin de cette année 2021. Il est à noter que pour garantir la pérennité du marquage, une dernière intervention sera effectuée au printemps 2022. 

Budget : €1 million HTVA

  • plus de €880.000 HTVA financés par la SOFICO 
  • plus de €180.000 HTVA financés par la Ville d’Arlon (aménagement des trottoirs) 
  • plus de €20.000 HTVA financés par la SRWT (nouvel arrêt de bus) 

8)   N4 : réhabilitation de la traversée de Tenneville

Des aménagements provisoires de sécurisation de la traversée de Tenneville ont été réalisés il y a plusieurs années, (circulation réduite à une voie et vitesse diminuée à 70 km/h) permettant de réduire le nombre d’accidents mortels sur ce tronçon.

 Ce chantier, qui a débuté le 31 mars 2019, permettra de pérenniser ces aménagements afin de garantir la sécurité des usagers et des habitants de l’entité pour qui cette voirie reste une zone dangereuse. 

Concrètement, ces travaux consistent à :

–      Réhabiliter le revêtement de la traversée de Tenneville sur une distance d’environ 4 kilomètres ; 

–      Remplacer les aménagements provisoires de rétrécissement de la voirie par un îlot central plus conséquent, matérialisant la circulation à une seule voie dans chaque sens. Cet îlot sera franchissable à de nombreux endroits pour traverser de part et d’autre de la voirie ;

–      Réhabiliter le réseau d’égouttage et revoir le système de récolte des eaux de ruissellement.

Durant la 2ème moitié de septembre la N4 sera fermée par sens de nuit (2 à 3 nuits par sens) pendant une semaine à hauteur des travaux pour permettre la pose de la couche de roulement sur la totalité du chantier, ce qui minimisera l’impact sur la circulation. Des déviations seront mises en place.

Pendant tout le chantier, pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes, il est fortement conseillé d’emprunter une déviation mise en place de la Barrière de Champlon à la Barrière Hinck via la N89, la N848 et la N826. Pour les poids lourds en transit longue distance, il est conseillé d’emprunter l’E411/A4 et l’E25/A26.

Les commerces restent accessibles et l’accès des riverains à leur domicile est évidemment garanti. Ces derniers seront informés en temps utiles des quelques journées d’asphaltage pendant lesquelles il leur sera impossible de circuler sur la voirie. 

Le chantier devrait être terminé pour l’automne 2021.

Budget : plus de €12,12 millions HTVA financés par

  • La SOFICO (environ €10 millions HTVA) ;
  • La Commune de Tenneville qui participe au financement des travaux relatifs à la récolte des eaux de ruissellement et à l’aménagement des abords et qui réalisera également le placement de nouvelles conduites d’eau potable pour un montant de près de €1 million HTVA ;
  • La SPGE qui prend en charge la réhabilitation du réseau d’égouttage et la création de nouveaux raccordements pour un montant de plus de €992.000 HTVA ;
  • L’OTW qui aménagera huit zones d’arrêt de bus pour un montant de plus de €185.500 HTVA. 

9)   N50 – Saint-Ghislain : Démolition du pont du goulet de la Darse à Hautrage

La démolition du pont du goulet de la Darse à Hautrage (N50 – Saint-Ghislain) s’est déroulée le 2 décembre 2019.  Le chantier de reconstruction du pont a débuté en février 2020.

La charpente métallique de l’ouvrage a pu être pose le 26 janvier dernier. Depuis, les éléments préfabriqués en usine de la prédalle ont été posés. Les équipes ont réalisé le ferraillage, c’est-à-dire le placement des « armatures » pour couler la dalle supérieure. Cette dalle a été coulée. 

L’étanchéité du pont doit être posée ces jours-ci, dès que la météo le permettra (le tablier doit être sec pour effectuer cette opération). 

Les travaux se poursuivront alors par la pose des revêtements, des divers équipements et enfin, par la réfection de la N50 sur une centaine de mètres de part et d’autre de l’ouvrage. 

Pour rappel, le pont du goulet de la Darse à Hautrage (N50 – Saint-Ghislain) est fermé à la circulation depuis le 26 février 2019. Ce pont supporte un trafic de 8500 véhicules et 500 poids lourds par jour.

A la suite d’inspections d’ouvrages d’art début 2019, il est en effet apparu que trois ponts (SPW-SOFICO) datant des années 50 devaient être fermés à la circulation car ils présentaient des défauts importants, concernant principalement des câbles tendus dans le béton qui assurent la stabilité de ces ponts (câbles de post-contrainte). 

Ce nouvel ouvrage d’art devrait être achevé fin de l’année 2021.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :SOCOGETRA

Budget : €3,8 millions HTVA

10)     N50 : chantier de sécurisation et de réhabilitation entre Pecq et Warcoing

Un chantier qui vise à sécuriser et réhabiliter la N50 sur environ 5 km, entre l’entrée de Pecq (à hauteur du carrefour rue de Bailleul/chemin de la Garenne) et le rond-point du pont Bleu (frontière avec la Flandre) a débuté le 1er mars dernier. Il est découpé en trois tronçons.

PHASE 1

Le chantier impacte depuis le 1er mars le tronçon compris entre la sortie de Pecq (en direction de la Flandre, après l’intersection avec la rue de Saint-Léger/Bas Chemin) et le giratoire du pont Bleu, soit environ 3,5 km. 

  • ENTRE LE ROND-POINT DES 4 MOULINS (non compris) ET LE ROND-POINT DU PONT BLEU (non compris)
  • La libération de ce tronçon aura lieu dans le courant du début du mois de septembre. Par contre, il sera impossible de libérer le Pont de l’Espierre qui restera en travaux jusqu’à la fin du mois d’octobre prochain. 
  • La circulation, actuellement interrompue dans les deux sens sur tout le tronçon, ne sera plus coupée qu’à hauteur du Pont de L’Espierre. 
  • La déviation actuellement en place via les N512 et N353 (Warcoing et Espierre) le restera pour le trafic de transit.
  • ENTRE LE CARREFOUR RUE DE SAINT LEGER/BAS CHEMIN ET LE ROND-POINT DES 4 MOULINS (compris)
    • La libération du tronçon est prévue au mois d’octobre prochain. 
    • Un seul sens de circulation est maintenu : en direction de Pecq, avec une vitesse limitée à 50 km/h. Un accès voiture est assuré pour les riverains, commerces et restaurants.
    • Une déviation est mise en place pour les usagers qui se dirigent vers la Flandre via la rue Albert 1er, puis la rue de la Croix rouge et la route Fluviale. 

PHASE 2

La seconde phase, qui concerne l’agglomération de Pecq, s’étendra du carrefour formé par la N50 avec la rue de Bailleul et le chemin de la Garenne, jusqu’au carrefour formé par la N50 avec la rue de Saint Léger/Bas Chemin. Cette phase est programmée l’année prochaine, en 2022, après l’hiver.

Ce chantier consiste à réhabiliter la voirie sur l’ensemble du tronçon et comprend également des mesures pour améliorer la sécurité de tous types d’usagers.

Dans l’agglomération de Pecq :

  • Des îlots latéraux, aménagés en partie avec de la végétation, seront installés sur la voirie à l’entrée et à la sortie de la ville, afin de créer un « effet de porte » pour ralentir le trafic, les îlots centraux seront réaménagés;
  • Les trottoirs seront élargis au niveau des traversées piétonnes et des continuités piétonnes seront réalisées, les quais de bus seront réaménagés;
  • Des traversées cyclo-piétonnes seront prévues.

Sur le reste du tronçon :

  • La voirie sera réduite de 4 à 3 bandes ;
  • Une piste cyclable bidirectionnelle séparée de la route par une glissière sera réalisée ;
  • Le pont supportant la N50 à proximité du rond-point du pont Bleu sera réhabilité ;
  • Des aménagements paysagers seront apportés aux ronds-points du pont Bleu et des 4 Moulins.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :S.A. TRBA

Budget : €3,8 millions HTVA

11)     N89 – Paliseul : réhabilitation du pont de Plainevaux surplombant la nationale

Concrètement, ce chantier consiste à :

  • Doter l’ouvrage de nouvelles étanchéités, revêtements, trottoirs en béton, garde-corps ;
  • Remplacer les appuis du pont ;
  • Réhabiliter sa structure et à l’équiper de revêtement de protection.
  • Remplacer les glissières de sécurité à l’axe de la N89.

Ce chantier n’engendre aucun impact sur la N89. Toutefois des réductions de la circulation à une voie dans chaque sens n’est pas à exclure pendant certaines périodes courtes.

Par contre, le pont est fermé en surface. Des déviations sont mises en place via les échangeurs voisins. 

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier :

société momentanée « 4m Engineering – 4m Europe »

Budget : €567.000 HTVA

12)     N90 : chantier de réhabilitation entre Andenne et Namur

Ce chantier de sécurisation et réhabilitation des revêtements de la N90 entre Andenne et Namur, qui a débuté le 28 septembre 2020, vise à :

  • Réduire la voirie de 2×2 bandes à 2×1 bande
  • Réhabiliter la couche supérieure du revêtement dans les deux sens sur 4 km
  • Créer des tourne-à-droite et tourne-à-gauche via le placement de marquage et d’îlots centraux
  • Renforcer la signalisation verticale et les limitations de vitesse (panneaux de signalisation, marquage au sol).

Le 6 novembre 2020, la N90 avait été totalement rouverte dans les deux sens.

Du mardi 15 juin au 10 juillet 2021, les travaux ont successivement porté sur deux parties de la nationale : 

  • Sur environ 3 km de la rue Gawday à Maizeret (N90) ;
  • Sur la Chaussée d’Anton (N90) à Andenne, sur environ 2 km (pose d’asphalte).

Suite aux conditions météorologiques défavorables, l’aménagement des îlots sur la chaussée d’Anton (N90) à Andenne n’a pas pu être réalisée en juillet dernier comme prévu. La dernière phase chaussée Moncheur (N90) à Andenne n’a pas pu être réalisée en août.

La circulation s’effectue donc selon des conditions habituelles sur ce tronçon depuis le 10 juillet. 

Il sera encore nécessaire, à une date à déterminer par la suite, d’intervenir pour aménager des îlots :

  • sur la Chaussée d’Anton (N90) à Andenne, sur environ 2 km.
  • au niveau de la chaussée Moncheur (N90) à Andenne sur moins d’un kilomètre par des feux de circulation. 

Pendant ces travaux la circulation devrait être régulée par des feux de signalisation.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : 

WILLEMEN INFRA

Budget : €2,184 millions HTVA

13)     N90 – Aménagement de la voirie dans le cadre de la mise à grand gabarit du site éclusier d’Ampsin-Neuville

Ces travaux visent à :

·         Modifier le tracé de la N90 suite à l’élargissement des sorties des écluses pour permettre la mise à grand gabarit du site éclusier d’Ampsin-Neuville ;

·         Sécuriser la route nationale en concevant les aménagements de manière à inciter les usagers à réduire leur vitesse :

o   en uniformisant la circulation à une voie dans chaque sens et bande d’arrêt d’urgence, avec une vitesse limitée à 70km/h ;

o   en réalisant des tourne-à-gauche et des voies de lancement au niveau des voiries adjacentes et du site éclusier ;

o   en construisant un nouveau rond-point à l’amont du village d’Ombret ;

o   en réalisant une berme centrale entre ce nouveau rond-point et le site éclusier;

o   en améliorer les liaisons cyclables (notamment en fermant à terme la Grand Route au trafic routier et en la réservant aux cyclistes et piétons).

Pendant le chantier, la circulation s’effectue sur la N90 sur une voie dans chaque sens, avec une vitesse réduite. (Un week-end de fermeture devra être planifié en 2022 pour poser l’extension de la passerelle du barrage au-dessus de la N90.)

La liaison à la Grand Route depuis la N90 à Ombret s’opère toujours au droit du pont d’Ombret. Les arrêts de la ligne de bus n°9 du TEC sur la Grand Route à Ombret sont maintenus en service.

Pendant les travaux, une continuité du RAVeL est assurée via la rive gauche. Les cyclistes provenant de Tihange et souhaitant se diriger vers Liège peuvent emprunter une voie du pont d’Ampsin (voie de tourne-à-droite) qui leur est réservée. 

Le chantier du site éclusier a débuté le 1er août 2018. Un premier coup de pelle symbolique a été organisé en présence des autorités le 4 septembre 2018. L’objectif est de mettre en service la grande écluse (225X25 mètres) à la fin de l’année 2023. 

Les travaux de mise à grand gabarit du site éclusier, en ce compris les travaux de la N90, ont été adjugés pour un budget global d’environ €138 millions HTVA, financé par la SOFICO, avec l’aide d’un prêt remboursable octroyé par la BEI ainsi qu’un subside octroyé par la Commission européenne.  

14)     N90 : Octroi de Bray 

Depuis le 15 mars dernier, des travaux préparatoires sont en cours à Estinnes et à Binche, à l’intersection formée par la N90/Route de Mons et la N27/Avenue Léopold III en vue du futur chantier d’aménagement du giratoire de l’Octroi de Bray.

Ces travaux consistent notamment à déplacer des impétrants et à démonter des îlots de la N90 pour permettre de maintenir la circulation durant le futur chantier. Pendant ces opérations, le trafic n’est impacté que très ponctuellement : une voie est toujours maintenue dans chaque sens sur la N90 et la connexion N90-N27 restera possible. Cette phase préparatoire sera achevée sous peu et permettra, dans le courant du mois de septembre le démarrage du chantier en tant que tel. Plus d’informations seront communiquées ultérieurement.

Concrètement, ce futur chantier permettra :

– l’aménagement d’un giratoire à l’intersection de la N90 et de la N27 pour sécuriser la zone et y fluidifier le trafic ;

– la prise en compte des modes doux par l’aménagement de traversées cyclo-piétonnes ;

– la réhabilitation de deux quais de bus sur la N90 de part et d’autre du giratoire en les adaptant au PMR.

Par ailleurs, afin d’impacter les usagers le moins possible, les opérations ont été coordonnées à un chantier à mener pour le compte de la SPGE qui prévoit l’installation sous la N90 d’un collecteur d’égouts.

Suite à cette intervention, il sera également procédé sur 600m à la réhabilitation du revêtement de la N90 depuis le nouveau giratoire vers Mons.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : WANTY

Budget : €3 millions HTVA financés par

  • la SOFICO pour près de €1,905 million HTVA ;
  • la SPGE pour environ €1 million.

15)       N243 : chantier de réhabilitation et de sécurisation entre Wavre et Chaumont-Gistoux

Depuis le 1er mars, des travaux de réhabilitation et de réaménagement de la voirie ont débuté sur la N243/Chaussée de Huy. Le chantier porte sur un tronçon de 5 km compris entre le rond-point « des 4 sapins » (intersection entre la N243/Avenue Molière/Venelle des Cèdres) à Wavre, jusqu’à l’Intermarché de Chaumont-Gistoux. Il est découpé en plusieurs phase.

Actuellement et jusqu’au 10 septembre – entre la Rue du Moulin et le Carrefour Tout Vent (carrefour non compris) :

  • La circulation sur la Chaussée de Huy reste uniquement possible dans le sens vers Wavre.
  • Les usagers qui empruntent la Chaussée de Huy vers Perwez sont déviés via la N25 et l’E411/A4.

Le 11 septembre – entre la rue du Moulin et le chemin de l’Herbe :

  • La circulation sera totalement interdite dans les deux sens pour poser les revêtements. 
  • Les usagers seront déviés via la N25 et l’E411/A4.

Du 30 août au 4 octobre – du giratoire des 4 Sapins (inclus) jusqu’au carrefour avec la N25 (échangeur compris) 

  • La circulation sur la Chaussée de Huy sera uniquement possible dans le sens vers Wavre.
  • Les usagers qui emprunteront la Chaussée de Huy vers Perwez se verront déviés via le chemin de Vieuxsart, puis la N25

Du 13 septembre à la fin du mois d’octobre – à hauteur du carrefour de Tout Vent : 

  • La circulation sera régulée par des feux sur la N243.
  • Les voiries latérales seront fermées avec déviations locales mises en place.

Enfin, le tronçon de la N243 compris entre le carrefour avec l’Allée de la Frênaie et le carrefour des 4 Carrés (non compris), sera réalisé au printemps 2022.

Concrètement, ce chantier vise à :

  • Réhabiliter en profondeur le revêtement de la N243/Chaussée de Huy dans les 2 sens de circulation entre le rond-point « des 4 sapins » (intersection entre la N243/Avenue Molière/Venelle des Cèdres) à Wavre, jusqu’à l’Intermarché de Chaumont-Gistoux ;
  • Effectuer une rénovation complète de la piste cyclable ;
  • Elargir et sécuriser deux carrefours par l’insertion de tourne-à-gauche pour les deux sens de circulation :
    • au carrefour chaussée de Huy/Rue et chemin Tout Vent;
    • au carrefour chaussée de Huy/Rue des Quatre Carrés/chemin de l’Herbe/ Rue Arsène Matton ;
  • Réhabilitation des 10 quais de bus en les adaptant aux PMR.

Entreprise désignée par marché public pour l’exécution de ce chantier : VIABUILD

Budget : près de €3.000.000 HTVA, réparti comme suit :

  • € 2,911 millions HTVA financés par la SOFICO ;
  • € 80.000 HTVA financés par l’OTW (pour la réalisation des 10 quais de bus). 
Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message