Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Les propriétaires belges envisagent une pompe à chaleur pour faire des économies

Naamloos-2

20 septembre 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Selon l’étude nationale sur le chauffage menée par Daikin

Les prix de l’énergie s’envolent en ce moment et les factures restent, pour beaucoup, difficiles à payer. La crise et la transition énergétiques sont de plus en plus tangibles. Les résultats de l’étude nationale sur le chauffage menée par Daikin auprès des propriétaires belges, le prouvent également. Un tiers d’entre eux envisage de changer leur système de chauffage en raison de la hausse des factures d’énergie. Deux personnes sur trois considèrent même qu’il est nécessaire de passer aux énergies renouvelables pour maintenir cette facture la plus basse possible. 70% pensent également que cette hausse des prix va accélérer la transition énergétique. Le Belge est-il prêt ? Va-t-il/elle survivre au froid cet hiver ? Et que peut faire le secteur ?  

Aujourd’hui, les Belges se chauffent encore de manière très classique. L’explication réside en partie dans la vétusté du parc immobilier. En effet, quatre propriétaires belges sur cinq interrogés vivent dans une maison de plus de 15 ans. 65 % de Belges disent, néanmoins, qu’il est nécessaire de passer aux énergies renouvelables vue la situation économique actuelle.   

Les énergies renouvelables, la solution   

Les Belges pensent à l’avenir et veulent contribuer à l’amélioration de la situation climatique. Pas moins de trois quarts des propriétaires belges interrogés considèrent que c’est important. Deux personnes sur cinq préfèrent même ne pas chauffer leur maison avec des combustibles fossiles.  En chauffant et en refroidissant de manière plus durable, les Belges peuvent maintenir la température souhaitée toute l’année, tant dans les nouvelles constructions que dans les rénovations énergétiques. En outre, c’est aussi un moyen de réduire les coûts de la consommation d’énergie.   

Parmi les personnes interrogées qui souhaitent changer de système de chauffage, 41 % envisagent de passer à une pompe à chaleur. Pourtant, la moitié des propriétaires belges pensent que les pompes à chaleur ne sont intéressantes que pour les nouvelles constructions. Roderik Desiere, Managing Director chez Daikin, n’est pas d’accord : « Il existe des solutions de chauffage alternatives durables pour tout projet de construction, qu’il s’agisse d’une nouvelle construction ou d’une rénovation. Dans le cadre d’une rénovation, des travaux supplémentaires seront probablement nécessaires pour améliorer l’état de la maison afin d’obtenir le meilleur rendement possible de la pompe à chaleur ». 

Du travail à faire  

Les résultats montrent que seuls 5 % des personnes interrogées disposent d’une pompe à chaleur pour chauffer et refroidir leur habitation. La principale raison d’avoir ou d’envisager une pompe à chaleur est que les propriétaires disent vouloir économiser de l’argent. Une personne sur cinq souhaite surtout la sécurité de l’approvisionnement énergétique à l’avenir. Un sujet qui préoccupe manifestement les Belges.   

Il/elle est conscient(e) des changements et des investissements nécessaires pour rendre le chauffage résistant dans la durée et pour faire face aux défis actuels et futurs. Trois propriétaires sur cinq sont convaincus que grâce aux innovations technologiques, les problèmes énergétiques actuels pourront être résolus à l’avenir. L’inconvénient ? Quatre personnes sur cinq pensent que seules les personnes aisées réussiront à suivre la transition énergétique et que cela fera que creuser le fossé entre les riches et les pauvres.  

De resultaten werpen een licht op het groot potentieel voor duurzame verwarmingsoplossingen maar er is nood aan informatie en ondersteuning. Niet iedereen weet welke duurzame verwarmingsoplossingen er bestaan en welke premies eraan verbonden zijn. Voor veel schieten ze zelfs te kort om de overstap te maken. Om de energietransitie werkelijk op kruissnelheid te brengen, is er dan ook niet alleen nood aan duidelijke informatie over duurzaam verwarmen, maar eveneens aan een uitbreiding van het premiesysteem om iedereen mee te krijgen”, besluit Roderik Desiere.  

En savoir plus ?   

Consultez le dossier de presse via le lien suivant et découvrez les résultats et les différents thèmes : Comment les Belges se chauffent-ils aujourd’hui ? Quelle est la température idéale en Belgique ? Combien est-il prêt à payer pour son chauffage ? Dans quelle mesure veulent-ils chauffer de manière durable ? Et sont-ils prêts pour la transition énergétique ?   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message