Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Des toitures transparentes pour un environnement de travail plus sûr

Project-Bluegate,-Hoboken_Copyright-Deme
La toiture temporaire posée sur des blocs de béton dans le projet Bluegate à Hoboken. (© Deme)

Texte | Jolien Celis

Photos | Vermako Cover Solutions / Deme

9 août 2021 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Vermako Cover Solutions propose également des portées allant jusqu’à soixante mètres et a même développé des constructions mobiles telles que des toitures de conteneurs et semi-modulaires.  

Chez Vermako, la charge de travail fluctuait au gré des saisons, avec un rush juste avant le début de la saison agricole. L’entreprise, qui développe des serres pour le secteur agricole, a voulu trouver une solution pour gérer ces périodes de pics et de creux. En 2014, est née Vermako Cover Solutions, une filiale qui devait se concentrer sur les auvents et toitures pour l’industrie. Désormais, son offre comprend également des structures revêtues de film plastique et de métal, montées sur des blocs de béton ou des voiles en béton coulés sur place, ainsi que des serres, des toitures pour conteneurs et des toitures semi-modulaires.

La toiture en plastique de l’entreprise Van Moer & Zonen.

 « La hauteur des serres traditionnelles peut aller jusqu’à 5,5 m mais, chez Covers, nous sommes illimités tant en hauteur qu’en portées. Nous appliquons souvent un plastique similaire à celui utilisé dans les serres », explique Kelly Maes, de Vermako. « Nous pensons que les entreprises de recyclage, de traitement et de stockage doivent bénéficier d’un toit transparent. » C’est pourquoi Vermako utilise fréquemment le plastique transparent dans ses projets. Il offre un environnement de travail plus léger, qui fait souvent défaut aux toitures métalliques traditionnelles. Les accidents de travail sont moins nombreux et les incendies qui, selon Kelly Maes, se produisent régulièrement dans le secteur du recyclage, peuvent être détectés et éteints plus rapidement. « Il s’agit d’un avantage considérable, qui n’est pas vraiment comparable dans une étude de prix », déclare Frederik Wittevrongel de Vermako Cover Solutions.

Grandes portées

« L’une de nos forces réside dans les grandes portées », affirme Frederik Wittevrongel. Dans la toiture en plastique du site de recyclage d’Hector Van Moer & Zonen, l’entreprise s’étendait sur au moins 50 mètres. Afin d’absorber les grandes forces, elle a utilisé des fermes avec des profils creux et des voiles en béton coulés sur place. Cela a permis de créer des espaces de travail plus grands et plus sûrs. Des blocs de béton empilés peuvent également servir de base à ces structures. « Dans le projet Bluegate à Hoboken, la société Deme souhaitait une toiture temporaire », explique Frederik Wittevrongel. L’entreprise va effectuer pendant 4 ans des travaux de nettoyage des sols contaminés. « Ensuite, nous démonterons et reconstruirons cette toiture sur un autre site de Deme », poursuit-il. « Les toitures sont donc également circulaires. »

L’installation de la toiture sur conteneur pour WECANDANCE.

Des toitures réutilisables 

Il y a quelques années, Cover Solutions a été contactée par une entreprise souhaitant disposer d’une toiture amovible aux parois robustes. La solution : une toiture s’appuyant sur des conteneurs maritimes. « Les conteneurs servent également de parois, de contreventements et de colonnes. Nous y plaçons suffisamment de ballast, selon les calculs de nos ingénieurs en stabilité, pour qu’ils servent de fondations », assure Frederik Wittevrongel. Vermako construit actuellement une toiture du même genre pour le festival WECANDANCE sur la plage de Zeebrugge. « Elle vient d’un client de la région pour qui elle était devenue superflue. Tout s’est parfaitement coordonné pour répondre aux contraintes de planning. »

Avec ses toitures semi-modulaires, l’entreprise répond également aux besoins du client s’il souhaite quelque chose de mobile. Les modules de dix mètres sur quinze peuvent toujours être élargis. Vermako Cover Solutions procède actuellement au démantèlement d’un site Renewi à Houthalen, qui sera ensuite réinstallé dans une configuration différente à Puurs.

Pas de mots, mais des actes

Chez Vermako, on aime avoir tout le processus en main, depuis la production jusqu’à l’assemblage. « Pas de mots, mais des actes », déclare Kelly Maes. « Si nous disons que nous serons là demain, ce ne sont pas des paroles en l’air. Les bons accords garan­tissent les bonnes relations. » Un parc de machines étendu et une bonne organisation permettent de respecter les délais de
livraison promis. 

Depuis sa création, le spécialiste de la toiture a acquis une grande notoriété. «  Aujourd’hui, de plus en plus de grandes entreprises frappent à notre porte », affirme Frederik Wittevrongel. « Nous avons fait une sacrée percée sur le marché des toitures pour l’industrie et le recyclage. » L’entreprise a notamment développé des couvertures pour des sociétés portuaires telles que DP World, Greenyard et BASF.  

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message