Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

La circularité est bel et bien au rendez-vous

D’importants travaux de rénovation sont en cours sur l’aire de stationnement Apron2 afin de prolonger sa durée de vie de 40 ans.

7 mars 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Depuis avril 2021 sur l’aéroport d’Ostende-Bruges, d’importants travaux de rénovation sont en cours sur l’aire de stationnement Apron2 afin de prolonger sa durée de vie de 40 ans. Les travaux sont réalisés en plusieurs phases par Colas.

Le projet comporte deux phases comprenant chacune 70.000 m2 de revêtement en béton avec fondations ainsi que le renouvellement du réseau d’égouttage. Sur une sous-fondation et une fondation de respectivement 20 cm et 28 cm d’épaisseur, et une couche de transition en asphalte de 5 cm, on pose un revêtement en béton de 30 cm par tronçons d’une largeur de 10 m avec des machines à coffrage glissant.

Une centrale à béton provisoire a été construite sur le terrain même de l’aéroport.

Deux couches, deux compositions différentes

Le revêtement en béton est prévu en deux couches : une sous-couche et une couche supé­r­ieure. L’avantage de cette conception est de n’utiliser les granulats spéciaux de porphyre ayant une résistance à l’usure accrue que dans la couche supérieure. Des granulats classiques pour béton à haute résistance sont utilisés au niveau de la sous-couche. 

Comme les charges des avions sont beaucoup plus élevées que celles habituellement rencontrées en construction routière, le béton routier a été mis en œuvre sur une épaisseur de 30 cm, soit environ 50 % de plus qu’une route en béton classique.

Fin juin, Colas a construit une centrale à béton provisoire sur le terrain même de l’aéroport. Jusqu’à 1.000 m3 de béton routier y sont produits quoti­diennement suivant deux compostions différentes, l’une pour la sous-couche et l’autre pour la couche supérieure, et le tout avec six granulats différents comme matériau de base.

Pour le béton routier certifié BENOR, les exigences de performance spécifiques de ce béton sont évaluées en continu.

Recyclage et réutilisation sur site

Pour répondre aux impératifs de circularité et de durabilité, le béton démoli de l’ancien revêtement en béton est recyclé par un concasseur mobile certifié COPRO en granulats de béton 0/40, qui sont ensuite réutilisés dans la couche de fondation et de sous-fondation de l’aire de stationnement pour avions. 

Cette réutilisation évite de devoir transporter les débris de béton sur un autre site, et d’appro­visionner le chantier avec de nouveaux matériaux de (sous-) fondation. Une réutilisation de haute qualité accompagne cette approche complète­ment circulaire. Cette démarche réduit également le nombre de camions transitant sur la route, ce qui contribue encore à améliorer l’impact environnemental global du projet.

Sur une couche de transition en asphalte, on pose un revêtement en béton de 30 cm avec des machines à coffrage glissant.

Certification du béton par COPRO

Hans Van De Craen, responsable technique chez COLAS : « Nous sommes fiers de pouvoir mobiliser efficacement la capacité de machines pour la pose du béton, dont la toute dernière que nous avons achetée il y a trois ans, sur ce chantier particulier de l’aéroport. Nous sommes également très satisfaits de la manière dont se déroule le processus de certification du béton routier. La crainte de perdre trop de temps et de perdre le contrôle sur nos propres mélanges est totalement injustifiée. » 

COPRO contribue à assurer le maintien de la qualité par des inspections techniques sur le terrain.

COPRO contribue à assurer le maintien de la qualité par des inspections techniques sur le terrain. Luc Verbustel, responsable de la certification pour le béton routier chez COPRO : « Afin d’atteindre les objectifs d’une durée de vie de 40 ans pour cette aire de stationnement pour avions, le béton routier doit répondre à un degré élevé de qualité. Pour le béton routier certifié BENOR, les exigences de performance spécifiques de ce béton, telles que la résistance au gel-dégel et la résistance à la flexion, sont évaluées et sa qualité est confirmée tout au long du processus de production continue via le système de certification BENOR. »  

COPRO et COLAS sont fiers de contribuer à ce projet, en intégrant ces principes de circularité et de qualité à notre mobilité de demain. 

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message