Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Béton

« Le béton reste le matériau de construction par excellence »

IMG_8439
« Le béton est et reste tout simplement un produit de premier ordre, avec de grands atouts en matière de recyclage, de circularité, de sécurité incendie et de possibilités d’application. »

Texte | Niels Rouvrois

Photos | Fedbeton

12 août 2022 Temps de lecture 10 minutes

Partager cet article

Numérisation, pénurie de personnel, durabilité et circularité. Pour Geert De Maeyer et Peter De Vylder, respectivement président et directeur de Fedbeton, les défis actuels du secteur du béton sont clairs. En tant que fédération, Fedbeton est déterminée à jouer un rôle actif pour surmonter ces obstacles. « La durabilité, la qualité et la polyvalence du béton en tant que produit se prêtent parfaitement à relever tous les défis possibles », affirme Geert De Maeyer.

Fedbeton représente les entreprises de l’industrie de la production, du transport et du pompage du béton prêt à l’emploi. Geert De Maeyer, directeur général d’Inter-Beton depuis 2017, a été élu président de Fedbeton en avril 2021. En tant qu’administrateur et président de la Commission Exploitation au sein de Fedbeton, Geert De Maeyer connaissait les ficelles de la fédération et, en tant que président, il est déterminé à relever les défis de l’avenir. Geert De Maeyer : « Le secteur de la construction en général et l’industrie du béton en particulier sont actuellement en transition. Un premier défi qui se présente à nous est celui de la durabilité et de la circularité, un domaine dans lequel nous sommes pleinement engagés en tant que fédération. Non seulement envers nos membres, mais aussi envers d’autres parties prenantes telles que les autorités publiques et les entrepreneurs. »

Geert De Maeyer, président de Fedbeton.

Certificat CSC

Fedbeton agit ainsi au sein d’un groupe de travail sur la construction circulaire en Flandre. « Au sein de ce groupe de travail, nous sommes même une force motrice », déclare Geert De Maeyer. « Fedbeton fait également office de Regional System Operator (RSO) pour l’obtention du certificat CSC (Concrete Sustainability Council). Cela signifie que les entreprises peuvent s’adresser à nous pour obtenir des informations et un accompagnement en vue d’obtenir le certificat. Le certificat CSC souligne non seulement l’organisation de l’entreprise, mais aussi son engagement en matière de législation sociale et de durabilité. En ajoutant des modules et en rendant les choses concrètes en matière de durabilité et de circularité, les entreprises sont beaucoup mieux informées sur les mesures à prendre. »

Peter De Vylder intervient : « Nous nous concentrons sur le secteur dans son ensemble. On ne se concentre donc pas uniquement sur le béton prêt à l’emploi, mais également sur l’industrie du ciment et des préfabriqués, les carrières de sable, les carrières de granulats, etc. De plus, les centrales à béton qui collaborent avec des fournisseurs CSC peuvent obtenir des scores plus élevés et ainsi obtenir un certificat argent, or ou même platine. Entre-temps, plus de 70 certificats ont été décernés. Cela fait de nous le pays à la croissance la plus rapide par nombre d’habitants dans le monde. »

Motiver les enfants 

Le deuxième défi majeur est un point sensible dont souffre l’ensemble du secteur de la construction depuis plusieurs années : remplacer les enfants par les jeunes. Geert De Maeyer : « Nous recherchons des travailleurs à tous les niveaux, des conducteurs aux cadres, qui souhaitent travailler dans les secteurs de la construction et du béton. Nous menons un certain nombre de projets avec différentes organisations, dont Constructiv, pour mettre en lumière les emplois dans le secteur de la construction. Et nous organiserons également une « journée de la sécurité » dans différentes écoles sur le thème des angles morts. Nous mobilisons ensuite des équipements, comme des bétonnières, pour des exercices interactifs avec les étudiants. À Sint-Niklaas, par exemple, 5000 élèves d’écoles primaires, répartis sur cinq jours, seront plongés dans la problématique de l’angle mort. »

Peter De Vylder : « Nous sommes confrontés à un vieillissement important du personnel et le phénomène est vraiment problématique. Entre-temps, beaucoup de choses changent en termes d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, ce dont nous devons tenir compte en tant que secteur. Nous travaillons dans un secteur qui exige une grande flexibilité de la part des travailleurs et cela devient de plus en plus difficile. Plus tôt nous pourrons enthousiasmer les garçons et les filles pour le secteur de la construction, mieux ce sera. Nous devons convaincre les jeunes de l’attrait du secteur ».

Peter De Vylder, directeur de Fedbeton.

Numérisation 

En tant que président, un troisième pilier important sur lequel Geert De Maeyer veut se concentrer est la numérisation. Geert De Maeyer : « Chez Inter-Beton, nous avons récemment recruté un nouveau directeur commercial, et il a été extrêmement surpris par l’évolution numérique actuelle dans le secteur du béton. Nous parvenons à nous défaire petit à petit de la perception d’un secteur de la construction conservateur. Derrière le béton en particulier, il y a beaucoup d’innovation et une recette complexe. En termes de simplification administrative par la numérisation, nous pouvons toutefois encore réaliser de grands progrès. La charge administrative, tant pour les clients que pour les centrales à béton, doit être allégée. »

En tant que produit, le béton reste le matériau de construction par excellence pour assurer et soutenir la croissance démographique et la modernisation. Geert De Maeyer : « Mais notre façon de construire est en train de changer. Les gens reviennent dans les villes et des rénovations dans les centres sont nécessaires. Et la transition énergétique nous oblige à construire de manière plus efficace sur le plan énergétique. La durabilité, la qualité et la polyvalence du béton s’y prêtent parfaitement. » Peter De Vylder confirme : « Le béton est et reste tout simplement un produit de premier ordre, avec de grands atouts en matière de recyclage, de circularité, de sécurité incendie et de possibilités d’application. Un béton parfaitement appliqué est un matériau très durable, avec une durée de vie énorme. Et c’est quelque chose que tout le monde, tant les producteurs que les entrepreneurs, doit continuer à garantir. » 

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message