Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Comme un énorme aspirateur – Un Mercedes-Benz Actros “rail/route” nettoie les voies en Belgique et aux Pays-Bas

Comme un énorme aspirateur – Un Mercedes-Benz Actros “rail/route” nettoie les voies en Belgique et aux Pays-Bas

AH Vrij de Wateringen, spécialiste des travaux d’aménagement paysager, de terrassement et d’infrastructure, a récemment mis en service un nouvel Actros Mercedes-Benz équipé d’une superstructure d’aspiration d’excavation et d’un châssis sur rails pour l’entretien des voies ferrées aux Pays-Bas et en Belgique. L’Actros jaune – la couleur est nécessaire pour la certification – est un véhicule à trois essieux avec aspirateur de sol, benne six cubes et double ventilateur. Rick Vrij, troisième génération au sein de l’entreprise familiale, raconte son dernier ajout : « Depuis la réception, le véhicule n’est pas encore restée immobile. »

L’entreprise AH Vrij, qui a commencé il y a 65 ans avec le grand-père Bram Vrij comme travailleur salarié, emploie 99 travailleurs et entretient presque tous les trajets ferroviaires aux Pays-Bas et en Belgique. L’entreprise a constaté qu’au début des années 2000, il y avait un défi en matière de travaux de verdure sur les voies. On a profité de l’occasion et maintenant, plus de vingt ans plus tard, l’infrastructure autour des trajets ferroviaires est un élément important de l’entreprise de Wateringen. 

Pour le marché ferroviaire, AH Vrij utilise des camions ferroviaires avec bras d’aspirateur de Mercedes-Benz Trucks ; des aspirateurs de sol RSP avec châssis sur rails. L’entreprise possédait déjà un Mercedes-Benz Axor équipé d’un système d’aspiration de quatre cubes avec un seul ventilateur, mais il manquait de capacité pour les nombreux travaux autour des rails. Pour augmenter sa capacité, Rick Vrij a fait appel à Mercedes-Benz Dealer Bedrijven, qui lui a finalement livré un Mercedes-Benz Actros 3351L, 6 x 4. En raison de ses dimensions compactes et de son P.T.A.C. de 33 tonnes, l’entreprise a opté pour un véhicule à 3 essieux qui offre une capacité technique suffisante pour garantir une longue durée de vie. Le choix s’est porté sur un châssis à suspension pneumatique intégrale avec des essieux rétractables grâce à l’utilisation d’amortisseurs spéciaux, afin de créer la garde au sol adéquate sur la voie. Pour de telles configurations, il est important qu’il y ait une bonne concertation entre le concessionnaire, le client et le carrossier. Mercedes-Benz Trucks a livré le châssis, Van Tetering Grondverzet- en Spoorwegmachines s’est chargé de la construction du châssis roulent sur les rails et l’aspirateur a été livré par RSP en Allemagne. 

Le Mercedes-Benz Actros est équipé d’une prise de force dépendante du moteur qui garantit que la pleine puissance du moteur est également disponible pour la superstructure. L’installation d’aspiration à deux ventilateurs dispose ainsi d’une puissance d’aspiration accrue de 25 %. Avec cette acquisition, AH Vrij dispose désormais de deux wagons aspirateurs ferroviaires qui nettoient en profondeur les voies aux Pays-Bas et en Belgique. Rick Vrij, directeur opérationnel et copropriétaire, à propos des travaux ferroviaires : « En fait, il s’agit d’un camion avec un gros aspirateur. Et cet aspirateur arrive dans tous les Pays-Bas et en Belgique. C’est ainsi que nous nettoyons en profondeur la poussière, le sable, les canettes et le papier du tunnel de Schiphol au total quatre fois par an. En tant qu’AH Vrij, nous sommes donc 27 nuits de bonheur, mais il y a aussi un tunnel ferroviaire de 7 kilomètres en Belgique qui nécessite douze week-ends pour être aspiré à fond. En fait, nos deux aspirateurs fonctionnent presque en continu. » Pour Rick, le fait qu’AH Vrij soit devenu fournisseur chez Mercedes-Benz Dealer Bedrijven était logique. « Ils connaissent non seulement les camions aspirateurs, mais le contact est également agréable. Nous nous complétons bien lorsqu’il s’agit de questions techniques et de solutions. Pour cet aspirateur de voie, je ne savais pas à quoi devait ressembler ce wagon, ce qu’il devait coûter et quand il serait disponible. Et il fallait aussi y placer un châssis en dessous. Outre la couleur jaune, qui est obligatoire en raison de la certification, il y avait de nombreuses extrémités ouvertes, mais après six mois de concertation avec le concessionnaire, le nouveau camion aspirateur était enfin là. Nous pouvons affirmer avec succès que le véhicule n’est pas encore à l’arrêt depuis sa réception. »

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.