Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Cap maintenu pour les parkings du CHU

P112b
Le gros œuvre est constitué majoritairement d’éléments en béton préfabriqué.

Texte | Philippe Selke

Photos | Groupe Eloy

20 janvier 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Un an exactement après le début des travaux des nouveaux parkings du CHU au Sart Tilman, il est temps de faire le point avec Nicolas Haulet, gestionnaire de chantier. Leur avancement, conforme au planning, impressionne, tout comme la capacité du Groupe Eloy à gérer des chantiers aussi importants. Un chantier de référence mené en DBFMO (Design Build Finance Maintain Operate), pour lequel Eloy devrait avoir achevé dans un an sa contribution en tant que constructeur.

P112 : évolution de décembre 2020 à octobre 2021.

Petit rappel des épisodes précédents : les travaux se déroulent sur 3 sites distincts autour des bâtiments du Centre Hospitalier Universitaire au Sart Tilman. Là où s’étalaient de plain-pied des parkings à ciel ouvert, sortent de terre trois parkings à étages – : le P112 au sud, le petit P109 à hauteur de l’entrée principale du CHU, tous deux en rez +4, et le vaste P101 au nord, en rez +1. Si la construction du premier est entièrement réalisée par le Groupe Eloy, seuls les terrassements et les infrastructures des deux autres sont à sa charge, son partenaire Democo s’occupant du gros œuvre et du parachèvement. Les deux constructeurs se retrouvent ensemble dans le consortium 6nergy Park, avec les architectes Herbiet Grosch Architectes (HGA) et Atelier d’Architecture du Sart Tilman (AAST), le bureau d’études Lemaire (BEL), la société Semaco pour la planification des chantiers et Optimal Parking Control pour la gestion journalière des parkings. 

Le P109 sera le premier parking livré en mars-avril 2022.

Un chantier qui maintient le cap

Pour un chantier d’une telle ampleur, dont les premiers coups de pelle ont été donnés il y a tout juste un an, il est frappant de constater qu’Eloy est parvenu jusqu’ici à tenir le planning prévu, à quelques jours près. Une preuve supplémentaire de l’excellente organisation de l’entreprise sprimontoise, surtout quand on sait que l’hôpital continue à fonctionner pendant les travaux. Comment expliquer cette réussite ? Par une combinaison de facteurs : de bons partenaires, le petit nombre d’intervenants au chantier et surtout une préparation rigoureuse du phasage des travaux, … 

Le gestionnaire de chantier croise les doigts, en expliquant avoir été relativement épargné par les conditions météorologiques, la pandémie et la pénurie de matériaux. « Le P109 sera le premier livré, en mars-avril. Democo a pratiquement terminé le gros œuvre et a déjà posé certains garde-corps. Il restera à couler les revêtements de sol en résines. Les conditions hivernales pourraient cependant empêcher de les mettre en œuvre. Dès l’ouverture du P109, les travaux du P101 pourront démarrer. »

Quant au P112, Eloy en a actuellement réalisé 60% du gros œuvre. Celui-ci est majoritairement constitué d’éléments en béton préfabriqués venant du fournisseur Ronveaux (Ciney), qui prend aussi une grande partie du montage en charge, en collaboration avec les équipes d’Eloy.    “

Opération éclair en vue 

L’un des ouvrages marquant du chantier est la rampe d’accès franchissant l’avenue Hippocrate pour aboutir en toiture du P112. Les terrassements et ouvrages de soutènement ont été réalisés ces derniers mois pour accueillir l’ouvrage métallique d’environ 30 tonnes, fabriqué par TMI, à qui ont été confiés les travaux de charpente et de ferronnerie des différents parkings. Composée de profilés reconstitués soudés associés à des profilés standard, la passerelle verra son tablier réalisé en hourdis avec des compléments en prédalles étant donné la forme légèrement courbe. Un habillage en tôles Corten, aussi bien sur les faces latérales qu’en sous-face, lui donnera un certain cachet. Nicolas Haulet : « Nous allons devoir fermer au minimum une bande de circulation de manière à pouvoir installer les tours d’étançonnement. Puis procéder à une fermeture totale de l’avenue de manière très ponctuelle pour la mise en place de l’ouvrage. Nous ferons cela de nuit pour occasionner le moins de gêne possible, en concertation avec le CHU, car cette voirie est empruntée par les ambulances venant du sud. Nous réfléchissons actuellement avec TMI sur la meilleure façon de procéder. » Eloy a déjà mené ce genre d’opération éclair en début de chantier, quand il a fallu déplacer légèrement l’héliport pour le soustraire de l’emprise du parking. Et cela s’est déroulé à la plus grande satisfaction de tous…  

Fiche technique

Maître d’ouvrage
Consortium 6nergy

Architectes
Herbiet Grosch Architectes (HGA) et Atelier d’Architecture du Sart Tilman (AAST)

Entreprises générales
Eloy travaux et DEMOCO

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message