Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Matériel et machines

Gebroeders Geens fait évoluer ses Knikmops

Elektrische KM 130 – testfase kopiëren
Gebroeders Geens a mis au point un prototype électrique particulièrement économe en énergie, basé sur le KM 130.

Texte | Gebr. Geens

Photos | Gebr. Geens

25 mai 2021 Temps de lecture 4 minutes

Partager cet article

Cela fait déjà plus de 30 ans que les machines de l’entreprise familiale basée à Hoogstraten sont fabriquées suivant le principe de la simplicité avant tout et il n’en ira pas autrement pour les futurs développements. 

Avec le temps, le Knikmops est devenu une apparition familière dans les rues en Belgique et aux Pays-Bas. La chargeuse articulée jaune est réputée pour sa polyvalence, sa compacité et sa robustesse. Une force de rupture élevée, une importante force de levage et un vaste assortiment d’outils font de cette machine l’une des préférées des opérateurs.  

Un filtre à particules a été monté dans le châssis compact du KM 250 à moteur Stage V, afin de réduire les émissions.

Made in Belgium

Gebroeders Geens nv est en premier lieu un fabricant guidé par une forte approche de résolution de problèmes. Le regard est tourné vers l’avenir et cet avenir est durable. Le département R&D a ainsi à son agenda le passage au Stage V et l’électrification de la chargeuse articulée.  Le défi est d’implémenter ces motorisations sans nuire aux qualités reconnues de fiabilité, de qualité et de puissance du Knikmops. 

Le fait que ces développements puissent se dérouler en interne, juste à côté de la ligne de production, constitue un atout pour Gebroeders Geens. Cela permet en effet d’intervenir rapidement et d’innover en tenant compte des impératifs de la production. 

Stage V

Le durcissement des normes d’émissions au niveau européen a eu des conséquences importantes pour plusieurs modèles de Knikmops, plus précisément les Knikmops 130, KM 180 et KM 250. Un filtre à particules a été monté dans le châssis compact afin de réduire les émissions. 

Cette évolution a comme effets secondaires une excellente réponse à l’accélération et un silence de fonctionnement supérieur par rapport aux anciens modèles, ce qui représente un avantage supplémentaire en zone urbaine. 

Le KM 250 à moteur Stage V profite d’une excellente réponse à l’accélération.

Électrique

La palme du silence revient évidemment au moteur électrique. Cette évolution est en cours depuis longtemps dans l’industrie automobile et dans celle des outils à main. Pour les chargeuses articulées, la difficulté est de garder intact le fonctionnement hydraulique de la machine. 

Le Knikmops est connu comme un engin fiable et puissant ; il faut donc qu’il en reste de même avec le passage à l’électrique. Gebroeders
Geens a mis au point un prototype particulièrement économe en énergie. Ce Knikmops électrique fonctionne avec une batterie compacte, ce qui rend la machine accessible financièrement. L’objectif est d’arriver à un Knikmops autonome, permettant de travailler facilement toute une journée.      

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message