Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Combler les égouts inutilisés avec de la mousse rigide
Injecter de la mousse rigide dans des égouts inutilisés via la méthode ALV évite de devoir les enlever.

Combler les égouts inutilisés avec de la mousse rigide

Il est parfois délicat d’enlever des égouts inutilisés lors de travaux d’infrastructures car il peut y avoir des conduites d’utilité publique à proximité ou l’espace est trop restreint. C’est ce qu’il s’est passé lors d’un projet à Waasmunster où l’entrepreneur principal BESIX Infra a posé un nouveau réseau d’égouttage distinct sur une longueur d’environ 500 m. Pour combler les anciennes canalisations, il a utilisé la mousse rigide à deux composants Benefil. L’expert en citernes ALV de Bruges l’utilise depuis 2018 et veut désormais conquérir le marché des infrastructures.  

Dernièrement, ALV a comblé une canalisation à Hoboken pour le compte de BESIX Unitec.

L’injection de Benefil dans les égouts inutilisés via la méthode ALV évite de devoir les enlever. Ils sont remplis d’un matériau robuste et inerte, ce qui évite les affaissements au fil du temps et minimise le risque de dommages aux routes ou aux bâtiments. Le produit et la méthode peuvent également être déployés pour combler des citernes, des caves, des puits, … et même les planchers d’ascenseurs. Benefil est un produit néerlandais, utilisé à l’origine pour amender le sol. La résine sert aujourd’hui à combler des espaces creux comme les égouts. ALV applique la méthode depuis fin 2018. Le produit est relativement nouveau sur le marché belge. 

Le produit est préparé sur place, ce qui limite les excédents au strict minimum et évite des coûts supplémentaires.

Avantages

Un seul camion suffit à combler un espace de 160 m³. Pour cette même quantité, il faudrait plus de 10 camions de béton. Il en résulte une réduction significative de l’empreinte carbone et moins de nuisances routières pour les riverains. Les instructions de raccorde­ment pour l’entrepreneur sont très simples car il n’y a qu’un point de remplissage et un évent par longueur à remplir. Autant d’avantages appréciés par BESIX Infra à Waasmunster. « Il s’agissait de travaux d’assainissement classiques avec la pose d’un réseau d’égouttage distinct dans une rue étroite où les égouts se trouvent sous des conduites d’utilité publique sur une distance d’environ 500 m », explique Thierry Fonteyne, chef de projet Infrastructure chez BESIX Infra. 

« Démolir l’ancien égouttage n’était pas une option et nous aurions alors traditionnellement opté pour un comblement avec une solution de ciment. Pour BESIX, le prix est un point d’attention et compte tenu de la forte augmentation du prix du ciment, nous avons recherché une solution plus économique. C’est ainsi que nous avons contacté ALV. Nous avons examiné les possibilités et soumis le produit pour inspection au donneur d’ordre Aquafin et au bureau d’études Sweco qui ont tous deux donné leur accord. La méthode ALV est une valeur ajoutée en termes de facilité d’application car il n’y a qu’un point de remplissage et un évent. »

Les instructions de raccordement pour l’entrepreneur sont très simples car il n’y a qu’un point de remplissage et un évent par longueur à combler.

Pas de surplus

Le produit est préparé sur place, ce qui limite les excédents au strict minimum et évite les coûts supplémentaires. Thierry Fonteyne : « Lors d’un remplissage au ciment, il faut prévoir une bétonnière sur le chantier et la quantité nécessaire est toujours approximative. Bien souvent, il manque quelques mètres cubes ou il y en a trop, ce qui n’est pas idéal en termes d’efficacité et de surplus. Avec la mousse rigide d’ALV, on peut parfaitement estimer la quantité. Quand la mousse ressort de l’autre côté, on arrête le remplissage. Le chantier à Waasmunster était une première pour BESIX Infra en termes d’application de Benefil et ce ne sera certainement pas la dernière. Pour le projet BRAVO4 et la transformation du R4 Ouest et Est en des voiries primaires à Gand, nous étudions la possibilité de combler les espaces entre les panneaux préfabriqués en béton et la dalle en béton armé sous-jacente avec du Benefil au lieu de granulats d’argex. C’est un produit polyvalent. »

Dernièrement, ALV a comblé une canalisation à Hoboken pour le compte de BESIX Unitec. La canalisation de 400 mm sur une longueur de 148 m a été remplie en une fois. La préparation, le remplissage et le nettoyage du site ont duré à peine 90 minutes.  Pour le même client, un tronçon de 1 km de canalisation DN300 a été comblé à Kortessem. ALV dispose du matériel nécessaire et du personnel qualifié pour réaliser les travaux. « Nous sommes très flexibles dans la planification, nous ne dépendons pas de sous-traitants et nous suivons l’ensemble des travaux en interne. »  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.