Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Faisceau d’expertises et approche holistique pour des projets inclusifs et durables
Pour ZIN in Noord à Bruxelles, Bopro a accompagné Befimmo tout au long des différentes phases du projet. (photo : Befimmo)

Faisceau d’expertises et approche holistique pour des projets inclusifs et durables

Depuis bientôt 40 ans, Bopro accompagne les maîtres d’ouvrage dans la réalisation de projets immobiliers qui vont au-delà des attentes du moment. Véritables précur­seurs dans leur domaine, les 90 experts de Bopro œuvrent sans relâche à la création de bâtiments ayant un impact positif sur l’environnement, l’être humain et la société, prouvant que rentabilité et durabilité de pair si l’on y travaille suffi­samment en amont. Directrice Integrated Project Management chez Bopro depuis quelques mois seulement après une carrière dans différents métiers de l’immo­bilier, Nadia Vrancken nous explique comment.

Codéveloppé par Bopro, Blue Gate Antwerp, un parc d’activités circulaires sur un ancien site pétrolier, est source d’inspiration pour la reconversion de friches industrielles en Wallonie. (photo : GlobalView)

Le développement immobilier est un métier qui s’est complexifié au fil du temps. Rien d’étonnant donc à ce que les maîtres d’ouvrage cherchent de plus en plus à se faire conseiller. Par son expérience et la pluralité de ses expertises, Bopro est là pour les accompagner à tous les stades du projet, depuis l’évaluation d’un site existant jusqu’à la certification d’un bâtiment neuf ou existant. Si la gestion intégrée de projet pour des tiers est son cœur de métier, Bopro codéveloppe aussi plusieurs projets propres, dans le but de montrer que la méthodologie qu’elle propose pour construire mieux fonctionne bel et bien. Récemment, le bureau d’études et de conseil a lancé une troisième activité, tournant autour de la mesure de la performance énergétique des bâtiments. La boucle est ainsi bouclée.

Nadia Vrancken, Directrice Integrated Project Management chez Bopro : « Rentabilité et durabilité vont de pair si l’on y travaille suffisamment en amont. »

Integrated Project Management

Nadia Vrancken : « Près de 60 de nos experts travaillent dans le domaine de la gestion intégrée de projet. Ils aident nos clients à se positionner par rapport aux enjeux que les Nations Unies ont définis à l’échéance 2050.  Quels sont les choix à effectuer ? Nous allons apporter une expertise spécialisée sur chacun des domaines mais aussi et surtout une vision holistique. Et nos propres projets sont là comme ‘vitrines’ des solutions envisageables. » Pour pouvoir concrétiser une telle approche holistique et en tirer profit, il faut bien sûr être impliqué dans le projet le plus en amont possible, dès la phase de conception. « Nous pouvons par exemple aider l’investisseur qui acquiert un site à prendre la bonne décision : démolir ou garder l’existant. Ensuite, nous pouvons l’accompagner dans le design. Nous avons une vue très claire des choix possibles et de ce que cela va coûter. Nous savons pertinemment bien qu’il faut s’inscrire dans l’équation économique du développeur tout en le conseillant au mieux et en poussant le curseur le plus loin possible sur les aspects de durabilité, à la fois environnementaux bien entendu, mais aussi sociétaux. » Bopro va par conséquent prendre en compte le contexte urbanistique et les communautés voisines du projet, afin de dépasser les exigences requises pour l’obtention du permis. En travaillant très en amont, Bopro contribue à ce que la mayonnaise prenne avec les pouvoirs publics et les riverains en donnant au développeur les outils pour rendre leur démarche didactique vis-à-vis des différentes parties et aider à convaincre du bien-fondé du projet.

Pour le CHC MontLégia à Liège, Bopro a posé les bases de la planification de la mise en œuvre et est responsable du suivi financier du projet. (photo : Sabine Masciarelli)

En Wallonie aussi

Bien entendu, il est toujours possible de profiter de l’expertise de Bopro pour un domaine précis du projet, par exemple un bilan carbone, une certification, la circularité ou la gestion de planning ou des coûts. Nadia Vrancken : « Même si la comparaison entre Flandre et Wallonie n’est jamais évidente, force est de constater qu’en Wallonie, nous sommes jusqu’à présent plutôt sollicités pour travailler sur un point spécifique de notre expertise, comme le contrôle des coûts ou la certification, et ce donc après l’obtention du permis. Il nous faut donc continuer à convaincre investisseurs et développeurs qu’une approche holistique, s’étendant de la conception à la livraison, est au final plus intéressante pour toutes les parties. Cela prend du temps mais l’urgence climatique est pourtant bien actuelle. Et les trois régions du pays sont confrontés aux mêmes enjeux, comme la reconversion de sites industriels ou le recentrage sur les villes. »  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.