Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

La géothermie comme solution d’avenir

Depuis le fond de la fosse de construction, Verbeke a réalisé 9 forages rotary à l’eau à 95 m de profondeur dans des couches sédimentaires de sable et d’argile.

Texte | Philippe Selke

Photos | Group Verbeke

4 mars 2022 Temps de lecture 4 minutes

Partager cet article

Sur le chantier du complexe communal d’Ixelles, le département Energie de Group Verbeke a réalisé fin 2018 les forages et raccordements nécessaires afin que les bâtiments soient parés pour l’avenir, et ce grâce à la géothermie.

Les travaux comportent deux phases que Verbeke Energie a ici enchaînées pour des raisons logistiques : 9 forages à 95 m de profondeur (en 4 jours) puis les raccordements horizontaux vers les collecteurs (2 jours). Les calculs des besoins en chauffage et refroidissement des bâtiments et le dimensionnement de la source en fonction de la nature du sol avaient été réalisés au préalable par le bureau d’études SWECO. Robin Vlieghe, Managing Director de Verbeke Energie : « Au fond de la fosse de construction, notre machine de 20 t a exécuté des forages rotary à l’eau dans des couches sédimentaires de sable et d’argile, que nous connaissons bien pour les avoir déjà rencontrées dans de multiples chantiers en Flandre et à Bruxelles. » Une fois le forage réalisé, le train de tige a été retiré et une sonde à deux boucles en PEHD PN16 descendue dans le trou. Puis le trou a été comblé avec un coulis de bentonite et ciment. 

La phase suivante a consisté à raccorder en parallèle les forages aux collecteurs.

La phase suivante a consisté à raccorder en parallèle les forages aux collecteurs. Comme cette opération s’est effectuée avant même que ne soient réalisées les fondations, Verbeke a travaillé avec un trépied pour atteindre les niveaux du futur radier (au cœur duquel une plaque étanche en PEHD doit être posée) et des futures installations techniques. Le système a ainsi été testé et mis sous pression dans l’attente du raccordement effectif à la pompe à chaleur. Ce n’est qu’à ce moment que Verbeke interviendra une dernière fois pour le règlement fin des vannes.

Un travail de routine pour Verbeke Energie, qui compte de nombreuses autres références en Belgique, comme le siège de l’OTAN à Evere, celui de Van Marcke à Rekkem ou encore un important hôtel à Diegem. Autant de bâtiments parés pour l’avenir. Robin Vlieghe : « La géothermie est performante sur la durée. De plus, quand on démolira le bâtiment pour le remplacer, la source géothermique pourra être réutilisée. »   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message