Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Béton

Œuvre d’art en béton préfabriquée pour Beaufort 2021

henk_dujardin2
‘Pillage of the Sea’, de l’artiste Barbara Rosa, dans le cadre de Beaufort 2021.

Texte | FEBE

Photos | FEBE

25 mars 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Sur la côte belge, l’été dernier, les promeneurs ont pu admirer les œuvres d’art de la triennale Beaufort 2021. L’une des œuvres d’art les plus remarquables était le ‘Pillage of the Sea’, construit en béton préfabriqué.

À côté du brise-lames de Bredene se trouvait une petite tour de ce qui semblait être des pierres empilées. Elle avait comme fonction d’être un point de repère pour les promeneurs, mais elle faisait aussi penser à la signification spirituelle des pierres empilées dans de nombreuses cultures anciennes. Ici, la représentation prend la forme d’une tour de sacs de sable avec le réchauffement climatique comme fil conducteur. Ils forment un barrage imaginaire contre l’élévation du niveau de la mer. Chaque sac représente une ville en danger d’envahissement en raison du le changement climatique, située à son altitude par rapport au niveau de la mer. La taille du sac représente la population de chaque ville.

Un matériau écologique pour un résultat réaliste

L’artiste recherchait un matériau écologique qui convenait également à ces conditions de mer très extrêmes. Pour la production de son ‘Pillage of the Sea’, l’artiste Barbara Rosa a collaboré avec Enjoy Concrete. Étant donné qu’une telle création ne fait pas partie de la production habituelle de l’entreprise de Veurne, la création des éléments a été précédée de nombreuses études et phases d’expérimentation. Là où les premiers tests ont abouti à une forme plutôt organique, le résultat final est un bel amas d’apparence naturelle de sacs de sable remplis. Le résultat a finalement été obtenu grâce à un coffrage entièrement naturel de jute tissé. 

Les expériences avec le béton polymère se sont finalement avérées irréalisables. Mais les faibles émissions de CO2 restent très importantes pour l’artiste. Cette question devient de plus en plus prégnante, y compris pour l’opinion publique et le secteur public. Le matériau de coffrage est un lit de sable recyclé et de jute sur mesure. La pression de coffrage réalisable a été enregistrée empiriquement. Ce matériau écologique est fantastique à travailler grâce à sa résistance à la traction combinée à son extensibilité.

Les éléments ont été produits en alternance afin que l’ajustement naturel d’un sac de sable à l’autre soit correct. Un tube en acier de 15 m de long sert de fondation et d’axe central. Sur celui-ci ont été glissés 11 éléments en béton, avec un évidement défini de manière excentrique. Le site n’étant accessible que 6 heures par jour, entre la marée basse et la marée haute, il a fallu préfabriquer l’œuvre d’art.

Une œuvre nominée

Pas étonnant que cette œuvre ait été nominée dans la catégorie « Outstanding » des FEBE Elements Awards, non seule­ment en raison de son haut niveau de technicité associé à son caractère artistique, mais aussi pour démontrer que le béton est extrêmement approprié pour sortir des sentiers battus. De plus, il permet d’obtenir des formes et des constructions qui s’écartent de la normale, tout en gardant un aspect très familier.

Le jury a récompensé cette œuvre d’art car il s’agit d’une application très originale de béton préfabriqué, avec une très grande valeur paysagère. Le défi technique a été bien résolu par l’utilisation de béton autoplaçant dans un sac de jute, ce qui rend l’ensemble adapté à l’environnement très difficile de la mer. Le béton permet ici de transmettre un message au spectateur de manière originale.

Le défi technique avec cette œuvre d’art était important : non seulement elle devait résister à l’impact de la mer et du sel, mais elle devait également être construite entre la marée basse et la marée haute. 

L’utilisation des sacs de jute en combinaison avec le béton autoplaçant donne à l’ensemble un aspect naturel, ce qui permet d’obtenir des formes aléatoires.  

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message