Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Du plexiglas en habillage pour les Ateliers Centraux réaffectés
Les plaques sont placées dans la traversée cyclo-piétonne juste à côté du parking. Elles sont toutes fixées sur une structure métallique.

Du plexiglas en habillage pour les Ateliers Centraux réaffectés

À Seraing, le bas d’Ougrée est marqué par la présence d’un site de 4 ha composé de plusieurs halles industrielles. Lancés en février 2022, les premiers travaux de reconversion incluent la construction d’un parking de délestage de 600 places dans la Halle Est et la création dans la Halle centrale d’une traversée cyclo-piétonne vers le nouveau Boulevard urbain situé à l’arrière. C’est dans ce contexte que Superplastic fournit à l’entrepreneur Batitec quantité de plaques ondulées en plexiglas destinées au bardage et à la couverture d’une partie des halles.

Le projet porté par la Ville de Seraing a été dessiné par le bureau d’architecture et d’urbanisme Baumans-Deffet. La traversée de la halle centrale se voit prolongée par une passerelle cyclo-piétonne offrant une connexion avec le Parc de Trasenster situé en contrebas ainsi qu’un accès à la gare d’Ougrée. Nous avons décrit cet ouvrage dans un numéro précédent de ce magazine. Les travaux des Ateliers centraux sont financés par les fonds européens FEDER pour 7,9 millions d’euros avec un soutien de Liège Europe Métropole (1,07 million d’euros) et de la PDU (Perspective de Développement Urbain) de Seraing
(790 000 euros).

Du haut de gamme

Avec bientôt le tram à sa porte, le projet crée un pôle de mobilité favorisant l’intermodalité, contribuant à redynamiser cette partie de Seraing. Xavier Cornet, Key Account Manager chez Superplastic : « Nous sommes ici à proximité immédiate du projet Gastronomia, que nous avons évoqué dans le numéro précédent. Les plaques ondulées en Plexiglas Resist que nous fournissons à Batitec sont destinées à couvrir une surface de près de 2000 mètres carrés. Elles le sont en deux épaisseurs :  1,8 mm pour le bardage et 2,8 mm en couverture. Elles ont été choisies pour leur esthétique, leur transparence mais aussi pour leur résistance aux chocs, aux intempéries et aux rayons UV. Elles seront fixées mécaniquement à la structure métallique du bâtiment. »

« Les plaques ondulées en Plexiglas Resist que nous fournissons à Batitec sont destinées à couvrir une surface de près de 2000 mètres carrés. »

Jean de Brouwer, directeur commercial de Superplastic, précise : « Le choix du plexiglas incolore pour le bardage et la couverture vise à créer une esthétique moderne et lumineuse. Le plexiglas offre en effet une meilleure qualité visuelle que d’autres matériaux synthétiques. Le PVC donne un effet légèrement bleuté tandis que le polycarbonate jaunit. Plus coûteux que les autres matériaux synthétiques, le plexiglas est considéré comme haut de gamme. De plus, comparé au polycarbonate, le plexiglas présente une meilleure résistance aux chocs et une plus grande durabilité (recyclable à 100%). Et sur le plan du confort sonore, le plexiglas ne produit pas un tambourinement assourdissant quand il pleut des cordes. »

Stable dans le temps et résistant 

La version Resist choisie ici ajoute aux qualités connues du plexiglas plusieurs caractéristiques exceptionnelles comme une résistance exceptionnelle aux UV avec une garantie de 30 ans contre le jaunissement, ainsi qu’une résistance à la grêle avec une valeur énergétique de 1 joule garantie 10 ans. Dans les spécifications choisies, les plaques sont disponibles en longueurs allant de 2000 à 7000 mm pour une largeur de 1045 mm. 

Xavier Cornet : « Outre les caractéristiques de résistance des plaques elles-mêmes, il y a évidemment celle de la structure métallique sur laquelle elles seront fixées. Le bureau d’études a calculé le tout pour que cela résiste notamment à la charge de vent. La largeur de chaque plaque est prévue pour un recouvrement de la largeur d’une onde avec la plaque voisine. Par ailleurs, le recouvrement se fait dans le sens inverse de celui des vents dominants, pour éviter que le vent ne s’engouffre entre deux plaques. A l’heure actuelle, la pose est en cours. Nous avons déjà livré toutes les plaques destinées à la couverture, ainsi qu’une partie des plaques de bardage. Le reste devrait être livré avant la fin du printemps, pour un chantier qui s’achèvera sans doute d’ici la fin de l’année. » A noter que Superplastic avait déjà fourni l’année passée des caniveaux à grandes capacités hydrauliques pour ce même projet. Du sol au toit, Superplastic est un partenaire de choix pour tout chantier. 

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.