Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Paradis Express : un quartier de gare pour le 21e siècle

A-2078_PHO_SIS_AIR_01
Les deux immeubles de bureaux ainsi que l’hôtel Yust sont en cours de livraison, tandis que la partie résidentielle est encore en chantier.

Texte | Philippe Selke

Photos | Jaspers-Eyers Architects

26 mai 2022 Temps de lecture 13 minutes

Partager cet article

A Liège, entre Gare des Guillemins et Tour Paradis sort de terre un nouveau quartier mixte d’une surface construite d’environ 38 000 m2, composé de 7 immeubles de hauteur variable. Deux sont dédiés à des espaces de bureaux et un revêt une fonction hôtelière et de co-living (22 500 m2 au total) tandis que quatre abriteront essentiellement des logements passifs (17 500 m²). Un projet de très grande qualité qui, combiné à sa situation exceptionnelle en termes de mobilité, positionne Liège un peu plus parmi les meilleurs endroits où vivre et ­travailler.

Avec son concept novateur de co-living, l’hôtel Yust proposera également des formules de location de studios et d’appartements pour de plus long séjours.

Marc De Greef, architecte et associé chez Jaspers-Eyers architect : « L’harmonie dégagée par le projet est le résultat de la collaboration entière et continue au sein de l’association momentanée entre trois bureaux d’architecture que sont A2M, BAG et Jaspers-Eyers. Ceux-ci étaient à l’époque déjà bien connus du promoteur à l’initiative du projet : Befimmo. Tous ont travaillé main dans la main sur les différentes phases du projet à partir de 2013 pour en faire quelque chose de cohérent. »

De nos jours, les quartiers de gare ne sont plus des zones de transit stériles. Ce sont des centres urbains où les gens se retrouvent, travaillent, font des achats, se détendent. Situé entre la Meuse et la colline de Cointe, le quartier des Guillemins présentait jusqu’alors un vide entre la gare ferroviaire et la ville. Paradis Express est un exemple de la manière dont le tissu urbain peut être complété et restauré. Là où il y avait un vide, il y a maintenant une connexion littérale entre les bâtiments, les parties de la ville et les communautés. Cela fait de Paradis Express un lien non seulement fonctionnel et volumétrique, mais aussi social. Outre environ 120 logements, des plateaux classiques de bureaux et l’hôtel et co-living Yust au concept novateur, ce nouveau morceau de ville accueille également des espaces de co-working, une crèche communale, l’une ou l’autre surface commerciale, des espaces pour professions libérales, … ce qui en fait un projet réellement multifacette.

L’ensemble du projet est traversé par des cheminements piétonniers, ce qui en fait un lieu ouvert sur la ville.

Ondulations dans le paysage et ouverture sur la ville

Dans un quartier en pleine mutation, bientôt desservi par le tram, Paradis Express établit notamment une connexion volumétrique entre deux bâti­ments proéminents dans le paysage urbain. Avec ses 118 mètres de haut, la Tour Paradis était déjà une réponse verticale à l’architecture horizontale de la gare de Calatrava. Ces deux bâtiments sont désormais reliés par une ligne ascendante, qui part du bas de la gare et rejoint la haute tour de l’autre côté. Les immeubles de bureaux, les plus élevés, sont logiquement implantés du côté de la Tour Paradis. Les logements ont un gabarit plus modeste et sont tournés vers l’esplanade de la gare. Chacune des deux typologies se distingue par un traitement spécifique des façades : murs-rideaux pour les bureaux et jeux de baies vitrées sur crépi blanc pour les logements.

Marc De Greef : « Ce qui est important à relever, c’est l’intégration urbanistique – avec ces bâtiments qui épousent la forme des collines environnantes, ainsi que la prolongation de l’axe Médiacité et Gare des Guillemins via l’esplanade de la gare et la place Simone Veil qui accueillera bientôt le tram. De plus, l’ensemble du projet est traversé par des cheminements piétonniers, ce qui en fait un lieu ouvert sur la ville. »

Jean-Yves Eischen, architecte et administrateur délégué chez BAG : « L’un des impératifs du chantier était la coordination avec les travaux du tram, puisque la demande de la Ville de liège était que les abords du projet Paradis correspondent à ceux de la grande esplanade du tram. Cela a demandé des coordinations régulières avec les équipes de création de la ligne de tram afin qu’il y ait une harmonie et une homogénéité entre les deux projets. »   “

Les immeubles de bureaux, les plus élevés, sont logiquement implantés du côté de la Tour Paradis. (Photo : Karel Duerincks)

Qualité de vie et de travail 2.0 

Les logements ont été conçus suivant le standard passif. Les bureaux visent quant à eux la certification BREEAM Excellent. Malgré la tendance actuelle au télétravail, ils ont tous trouvé preneur. Les premiers niveaux de l’un des deux immeubles de bureaux sont réservés à des espaces de co-working gérés par SilverSquare. Les entreprises peuvent y louer des bureaux en différentes tailles et configurations, ainsi que des espaces annexes comme des salles de réunion, etc. C’est là le gage d’une grande flexibilité, y compris pour les locataires de bureaux classiques sur le site, qui peuvent aussi profiter de ces équipements en cas de besoin. 

Quant à l’hôtel Yust, il propose, à côté des classiques nuitées, des formules de location de studios et d’appartements pour de plus long séjours. L’idéal par exemple pour des personnes amenées à venir travailler à Liège pendant quelques semaines ou quelques mois. Co-living et co-working se rejoignent donc sur le même site pour une expérience de grande qualité.

Densification urbaine intelligente

Marc de Greef : « C’est une grande fierté de travailler sur des projets qui contribuent à l’amélioration du cadre de vie comme celui-là.  Ce projet est aussi vertueux en ce sens qu’il s’inscrit dans un enjeu de densification de l’habitat en ville, une densification que l’on a voulue réfléchie et en adéquation avec son contexte. Il apporte aussi quelque chose du point de vue mobilité, en réduisant les déplacements entre lieu de vie et lieu de travail, ainsi qu’une qualité de vie durable en centre-ville. »

Jean-Yves Eischen renchérit : « Quand on pense à ce qu’était le site à l’origine – un îlot de bâtiments obsolètes occupés par le SPF Finances et un peu perdus au milieu d’un grand parking – on mesure avec fierté toute l’importance d’avoir contribué à la réhabilitation de tout un quartier. Avec en prime un aménagement paysager très qualitatif, avec beaucoup de végétalisation. L’intégration de concepts nouveaux tels que le co-working ou le co-living fait en outre de Paradis Express un quartier tourné vers l’avenir. »

Travailleurs et futurs habitants y seront assurément aux anges. 

Vliegen – un projet qui coule de source

A Liège, la société Vliegen a fait profiter les utilisateurs des immeubles de bureaux de Paradis Express de ses 60 années d’expérience en sanitaire, traitement de l’eau et équipements de lutte contre l’incendie. Raf Vliegen, administrateur délégué : « Nous y avons livré et placé pas moins de 120 WC Geberit, 80 lavabos avec robinetterie Delabie, ainsi que 40 urinoirs Geberit ». Pour l’entreprise de Bree, le traitement des eaux récupérées représentait le principal défi du projet. Elle y a fait face en installant des adoucisseurs et des systèmes de filtration. Enfin, 8 pompes DAB (refoulements et surpresseurs) et une cinquantaine de dévidoirs Vocla ont été placés pour la lutte contre l’incendie. Raf Vliegen : « Je retiens de ce projet l’agréable collaboration avec l’entrepreneur général BESIX et le choix de produits qui contribuent à notre réputation depuis longtemps grâce à leur qualité durable. » 

Fiche technique
  • Maîtres d’ouvrage Befimmo (bureaux), Yust (Co-living et hôtel), Silversquare (Co-working) et Matexi (logements)
  • Architectes A2M, Bureau d’architecture Greisch (BAG) et Jaspers & Eyers Architects
  • Entreprises générales BESIX (bureaux et Yust) et Wust (logements)
Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message