Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Démolition du pont sur le ring de Bruxelles : fortes perturbations sur le ring de Bruxelles du 24 au 25 juin

Démolition du pont sur le ring de Bruxelles : fortes perturbations sur le ring de Bruxelles du 24 au 25 juin

Dans la soirée du samedi 24 juin et dans la nuit du 24 au 25 juin, l’Office des routes et de la circulation routière démolira le pont Vlasmarktdreef sur le Ring de Bruxelles (R0) à Halle. Le Ring de Bruxelles, plus précisément le tronçon entre les bretelles de Halle (n°21) et d’Ittre (n°22), sera complètement fermé de 21 heures à 9 heures.

Passer par Waterloo et Tervuren 

Le Centre de Trafic recommande d’éviter autant que possible le ring ouest et la zone autour de l’A8. Il est préférable d’emprunter l’autre côté du ring via Waterloo et Tervuren. 

Trafic local 

Au niveau de deux complexes d’entrée/sortie et de l’échangeur du ring de Bruxelles (R0) et de l’E19, certaines connexions seront fermées : 

Complexe de bretelles de Halle (n°21)

  • Reste ouverte pour le trafic venant de Tournai via l’A8 et voulant se diriger vers Bruxelles, et vice versa.
  • Pas de circulation possible vers Ittre/Charleroi.
  • Fermeture de la route de la Halle depuis l’A8, afin que la circulation sur l’A8 reste la plus fluide possible.

Bretelle Wauthier-Braine/Tubize (n°22) 

  • Reste ouverte pour le trafic local en direction d’Ittre.
  • Aucune circulation possible en provenance de Bruxelles ou d’Ittre/Charleroi.

Echangeur R0/E19 à Haut-Ittre

  • Reste ouvert pour le trafic de Charleroi vers Waterloo, et vice versa. 
  • Pas de circulation possible en direction de Bruxelles. 
  • Voir la carte sur le site web

Un pont pour les animaux, les cyclistes et les promeneurs

Le pont Vlasmarktdreef sera démoli pour faire place à l’écoduc du Hallerbos. Le Ring de Bruxelles coupe le Hallerbos en deux parties. Afin d’accroître l’habitat des animaux dans la réserve naturelle, le gouvernement flamand investit dans un écoduc. L’écoduc remplacera l’actuel pont Vlasmarktdreef. Il s’agira d’une combinaison d’une large section non asphaltée servant de passage pour les animaux et d’une piste cyclable et pédestre adjacente. Cela permettra aux animaux, aux cyclistes et aux promeneurs de traverser le périphérique en toute sécurité. Le projet est le fruit d’une collaboration entre l’Agence des routes et du trafic, l’Agence pour la nature et les forêts et le ministère de l’environnement.

Démolition du pont Vlasmarktdreef

La première étape des travaux consistera à démolir complètement le pont Vlasmarktdreef existant à partir du samedi 24 juin. Pendant les travaux de démolition, le côté ouest du Ring de Bruxelles (R0) sera complètement fermé. Ensuite, le nouvel écoduc sera construit étape par étape. 

Défragmentation

La construction de l’écoduc de Hallerbos fait partie du programme d’action flamand de défragmentation écologique (VAPEO). Les travaux sont financés par l’Union européenne (NextGenerationEU) dans le cadre du projet de résilience flamand VV105 (défragmentation du paysage flamand).

La ministre flamande de la Mobilité et des Travaux publics, Lydia Peeters, se félicite de l’avancée du projet : « Grâce aux investissements annuels dans le cadre du VAPEO que j’ai créé avec la ministre Demir, nous nous efforçons d’effacer cette cicatrice du Hallerbos loin. L’écoduc est un excellent exemple de la manière dont une infrastructure cyclable sûre peut être intégrée dans la nature. Bientôt, les visiteurs du Hallerbos pourront traverser confortablement le périphérique à cet endroit, tout en respectant les nombreux habitants de ce magnifique coin de verdure. La démolition du pont existant entraîne de nombreuses perturbations de la circulation. Si vous n’avez pas besoin d’être dans cette zone, il vaut mieux l’éviter ».

Zuhal Demir, ministre flamande de l’environnement : « Maintenant que les populaires jacinthes du Hallerbos ont fleuri, c’est le bon moment pour démolir le pont vétuste du Vlasmarkt et commencer la construction de l’écoduc. Je me réjouis que les travaux soient bien avancés et que l’écoduc soit prêt à être utilisé en 2025. L’écoduc augmentera considérablement l’habitat de nombreuses espèces animales en toute sécurité, ce qui renforcera la biodiversité dans la région ».

Plus d’informations sur la défragmentation et des images de l’écoduc du futur sont disponibles à l’adresse suivante : www.vlaanderen.be/ontsnippering

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.