Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
La sécurité incendie mise en pratique de A à Z
EFSafety est le partenaire idéal pour tous les volets de la prévention et de la protection incendie.

La sécurité incendie mise en pratique de A à Z

Experts for Fire Safety, en abrégé EFSafety, est un bureau d’études spécialisé en sécurité incendie basé à Zaventem. Maîtrisant l’ensemble des compétences liées à la prévention et à la protection incendie, EFSafety est actif tant au nord qu’au sud du pays grâce à un réseau d’experts s’articulant autour de Pierre Cochet, un professionnel polyvalent capable d’intégrer tous les aspects de la problématique. Les plus grandes sociétés font appel à lui pour répondre aux différentes normes et réglementations dans ce domaine si pointu.

Electricien de formation, Pierre Cochet a à son actif une dizaine d’années d’expérience en tant qu’installateur en protection incendie, avant qu’il ne crée le bureau d’études EFSafety : un parcours professionnel qui le rend quasi unique dans notre pays. « Ceux qui maîtrisent tous les aspects de la sécurité incendie se comptent en Belgique sur les doigts d’une main. Pour le reste, on trouve soit des pompiers pros ayant les compétences en prévention incendie, soit des architectes qui se sont un peu spécialisés, ou encore des conseillers en prévention qui aiment l’incendie. Dans tous les cas, la formation reste très light. La protection incendie touche à tellement de métiers et de normes qu’il faudrait beaucoup plus. Quant aux ingénieurs Fire Safety, ils sont cantonnés à l’ingénierie en sécurité incendie (ISI) leur manque de connaissance technique est problématique. »

Pierre Cochet avait déjà une dizaine d’années d’expérience en tant qu’installateur en protection incendie, avant qu’il ne crée le bureau d’études EFSafety.

Homme-orchestre aguerri à la gestion de projets, Pierre Cochet s’occupe seul de la partie technique, faisant appel à d’autres indépendants pour, par exemple, l’analyse des risques ou la conception de plans d’évacuation. Ou encore pour le design BIM des installations. Bien introduit notamment dans le milieu hôtelier, pour lequel il est d’ailleurs fort sollicité pour des dossiers de Commission dérogation et de sécurité en Région de Bruxelles-Capitale, il travaille également avec deux personnes qui ne font que de la pose de signalétique et de plans d’évacuation.

De l’analyse des risques aux dérogations

EFSafety est le partenaire idéal pour tous les volets de la prévention et de la protection incendie, depuis l’analyse obligatoire de risques aux éventuelles dérogations, en passant par le dossier de prévention, le calcul de charge calorifique, le plan de compartimentage, le plan d’évacuation et d’intervention, …. Pierre Cochet : « Quand nous faisons une analyse de risques, elle débouche généralement sur une mission d’assistance car l’analyse en elle-même ne sert à rien si on ne propose pas de solutions de remédiation. Nous sommes donc plus chers mais plus complets et le client pourra compter sur un document qu’il pourra même soumettre directement aux services incendie pour avis. »

Homme-orchestre aguerri à la gestion de projets, Pierre Cochet travaille également avec deux personnes qui ne font que de la pose de signalétique et de plans d’évacuation.

Depuis le début de cette année, les demandes de calcul de la charge calorifique déterminante affluent. Cela consiste à classifier un bâtiment industriel en classe A, B ou C à partir de sa charge calorifique au mètre carré sur base d’un carré de 1000 m2, le plus exposé. La classe C est la plus contraignante financièrement car de nombreuses mesures sont alors imposées : détection, désen­fumage, sprinklage, résistance structurelle de 2 heures, … « Cela peut coûter très cher. Quand on se plonge dans l’annexe des normes de base des bâtiments industriels, il existe quand même une certaine marge de manœuvre pour limiter l’impact financier. Nous discutons avec les pompiers pour arriver à un projet qui soit financièrement viable pour un niveau de sécurité équivalent. »

En matière de dérogations, les discussions se déroulent sur 2 niveaux : fédéral (SPF Economie et Intérieur) pour ce qui déroge aux normes de base (AR de 1994 et tous les addendas jusqu’en juillet 2022 pour inclure le remaniement relatif aux façades et aux parkings) et régional. À Bruxelles par exemple, les hôtels doivent obtenir leur numéro d’agrément. Il faut pour cela respecter l’annexe 7. Mais, dans de nombreux cas, le bâtiment ne le permet pas techniquement. Toute une procédure de dérogation doit alors être mise en route et EFSafety fait parler son expertise et sa connaissance des réglementations pour introduire un dossier convaincant.  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.