Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Défi relevé pour la tribune d’un virage mythique

Francorchamps-Drone-14
« C’est une fierté pour Reno-Tech et toutes les sociétés participantes, car il s’agit d’un circuit de renommée mondiale. »

Texte | Florian Holsbeek

Photos | Philippe Piraux

25 janvier 2023 Temps de lecture 5 minutes

Partager cet article

Ces derniers mois, le circuit de Spa-Francorchamps a fait peau neuve, tant sur la piste qu’autour. Une nouvelle tribune a vu le jour le long du Raidillon, la « Moto 22 ​» et Reno-Tech a bravé les intempéries afin d’en assurer l’étanchéité.

« La société momentanée Wust-Serbi a remporté le marché de la nouvelle tribune. Ils nous avaient tout d’abord questionnés, et une fois le marché attribué, nous nous sommes positionnés et nous avons été désignés pour la réalisation des étanchéités des enterrés et du parking, mais également du toit du centre médical et de la tribune, déclare Hugues Binet, administrateur avec Lionel Gaber de la société Reno-Tech.

L’entreprise liégeoise créée en 2005 est plus particulièrement spécialisée dans la réalisation de l’isolation et étanchéité de tous types de toitures plates, que ce soit en PVC, en EPDM ou en BITUME. Elle applique ces techniques aussi pour les toitures inclinées et cintrées.

Technique et savoir faire

Reno-Tech a apporté tout son savoir-faire afin d’assurer l’étanchéité du toit de la nouvelle tribune. La particularité technique de « Moto 22 » réalisée en membrane PVC étaient les raccords d’étanchéité des poutrelles ressortantes et donc de fixations mécaniques sur le plein carré et d’un système collé pour l’habillage des poutrelles. À noter que la membrane PVC est soudée à l’air chaud, et de ce fait en l’absence de flamme, provoquant une réaction chimique : la polymérisation.

Reno-Tech a apporté tout son savoir-faire afin d’assurer l’étanchéité du toit de la nouvelle tribune.

Un défi relevé en équipe !

En effet, les délais pour réaliser la tribune étaient très courts. « Nous le savions dès le départ, au vu de la réouverture du circuit et des nouvelles compétitions Moto. Le timing étant très serré, le chantier s’annonçait dantesque puisque réalisé durant une période qui va souvent de pair avec des intempéries. Nous avons dû travailler d’arrache-pied en février et mars en renforçant les équipes afin de tenir les délais. Des renforts furent indispensables pour garantir le respect de la sécurité, mise à mal par les intempéries. La sécurité primant sur toutes les autres règles », assure Hugues Binet.

Un défi de cette ampleur ne pouvait se réaliser sans un esprit d’équipe de tous les intervenants sur le chantier, et sans la coordination de ceux-ci orchestrée de main de maitre et parfois dans la douleur par Mr Gérard (Directeur Technique SERBI ) et Mr Goffinet (gestionnaire WUST), ainsi que monsieur Renard (conducteur WUST) », souligne également Mr Binet.

Sous le regard du monde entier

Tout ce travail a délivré un résultat qui a été et qui sera vu par le monde entier lors de la diffusion des évènements sportifs sur circuit. « Dans les moments compliqués, les équipes sont restées soudées et le mot d’ordre a toujours été le même : le monde a les yeux sur nous et notre défi. »

« C’est une fierté pour Reno-Tech et toutes les sociétés participantes, car il s’agit d’un circuit de renommée mondiale, et se dire que nous étions dans l’équipe de réalisation de cette tribune, c’est un évènement pour l’histoire de notre société. »    

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoyez-nous un message