Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Le 100ème certificat BENOR pour des mélanges traitésaux liants hydrauliques a été décerné à la société JacKri
Kasper Korstjens (COPRO Inspecteur) – Toby Verdin (COPRO Certification Manager) – Dirk Van Loo (COPRO CEO) – Ellen Theuwis (Administratrice JacKri) – Kristof Jackers (Administrateur JacKri) –Tom Mangelschots (Recycling Assistance)

Le 100ème certificat BENOR pour des mélanges traitésaux liants hydrauliques a été décerné à la société JacKri

Fin avril, l’organisme de certification COPRO a remis le 100e certificat BENOR pour des mélanges traités aux liants hydrauliques à la société JacKri située à Bilzen. Cet acteur limbourgeois en travaux de terrassement et d’infrastructure, spécialisé dans le recyclage, a ouvert une installation ultramoderne de production de mélanges stabilisés et de béton en 2022. Ce certificat marque une étape importante, tant pour l’organisme de certification indépendant COPRO que pour JacKri.

De 0 à 100 certificats

Depuis l’approbation du tout premier règlement TRA 21 en 2008, COPRO a progressivement élargi sa gamme de mélanges traités aux liants hydrauliques certifiés, en l’étendant par exemple au sable-ciment 3MPa (stabilisé), aux fondations en empierrement liées au ciment de type IIA ou encore au béton maigre. « Depuis la version 2.2 du SB 250 (cahier des charges « standard » d’application pour les travaux routiers en Flandre), publiée en 2010, la qualité des mélanges traités aux liants hydrauliques pour les fondations est couverte par ce système de certification. Depuis lors, le nombre d’entreprises certifiées n’a cessé d’augmenter », explique Toby Verdin, Certification Manager chez COPRO.

Le 100ème certificat BENOR a récemment été décerné à JacKri, une entreprise spécialisée en travaux de terrassement depuis 2008, qui a commencé en 2016 à transformer les débris de construction en granulats recyclés. « Au mois de mai 2022, nous avons ouvert notre centrale à « stabilisé » et à béton. Le certificat confirme la qualité que nous offrons et nous sommes convaincus qu’il va contribuer à « doper » nos activités », déclare Ellen Theuwis, administratrice de JacKri. « Avec 100 entreprises certifiées, il est possible de disposer partout en Flandre de mélanges hydrauliques de qualité. Cela a un impact significatif sur l’empreinte écologique de ces produits », ajoute Toby Verdin.

En adéquation avec les principes de durabilité et de l’économie circulaire

Dans le secteur de la construction routière et des infrastructures, des efforts considérables sont actuellement déployés pour réduire davantage l’empreinte écologique, et continueront à l’être dans l’avenir. Chaque année, environ 2 700 000 tonnes de mélanges traités aux liants hydrauliques sont produites sous la marque BENOR. « Un des avantages de l’économie circulaire est de favoriser l’utilisation de sables et de granulats recyclés disponibles sur place, plutôt que des sables et des granulats naturels qui doivent être extraits à partir de carrières. Les distances de transport sont ainsi réduites, réduisant de manière concomitante les émissions en CO2. Des ciments à faible teneur en clinker peuvent également être utilisés comme liants. Ce certificat rencontre les initiatives en faveur de l’environnement que nous menons avec les producteurs du secteur, » déclare Toby Verdin.

« Notre centrale est située à la sortie de l’autoroute E313, ce qui en fait une base idéale. Le fait que toutes les opérations se déroulent au même endroit, de la collecte des déchets de construction à leur réutilisation dans des applications non liées et liées, participe à la durabilité et contribue à une chaîne courte et efficace », explique Ellen Theuwis. C’est une tendance que COPRO ressent également très nettement. “Ces dernières années, nous avons constaté qu’un nombre croissant d’entreprises de concassage souhaitaient exploiter leur propre centrale de production de mélanges. En effet, cela permet aux entrepreneurs de gérer de manière autonome l’intégralité du cycle – de la démolition à la réutilisation-. Cette approche découle de l’économie circulaire et de l’utilisation de granulats recyclés », confirme Toby Verdin.

Les inspections comme clé de la croissance et du développement

En tant qu’organisme de certification, COPRO effectue des inspections et des contrôles pour s’assurer de la qualité continue des produits utilisés dans la construction. « Les mélanges traités aux liants hydrauliques constituent littéralement les fondations de nos routes. Sachant que la qualité du maillon le plus faible détermine la bonne tenue de l’ensemble, la qualité de ces mélanges fait l’objet d’un suivi structurel. Ceci afin de prévenir, autant que possible, des risques de tassement, de dommages en surface ou tout autre type de désordre. Notre mission est donc d’organiser, de coordonner, d’harmoniser et de promouvoir la qualité dans le secteur de la construction », ajoute Toby Verdin.

La collaboration entre JacKri et COPRO est un excellent exemple de la manière dont des contrôles externes et impartiaux peuvent aider les entreprises dans leur croissance. COPRO ne se contente pas seulement d’effectuer des contrôles, il répond également aux questions que les titulaires de certificat se posent. « Nous pouvons ainsi continuer à croître et à nous développer en respectant les normes les plus strictes en matière de qualité et de durabilité. Nous en sommes très reconnaissants à COPRO », poursuit Ellen Theuwis.

Une nouveauté : le béton maigre drainant

Cette année, l’organisme de certification prévoit de pouvoir publier les premières fiches techniques pour un béton maigre drainant certifié BENOR. Les méthodes d’essai et l’étude-type ont été mises au point par le Centre de Recherche Routière dans le cadre de l’étude « Be-Drain ». Cette fondation perméable innovante est également définie dans le SB250 et s’inscrit déjà parfaitement dans le cadre des initiatives « vertes » voulues par COPRO.

Entre-temps, COPRO ne cesse de se développer. L’avenir des mélanges traités aux liants hydrauliques est plein de promesses en nouveaux défis et initiatives. On s’attend à ce que l’industrie se concentre davantage sur le développement de mélanges avec des compositions nouvelles afin de rencontrer les préoccupations nées de l’économie circulaire, de réduire les émissions en CO2 et d’améliorer l’infiltration ainsi que la rétention des eaux. COPRO accompagnera ces efforts, tout en privilégiant la qualité et la durabilité.

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.