Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
L’allure de la pierre naturelle sans les complications
« Sur une partie arrondie de la façade du petit bâtiment voisin de la tour, nous avons posé les pierres MOCA à facettes. »

L’allure de la pierre naturelle sans les complications

Le spécialiste de la pierre naturelle GESTIER Construct marque de son empreinte le paysage urbain, tant à Bruxelles qu’en Wallonie. Après les projets namurois AXS et Palais de Justice, Johnny Spinato nous présente cette fois deux autres projets qui valent le détour : l’ancienne clinique Edith Cavell à Uccle, reconvertie en complexe résidentiel, et l’immeuble de bureaux Crosspoint construit sur l’emplacement de l’ancienne poste à côté de la gare de Namur. Ces deux belles réalisations ont comme point commun un même client (CIT Blaton) et une indéniable allure. 

L’un des défis relevés par GESTIER Construct à Namur fut la réalisation de 485 m2 de plafonds en pierre naturelle.

A Uccle, sous le crayon d’assar architects, la clinique Edith Cavell a fait place à un îlot résidentiel haut de gamme de 136 appartements et 5 commerces répartis en cinq entités indépendantes sur 19 000 m². Ce chantier de grande ampleur mené en plusieurs phases entre 2019 et fin 2022 s’articule autour de la tour centrale de 10 niveaux de la clinique, dont la structure a été conservée. Johnny Spinato : « Trois types de pierre y ont été posées sur environ 4400 m2 au total : de la pierre bleue belge en soubassements, seuils et couvre-murs, de la pierre calcaire MOCA crème d’origine portugaise en façade et enfin, en soubassement et sur le socle de la tour, une pierre de couleur grise venant également du Portugal, la Cadoiço, appelée ici Azul Monica Silver, en finition brossée, flammée et striée. On retrouve aussi cette pierre gris bleu pour habiller le penthouse de la tour, en complément d’un bardage en zinc. Sur une partie arrondie de la façade du petit bâtiment voisin, nous avons posé les pierres MOCA à facettes pour épouser sa forme. »

Le défi fut de suivre le planning du chantier, malmené par le COVID, la construction ayant été perturbée pendant plus de 6 mois, faute de main d’œuvre disponible en suffisance chez l’entrepreneur général. GESTIER Construct a donc dû mettre les bouchées doubles durant les derniers mois, avec entre 14 et 20 hommes au travail sur les échafaudages pour tenter de rattraper le retard. Les pierres ont été montées une à une au palan électrique pour être posées en place. GESTIER Construct a également réalisé les halls des communs en terrazzo, ainsi que les tablettes sanitaires dans certaines salles de bains en marbre veiné blanc portugais.

La pierre MOCA apporte de la luminosité au boulevard Mélot.

Crosspoint, un autre chantier de standing

A Namur, le chantier de l’immeuble de bureaux Crosspoint, conçu par Jaspers-Eyers Architects, s’est révélé plus complexe. Johnny Spinato : « Au début, nous avons commencé à poser les pierres du premier étage alors que l’entrepreneur posait les éléments de façade préfabriqués en béton au troisième étage. Pour éviter les dommages collatéraux, nous avons travaillé par phase : sur la gauche du bâtiment quand l’entrepreneur était occupé à droite, et inversement. Contrairement au chantier ucclois, nous avions ici la responsabilité de l’échafaudage. » Par ailleurs, GESTIER Construct a été amené à imposer sa méthodologie pour réaliser non moins de 485 m2 de plafonds extérieurs en pierre naturelle, avec des éléments ne dépassant pas 0,5 m2 et 4 cm d’épaisseur, alors que le client aurait souhaité de plus grands formats. Une question de respect des normes d’une part, mais également le fait que le bâtiment se trouvant le long des voies ferrées, il est soumis à vibrations dont on ne sait comment elles évolueront dans le temps. Une fois cette adaptation approuvée, le travail lui-même s’est bien déroulé. Johnny Spinato ne cache pas sa fierté d’avoir apporté de la luminosité à ce quartier de Namur en plein renouveau, grâce à la pierre MOCA beige qui orne les façades de ce projet de standing. La façon dont il a mené ce chantier a d’ailleurs été remarquée par les entrepreneurs associés du projet AXS voisin, comme nous l’expliquions dans notre article précédent sur GESTIER Construct.

Le socle de la tour a été travaillé avec une pierre gris bleu, la Cadoiço, appelée aussi Azul Monica Silver, en finition brossée, flammée et striée.

Johnny Spinato continue d’avancer, malgré le ralentissement du marché dû à l’inflation, puisqu’il vient d’acquérir 14 000 m2 d’espaces logistiques et créer une nouvelle société – GESTIER Lodgy – qui va lui permettre d’optimiser le stockage de matériaux pour ses propres chantiers tout en s’adressant à une nouvelle clientèle. 

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.