Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures

Remédiez aux handicaps de votre bâtiment

instituut-ganspoel-huldenberg-kopieren

9 janvier 2019 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Depuis sa création en 2002, VIAKAN est à la recherche permanente de solutions nouvelles pour améliorer l’accessibilité de l’espace public pour tous. Son fondateur et gérant, Christian van Kan, a une vision très claire de ce que devrait être l’accessibilité des bâtiments et de leurs abords. Il incite maîtres d’ouvrage, concepteurs et entrepreneurs à considérer celle-ci comme une amélioration de la qualité de déplacement pour toute personne, qu’elle soit porteuse d’un handicap ou non.

20170920_122128-kopieren

Le placement des plots est très précis et régi par des normes, en particulier à l’approche des escaliers.

 

Escaliers, bords de quais, objets saillants comme des boîtes aux lettres, … sont autant d’obstacles présentant un réel danger pour toute personne mal-voyante ou simplement âgée. Il s’agit donc de stimuler la vigilance du public à leur approche. C’est la mission dans laquelle s’est lancé avec enthousiasme cet ancien spécialiste des peintures pour marquage routier après avoir découvert sur un salon en Angleterre des dalles podotactiles en résine.

Plots d’éveil à la vigilance
Christian van Kan : « J’ai d’abord vendu des solutions pour l’extérieur puis je me suis rendu compte que les besoins étaient les mêmes à l’intérieur des bâtiments. J’ai donc développé des plots podotactiles pour l’intérieur, en adaptant l’architecture de la semelle du plot afin de combiner deux modes d’encollage complémentaires :  autocollant et colle liquide. » Cette combinaison unique apporte une très bonne résistance à l’arrachement, à l’impact et à l’usure. D’abord fabriqués en matériau composite, ces plots ont ensuite été déclinés en aluminium, laiton et inox, afin de couvrir au mieux les besoins fonctionnels et esthétiques.

wp_20171116_10_03_11_pro-kopieren

Par rapport aux dalles en résine, les plots podotactiles ont comme avantage de ne pas dénaturer le support.

 

Le positionnement des plots est très précis et régi par des normes, en particulier à l’approche des escaliers. Christian van Kan : « Pensons aux personnes âgées qui ne font pas attention à la marche et chutent. Les plots sont comme une main courante, on n’en a pas forcément besoin mais c’est très sécurisant. Il y a bien sûr les normes, mais il faut également pouvoir se mettre dans la peau de la personne malvoyante, de la personne distraite, de la personne paniquée… Il s’agit de placer ce qu’il faut là où il faut pour garder l’information la plus pertinente possible. »

Lignes de guidage tactile
Pour les personnes non-voyantes, VIAKAN propose également des lignes de guidage tactile. Contrairement aux plots qui signalent un danger, celles-ci sont une aide à l’orientation.  Ainsi, dans les maisons de repos, les personnes ont souvent du mal à trouver la sortie après avoir été à ou l’accueil, désorientées par l’abondance de vitrages.

Tout comme les plots, les barrettes de guidage podotactile sont disponibles en matériau composite ou en aluminium et bénéficient du double système d’encollage breveté qui fait la force du système.

img_8895-kopieren

Contrairement aux plots qui signalent un danger, les lignes de guidage tactile sont une aide à l’orientation.

 

Ne pas se contenter de l’à peu près
La Tour des Finances et la Gare des Guillemins à Liège, le nouveau siège de Créagora à Namur, le Parlement européen et le Conseil de l’Europe à Bruxelles, de nombreux musées, maisons de repos, les magasins H&M, de nombreuses agences bancaires, … figurent parmi les plus belles références de VIAKAN. Pourtant, améliorer l’accessibilité des bâtiments par des plots ou des lignes de guidage n’est hélas pas encore un réflexe naturel chez nos maîtres d’ouvrages. Christian van Kan : « Mon plus gros concurrent, c’est ceux qui ne font rien ou qui font les choses à moitié. Trop souvent, on fait quelque chose pour faire belle figure : uniquement le nouvel escalier principal et, pour les autres, on verra bien un jour… Or, pour un aveugle, être confronté à de l’à peu près est un handicap de plus. »

Convaincu(e) ? Sachez que la pose de plots podotactiles ou de lignes de guidage peut se faire aussi bien en cours de chantier que pendant l’exploitation du bâtiment, sans gêner personne ni bloquer les accès pendant de longues heures.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message