Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Espace Public

Rénovation en béton de la place d’Armes à Philippeville

Naamloos-1
Pour les chaussées, le choix s’est porté sur une couleur plutôt sombre avec une combinaison de porphyre et de basalte.

2 mars 2022 Temps de lecture 6 minutes

Partager cet article

La place d’Armes, au cœur de Philippeville, a été rénovée avec des matériaux durables et décoratifs : du béton lavé coloré pour les routes et parkings et des pavés de béton pour les trottoirs. Le résultat est très apprécié. FEBELCEM a contribué à ce projet en prodiguant des conseils techniques sur le choix et la composition du béton routier, ainsi qu’une assistance technique pour la conception du plan des joints et d’armature.

Une rénovation nécessaire

La place d’Armes est le cœur animé de Philippeville, avec ses magasins et restaurants. C’est aussi un carre­four pour les piétons, les cyclistes, les voitures, les bus… mais hélas,  les routes en pavés de pierre naturelle présentaient de nombreuses et importantes dégradations. Une rénovation de la place était donc nécessaire.

Un nouveau projet tout en béton

Pour ce projet, dont l’objectif premier était de rénover les chaussées et les parkings, le réaménage­ment des trottoirs fut également pris en compte et commissionné. Pour les chaussées et les parkings, le choix s’est porté sur un revêtement routier en béton coloré lavé ; pour les trottoirs, ce sont des éléments préfabriqués en béton qui ont été choisis : pavés en béton, bordures, dalles de guidage. La conception intégrale du projet a été confiée au bureau d’études des routes et des égouts de l’INASEP. Le cahier des charges a été établi sur base du Cahier des Charges Type « CCT Qualiroutes » du SPW (Service Public Wallon). 

Pour les zones de stationnement, c’est un béton rose qui a été imaginé, réalisé à l’aide de porphyre rouge.

Compositions de béton pour un résultat durable et esthétique

L’INASEP s’est adressé à FEBELCEM pour obtenir des conseils techniques sur le choix et la compo­sition du béton routier. Après avoir discuté de l’aspect souhaité, des planches d’essai ont été réalisées en laboratoire par le CRIC-OCCN (Centre de recherche de l’industrie cimentière). Deux compositions d’aspect différent ont été choisies. Pour les chaussées, le choix s’est porté sur une couleur plutôt sombre avec une combinaison de porphyre et de basalte. Pour les zones de stationnement, c’est un béton rose qui a été imaginé, réalisé à l’aide de porphyre rouge.

Eviter des fissures grâce à un plan de calepinage et d’armature bien pensé

FEBELCEM a également apporté une assistance technique pour la conception du plan des joints et d’armature, bien-sûr basé sur les principes de base, notamment pour les longueurs et largeurs des dalles, pour les rapports longueurs/largeurs, pour les joints de retraits (goujonnés ou non), pour les joints de dilatation, etc. Respecter ces règles n’a pas été une tâche facile au niveau des carrefours, en raison des dix rues radiales qui se connectent au périphérique de la place. Un système spécial a été donc appliqué pour les intersections complexes (à découvrir sur le site de FEBELCEM). 

1. Joint de retrait transversal goujonné
2. Joint de dilatation transversal goujonné
3. Zone de dalles armées d’un treillis placé à ­ mi-hauteur et sans interruption
4. Joint de flexion longitudinal ou transversal

Le résultat final à la satisfaction générale

Les travaux ont débuté à l’automne 2019 et se sont achevés en octobre 2020. La place s’est complète­ment méta­morphosée pour devenir un espace contem­porain et lumineux, à la satis­faction générale des autorités communales et des habitants de Philippeville.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message