Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Chantier de transformation de l’E25/A25 en boulevard urbain : ouverture de la nouvelle trémie

Chantier de transformation de l’E25/A25 en boulevard urbain : ouverture de la nouvelle trémie

Le samedi 22 juin, une nouvelle phase du chantier de transformation de l’E25/A25 en boulevard urbain entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas débutera. Il sera possible d’emprunter la nouvelle trémie. Les travaux se concentreront sur la configuration routière côté commerces à hauteur de la nouvelle trémie et sur les aménagements côté Meuse. La circulation sera maintenue sur deux bandes vers Visé, sur une voie en direction de Liège.

MODIFICATIONS DES CONDITIONS DE CIRCULATION

A PARTIR DU 22 JUIN ET JUSQU’A LA FIN DE L’ANNEE

Les travaux se concentreront sur la configuration routière côté commerces à hauteur de la nouvelle trémie et sur les aménagements côté Meuse.

La circulation tant vers Liège que vers Visé sera basculée dans la nouvelle trémie sur des bandes réduites.

Pour les usagers circulant sur l’E25/A25 se dirigeant vers Liège : 

  • Une voie restera disponible entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas (même capacité qu’après réalisation du chantier) avec une vitesse maximale limitée à 50 km/h. 

Pour les usagers circulant sur l’E25/A25 se dirigeant vers Visé : 

  • Deux voies de circulation resteront accessibles avec une vitesse maximale limitée à 50 km/h. 

L’accès n°6 Jupille sera fermé jusqu’à la fin de l’année, uniquement en direction de Liège, pour permettre la tenue des travaux.

Les usagers venant tant de Liège que de Visé pourront emprunter la nouvelle voirie menant au P+R (uniquement en direction du P+R) et à la rue de Droixhe.

Durant cette phase de chantier, il est impossible de maintenir un accès direct aux commerces depuis l’avenue Georges Truffaut entre l’avenue de Jupille et la rue du Gay Village

  • L’accès sera cependant toujours possible, en empruntant la nouvelle voirie menant au P+R de Bressoux, et la rue de Droixhe jusqu’à l’Avenue de Jupille et la rue du Gay Village. 
  • En venant de Visé, l’accès à la nouvelle voirie du P+R s’effectuera en tournant à gauche depuis l’E25/A25 grâce à un feu de signalisation, en configuration définitive. 
  • L’avenue Georges Truffaut sera mise à double sens entre le rond-point du pont-barrage et la rue du Gay Village

Un week-end de fermeture de la trémie Atlas sera nécessaire en fin de chantier pour réaliser la jonction entre les voiries. 

La configuration routière définitive sera accessible fin 2024. Le chantier s’achèvera alors par la réalisation de l’espace dédié aux modes actifs (entre Monsin et la nouvelle voirie proche du magasin « Metro », côté Meuse). Ce chantier sera donc entièrement terminé à l’été 2025.

NOUVELLE TREMIE : CARACTERISTIQUES ET DEFIS TECHNIQUES

La nouvelle trémie permettant de connecter le boulevard urbain à l’avenue de Jupille est à présent terminée. 

Dès ce samedi 22 juin, la circulation y sera basculée sur trois voies. Une configuration provisoire puisqu’à terme, la trémie accueillera deux bandes de circulation, l’une vers Liège et l’autre vers Visé. 

L’ouvrage présente une longueur de 295 mètres.

Un travail conséquent a été mené pour la construction des voiles (murs) de l’ouvrage. Ils retiennent les terres et assurent l’étanchéité du tunnel. Pour ce faire, et compte-tenu de la largeur de chantier disponible (maintien de la circulation dans chaque sens), c’est la technique des pieux sécants qui a été retenue, à savoir deux murs de plus de 370 pieux chacun, emboités les uns dans les autres. Ces pieux présentent, en fonction de l’endroit, un diamètre de 63 ou de 88cm. Un pieu sur deux est armé.

La construction du radier (dalle de sol), de la dalle de toiture, des contre-voiles et la pose des revêtements se sont enchainés ces derniers mois. Le tout accompagné d’un terrassement d’environ 14 000 m³.

Les voiles de la trémie sont recouverts d’un bardage d’écrans acoustiques, de manière à limiter la réverbération du bruit et donc les nuisances vis-à-vis des riverains.

Un bassin de récolte des eaux de pluie de 150m³ a été entièrement créé. Les eaux sont rejetées dans la Meuse via un système de pompage. 

Une fois le chantier terminé, cette trémie permettra de connecter la zone économique de Bressoux et le P+R du tram depuis l’E25/A25.

POUR RAPPEL

Ce chantier, entamé en mars 2022, vise à aménager en boulevard urbain l’autoroute E25/A25 entre le pont-barrage de Monsin et le pont Atlas, créant également un accès à la zone multimodale de Bressoux. Ce projet, qui s’intègre pleinement dans le PUM (Plan Urbain de Mobilité) de l’agglomération liégeoise, permettra d’apaiser la mobilité motorisée, d’offrir une infrastructure dédiée aux modes doux et de verduriser la zone.

Concrètement les travaux consistent à : 

  • Démolir les coffres de l’E25/A25 et de l’avenue Georges Truffaut afin d’y implanter les nouvelles voiries. A terme, la zone sera constituée de deux voies en sortie de ville et d’une voie en accès de ville. La vitesse y sera limitée à 50 km/h ;
  • Connecter l’avenue de Jupille aux nouveaux aménagements à l’aide de la nouvelle trémie ;
  • Connecter les nouveaux aménagements à la rue de Droixhe, vers la zone multimodale, par la création d’une nouvelle voirie ;
  • Créer des pistes dédiées aux vélos et aux piétons côté bâti et côté Meuse ;
  • Accroitre la surface dédiée aux aménagements paysagers et améliorer ainsi, notamment, le cadre de vie des riverains.

Pour consulter davantage d’informations :

  • Lien vers le communiqué de présentation du chantier :
  • Lien vers la vidéo de présentation :

***

Ce chantier représente un budget de près de €17 millions HTVA, dont:

  • Près de €16 millions HTVA financés par la SOFICO, maître d’ouvrage (dans le cadre du PIMPT, le « Plan Infrastructures et Mobilité pour Tous 2020-2027 ») avec l’aide d’un subside de près de €10 millions HTVA du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER).
  • Un peu plus de €1 million par RESA (dans le cadre de placement d’impétrants). 

Il est réalisé en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures, maître d’œuvre.

Le bureau d’étude GREISCH est en charge des études techniques pour la réalisation de ce projet.

Le marché public de génie civil a quant à lui été remporté par l’association momentanée GALERE-ABTECH. 

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.