Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Les solutions en plastique renforcé de fibres de verre pour les travaux d’infrastructure gagnent en popularité

Gavers_II-27
Caillebottis, profilés, garde-corps et plateformes en plastique renforcé de fibres de verre (PRV) sont de plus en plus utilisés pour les ponts, les écluses et les passerelles maritimes.

Texte | Niels Rouvrois

Photos | CGK Group

1 décembre 2021 Temps de lecture 11 minutes

Partager cet article

Caillebottis, profilés, garde-corps et plateformes en plastique renforcé de fibres de verre (PRV) sont de plus en plus utilisés pour les ponts, les écluses et les passerelles maritimes. « Grâce à la résistance chimique, à l’excellente résistance à la corrosion et à l’absence de conductivité électrique, les applications sont pratiquement illimitées », explique Jan Swyngedouw, business unit manager de CGK Group.

CGK Group, à l’origine spécialisé dans la fabrication et la fourniture de matériel de stockage pour les produits chimiques, se profile depuis de nombreuses années comme un spécialiste des matériaux composites. Avec comme clients l’industrie, la construction, le secteur maritime et celui de l’infrastructure. Le département CGK Maritime & Infra Constructions propose également tous les accessoires de montage possibles, tels que des colliers M, C et ronds ainsi que des connecteurs adaptés, le tout en acier inoxydable.

« En outre, nos propres services de montage utilisent également des profilés PRV, des renforts de tubes composites et une gamme complète de supports de dalles pour offrir des solutions complètes à nos clients », explique Jan Swyngedouw. « Grâce à la résistance chimique et à l’excellente résistance à la corrosion du PRV, nos applications se retrouvent là où des procédés impliquant des substances dangereuses sont mis en œuvre ainsi que dans le secteur maritime pour la sécurité et les infrastructures. Comme nos caillebotis ont une très longue durée de vie et nécessitent peu d’entretien, ils sont également utilisés dans divers autres secteurs. Nous pouvons être utiles à chaque entreprise. »

« Les tabliers et passerelles en PRV sont également exempts d’entretien, durables et écologiques, légers, insensibles aux moisissures, faciles à adapter et à installer sur les chantiers. »

Large palette d’applications

Les ponts et les tabliers de pont en PRV sont utilisés depuis un certain temps, mais les plateformes et les caillebotis en acier traditionnels sont également de plus en plus remplacés par des alternatives en PRV. En raison de leur faible poids, les garde-corps, les escaliers complets, les paliers et les caillebotis peuvent être facilement montés sur des structures existantes. Jan Swyngedouw : « Les tabliers et passerelles en PRV sont également exempts d’entretien, durables et écologiques, légers, insensibles aux moisissures, faciles à adapter et à installer sur les chantiers. Ils peuvent de plus être dotés de propriétés antidérapantes. »

Solre-sur-Sambre

L’un des projets pour lesquels CGK Croup a récemment fourni des solutions PRV a été réalisé à Solre-sur-Sambre (Hainaut), en collaboration avec BAM Galère. Deux passerelles en PRV mesurant chacun 14 x 2 m ont été installées sur un site monumental et équipées par CGK de garde-corps en PRV sans entretien. La légèreté, l’absence d’entretien et la durabilité des matériaux PRV utilisés ont été déterminantes. Jan Swyngedouw : « Bien qu’il s’agisse d’une passerelle pour piétons en deux parties, nous construisons également, là où des piles en béton sont présentes, des ponts routiers courts, dont la capacité de charge peut atteindre 60 tonnes. Pour les plus grandes portées, nous travaillons avec une sous-structure en béton ou en acier sur laquelle est posé un tablier en plastique. Dans tous les cas, le grand avantage de notre système est l’extrême légèreté de la structure. »

Pour son site de Bruges, Aquafin s’est à son tour adressée à CGK. L’objectif était de pouvoir atteindre en toute sécurité les vannes automatiques installées sur les canalisations d’eaux usées.

Theunisbrug

Un autre exemple est le Theunisbrug à Anvers, en coopération avec Artes Roegiers. Pour ce pont, CGK Martime & Infra Construction a fourni et placé des caillebotis en PRV isophtalique de 38 x 38 mm, avec une hauteur de 30 + 3 mm et avec un revêtement fermé en finition antidérapante quartzée. Les deux issues de secours en PRV ont été posées sur des supports de dalles afin de pouvoir franchir une hauteur de 600 à 850 mm. Le tout a été fixé et monté sur la structure en béton au moyen de platines en caoutchouc afin d’obtenir un ensemble exempt de vibrations. Le choix du PRV s’explique notamment par son rapport poids/résistance idéal et par la possibilité de soulever les panneaux sans grue lors des travaux de maintenance.

Secteur ferroviaire

Dans le secteur des chemins de fer et de l’eau, CGK Group peut également s’enorgueillir de quelques beaux projets de référence, dont la livraison et l’installation de caillebotis de recouvrement de gaines pour les impétrants en résine orthophtalique à Herstal, en collaboration avec Kristof Papeleu (Grammont). Ainsi que sur la ligne Aalter-Beernem, en collaboration avec De Bonte – Van Hecke (Waasmunster), où les caillebotis ont été utilisés pour couvrir des éléments d’infiltration. La couverture des éléments enterrés pourra servir d’issue de secours en cas d’évacuation des passagers. La surface praticable ne doit présenter pratiquement aucune différence de niveau et aucune grande ouverture afin de ne pas rendre l’évacuation plus difficile. La conception des caniveaux et des caillebottis a été pensée afin d’obtenir un ensemble parfait. La légèreté des caillebotis simplifie également l’entretien et le nettoyage des éléments enterrés. « Dans ces deux projets ferroviaires, les facteurs décisifs étaient la légèreté, la rapidité de montage, l’absence de maintenance et les propriétés d’isolation électrique du PRV », explique Jan Swyngedouw.

Pour le Theunisbrug à Anvers, CGK Martime & Infra Construction a fourni et placé des caillebotis en PRV isophtalique de 38 x 38 mm, avec une hauteur de 30 + 3 mm et avec un revêtement finition antidérapante quartzée.

Secteur de l’eau

Pour le centre de production d’eau De Gavers à Harelbeke, CGK installe pour De Watergroep quatre réservoirs à paroi simple dans une cuve en béton recouverte de PE. Jan Swyngedouw : « Le long et au-dessus des réservoirs, des plates-formes, des caillebotis et des garde-corps en PRV ont été placés. Nous avons également fourni des escaliers en PRV pour pouvoir marcher sur le dessus des réservoirs.    “

Ces structures répondent à des exigences assez élevées en termes de charge et de flexion et ont nécessité un calcul de résistance approfondi. »

Pour son site de Bruges, Aquafin s’est à son tour adressée à CGK. L’objectif était de pouvoir atteindre en toute sécurité les vannes automatiques installées sur les canalisations d’eaux usées. CGK a donc imaginé une solution sous la forme d’une plate-forme accessible par une échelle. Jan Swyngedouw : « Nous avons installé un total de 8 plateformes avec les rampes et les échelles nécessaires en acier inoxydable. Ceci afin de pouvoir garantir la solidité. Nous avons opté pour des caillebotis en PRV en raison de leur grande résistance chimique (résistance aux vapeurs corrosives des eaux usées) », conclut Jan Swyngedouw.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message