Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Pour le géomètre-expert, plusieurs chantiers en un

IMG_20200827_100138
Pour les bâtiments les plus hauts, l’état des lieux avant démarrage du chantier a été réalisé par drone.

Texte | Philippe Selke

Photos | Teccon

23 février 2022 Temps de lecture 4 minutes

Partager cet article

Porté par Thomas & Piron Bâtiment, le projet NOVIA voit actuellement sur l’ancien parking des casernes à Namur la construction de 135 logements, de bureaux, de 400 places de parking, d’un marché couvert dédié aux circuits courts, d’une brasserie, d’une bibliothèque, d’un parc public ainsi que la rénovation du Musée africain. Une métamorphose pour laquelle les géomètres de Teccon sont très largement mis à contribution : mesurages, implantations, calculs de volume, levé as-built et modélisation 3D de l’existant.

Basée en Flandre, la société de géomètres-experts Teccon est cependant bien implantée en Wallonie depuis 10 ans : 12 personnes se répartissent entre les bureaux de Fernelmont et de Mons. L’une d’elles est présente au quotidien dans la capitale wallonne, sur le vaste chantier du projet NOVIA, où le travail ne manque pas.

Avant même le démarrage des travaux, Teccon a effectué le relevé topo­graphique complet de la situation existante. Pour les réseaux d’égouttage traversant le site, un robot d’endoscopie a été utilisé. Jonathan Pilonetto, administrateur de Teccon : « Un rabattement de nappe étant requis avant terrassement, nous avons aussi étudié le tracé le plus court pour rejoindre la Meuse depuis le chantier, afin d’évacuer l’eau pompée sur le site. Ensuite, les mois de juillet et août 2020 ont été consacrés à l’état des lieux de tous les bâtiments entourant le chantier. Une partie a été réalisé par drone. Une étape très importante, que beaucoup d’entrepreneurs ont tendance à négliger ». À la demande de l’architecte, Teccon a en outre procédé à un relevé 3D complet au scanner laser du Musée africain, tant extérieur qu’intérieur. 

Après la pose du radier a pu commencer le travail classique d’implantation des rez des différents bâtiments et ouvrages.

Après la pose du radier a pu commencer le travail classique d’implantation des rez des différents bâtiments et ouvrages, travail se complexifiant avec l’avancement des gros œuvres, les différents blocs poussant à des rythmes différents. « Quand le projet sort de terre, tout s’accélère. C’est comme si on avait 4 ou 5 chantiers en un ! Nous sommes appelés de tous côtés pour implanter, vérifier ou valider. »

Féru de technologie quand celle-ci permet de mieux travailler, Jonathan Pilonetto s’apprête à tester sur ce chantier le BIMPRINTER, un nouveau système imprimant le plan AUtoCAD avec grande précision directement sur la dalle. Dans l’espoir de remiser définitivement la ficelle ?   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message