Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Pour ce constructeur wallon, réputation rime désormais aussi avec promotion
Sur les hauteurs de Liège, au lieu-dit « Haut Douy » à Ans, Duchêne construit pour Matexi le gros œuvre couvert de 27 maisons. (photo : Matexi)

Pour ce constructeur wallon, réputation rime désormais aussi avec promotion

Sur les hauteurs de Liège, au lieu-dit « Haut Douy » à Ans, Duchêne construit pour Matexi le gros œuvre couvert de 27 maisons. Une première pour l’entrepreneur wallon, membre du groupe Eiffage depuis 1990, qui a décidé de mettre son sérieux et son savoir-faire dorénavant également au service de la promotion immobilière.

Le plus souvent jumelées de part et d’autre leur garage mitoyen, toutes affichent une même allure contemporaine, avec brique claire et toit plat.

Dans le lotissement « Esplanade des Coteaux », une dizaine de maisons avaient déjà été réalisées par une autre société. Duchêne a été consulté par le promoteur Matexi pour continuer le travail. 12 premières maisons ont ainsi été réalisées et réceptionnées en mai 2023. 15 autres ont ensuite été mises en chantier. Le plus souvent jumelées de part et d’autre leur garage mitoyen, toutes affichent une même allure contemporaine, avec brique claire et toit plat.

Hervé Maissin, responsable du pôle immobilier chez Duchêne : « Il s’agit de notre tout premier chantier de maisons. Le promoteur Matexi est à la recherche d’entrepreneurs de classe 8 pour construire les très nombreux projets qu’il développe simultanément dans tout le pays. Il nous a consultés dans ce cadre. Nous avons décidé de jouer le jeu et je dois dire que cette première expérience s’avère très constructive. »

« Construire plusieurs maisons sur le même moule peut paraître simple, mais la difficulté se cache ailleurs que dans les aspects techniques. »

Sortir de sa zone de confort

Construire plusieurs maisons sur le même moule peut paraître simple, mais la difficulté se cache ailleurs que dans les aspects techniques. Tout est question d’organisation, et celle-ci diffère par rapport à ce que Duchêne a l’habitude de pratiquer. Hervé Maissin : « Pour bien gérer un chantier de maisons, il faut pouvoir jongler avec le phasage des différentes constructions en veillant à la réduction des coûts. Pour prendre un exemple, ne pas poser des échafaudages sur toutes les maisons à la fois, mais les gérer par groupes de maisons. Sans oublier que les ouvriers qui travaillent en toiture en auront aussi besoin. Il faut tenir compte des interactions entre les corps de métier. » Il en va de même pour la coactivité avec les sociétés qui réalisent les voiries et celles qui posent les impétrants. 

A Ans, le rôle confié par Matexi à Duchêne se limite à la réalisation du gros œuvre couvert. « Cela nous semblait être une bonne manière d’envisager une première collaboration avec eux. Sur un autre chantier de 22 maisons pour Matexi à Nivelles, nous réalisons le gros œuvre fermé. »

Un point d’attention permanent sur ce type de chantier concerne le suivi des coûts, le montant convenu avec le client étant invariable et les marges ténues. Hervé Maissin estime que la rentabilité peut être au rendez-vous à partir d’une dizaine de maisons, moyennant une organisation appropriée. Le conducteur est ainsi formé pour effectuer également la gestion du chantier, le responsable n’intervenant qu’en cas de problème. 

Grâce à du personnel d’encadrement spécialisé, Duchêne pourra encore mieux répondre aux demandes des différents promoteurs.

Réputation rime avec promotion

Hervé Maissin : « Duchêne a une réputation de sérieux. Nous ne laissons jamais de problèmes en suspens. La communication se veut transparente, du chef d’équipe à l’administrateur. » Cette réputation se fonde sur les valeurs de l’entreprise que sont l’exemplarité, la confiance, la lucidité, la responsabilité, la transparence et le courage. En bonne place dans la culture d’entreprise, on trouve aussi la priorité accordée à la sécurité. La quête du « bas carbone » se matérialise à tous les niveaux : gestion des déchets sur chantier, transports, … Quant au choix des matériaux, il entre dans la réflexion des projets actuellement en préparation, comme celui que Duchêne mène en bouwteam avec Matexi pour la réalisation de 150 logements à Waremme.

Jusqu’à présent, l’entrepreneur basé à Strée (Modave), connu essentiellement comme construc­teur et rénovateur de grands ensembles tertiaires pour des marchés publics et privés, ne réalisait des projets résidentiels qu’occasionnellement. L’idée germait cependant de mettre en place une organisation dédiée aux projets de promotion immobilière. C’est désormais chose faite. Ainsi, notamment grâce à du personnel d’encadrement spécialisé, Duchêne pourra encore mieux répondre aux demandes des différents promoteurs, et construire des projets développés au sein même du groupe par Eiffage Development, la société immobilière d’Eiffage Benelux. Une diversification intelligente et prudente, pour répondre aux demandes du marché tout en veillant à la rentabilité. Hervé Maissin : « Nous allons nous perfectionner et trouver la bonne formule pour être de plus en plus compétitif. Ce premier chantier à Ans se passe bien, nos contacts avec Matexi sont excellents et d’autres chantiers de ce type s’annoncent. »  

A Ans, le rôle confié par Matexi à Duchêne se limite à la réalisation du gros œuvre couvert.

Fiche technique

Maître d’ouvrage
Matexi

Architecte
VERSO Architecture

Entreprise générale
Duchêne

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.