Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Béton

LES CENTRALES A BETON GARANTISSENT LA CONTINUITE SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION

naamloos-2-kopieren-2

28 avril 2020 Temps de lecture 4 minutes

Partager cet article

Les entreprises du secteur du béton prêt à l’emploi, mieux connues comme les “centrales à béton”, n’ont depuis le lockdown pas cessé de livrer du béton à leurs entrepreneurs professionnels. Le béton est un maillon incontournable dans la chaine de la Construction; ce qui a résulté dans beaucoup de pression de la part des fédérations des entrepreneurs pour ne pas arrêter la production de béton.

D’une enquête menée auprès des membres de FEDBETON s’est avéré que seulement quelques centrales avaient interrompu leur production pendant une semaine (après le 13 mars) afin de prendre les dispositions nécessaires pour organiser leurs activités en toute sécurité.

En plus il est apparu que plusieurs centrales à béton ont hésité pour redémarrer leur malaxeur parce que leurs clients, surtout les grands entrepreneurs et entrepreneurs généraux n’étaient pas tout à fait opérationnels à cause de l’application exceptionnelle du chômage temporaire pour les ouvriers et employés, mais aussi par le fait qu’il fallait organiser la sécurité sur le lieu de travail.

Certains producteurs craignaient, à tort s’est avéré par après, un manque de matières premières. Les plus importants fournisseurs du secteur ont continué leur production, mais parfois bien à capacité limitée.

Le secteur est parfaitement en mesure de respecter toutes les mesures de sécurité (garder distance, hygiène des mains, no contact policy, masques buccaux et autres EPI). Uniquement pour la remise des documents de livraison il faudra un peu de créativité, mais cette situation rappelle au défi pour promouvoir le bon de livraison digital.

FEDBETON espère que la plus grande majorité possible des entrepreneurs reprennent leurs activités dans les plus brefs délais pour que le niveau normal des activités de construction et ainsi aussi surtout les activités de bétonnage soit atteint. Garder une centrale à béton opérationnelle implique beaucoup de frais fixes qui ne peuvent pas être pris en charge si les productions sont de 25 à 50 % plus basses que d’habitude dans cette période de l’année. FEDBETON craint que cette situation puisse éventuellement mener à une inflation des prix du béton.

FEDBETON et ses membres sont prêts pour appuyer à fond la reprise des travaux de la Construction. Il va de soi que la sécurité, organisation et communication y auront une place importante.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message