Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Simple, efficace et sans entretien
Installation du géotextile dépolluant AMTER au sein d’une tranchée d’infiltration.

Simple, efficace et sans entretien

Dépolluer durablement les eaux de ruissellement

Depuis plus de quinze ans déjà, O2D Environnement développe des systèmes de sols perméables pour l’aménagement de parkings, voies d’accès et aires de vie durables, en réponse aux enjeux de l’écoconstruction et de la problématique de la gestion des eaux pluviales. Mais au-delà de la gestion des eaux pluviales, intrinsèquement propres, le spécialiste s’est posé la question de savoir ce qu’il advient de la qualité des eaux de ruissellement infiltrées, étant donné le risque potentiel de contamination aux hydrocarbures.  Sa réponse ? Le géotextile technique AMTER.

Pour bien comprendre la réflexion qui a conduit au développement du géotextile dépolluant AMTER, il convient d’esquisser brièvement le contexte in situ. Le trafic automobile, les infrastructures de transport et les activités industrielles peuvent générer des fuites d’huile et des dépôts d’hydrocarbures sur les surfaces imperméabilisées. Les eaux pluviales, lorsqu’elles tombent sur les surfaces polluées, entraînent avec elles ces substances nocives par l‘effet de lessivage dû au ruissellement. Plus la distance parcourue est importante, plus ces eaux de ruissellement représentent un risque de pollution. 

Schéma de principe d’intégration du géotextile AMTER au sein d’une noue d’infiltration.

Quel est l’enjeu ? 

Le gros enjeu découle de la présence encore importante de surfaces imperméabilisées dans nos villes. En effet, si l’infiltration des eaux pluviales à leur point de chute, donc sans ruissellement, sur des surfaces perméables est considérée comme infiltration « propre » d’eaux peu contaminées, il en va autrement de l’infiltration des eaux de ruissellement provenant des surfaces imperméables. On estime que le dépôt d’hydrocarbures par la circulation automobile sur parking à quelque 10 g/m2/an ; Les eaux de ruissellement véhiculent donc une charge d’hydrocarbures potentiellement plus importante. Or la qualité de l’eau infiltrée est évidemment primordiale pour protéger le milieu, les sols et les nappes phréatiques. 

Afin de traiter et dépolluer ces eaux de ruissellement avant leur retour au milieu naturel, autrement dit les eaux souterraines, il est nécessaire de capter et dégrader ces hydrocarbures. « C’est la fonction du géotextile dépolluant AMTER : il capte et emprisonne les hydrocarbures lors du processus d’infiltration, et active leur biodégradation de façon pérenne, sans besoin de maintenance », résume Jessica Lépinasse, responsable marketing et communication chez O2D Environnement.

Ruissellement d’hydrocarbures.

Le principe du géotextile dépolluant

Le géotextile AMTER est composé de deux couches qui retiennent et biodégradent naturellement les hydrocarbures. La couche verte capte et séquestre les hydrocarbures au sein de sa structure filamenteuse. Elle constitue le support de l’activation et du développement naturel d’un biofilm microbien qui biodégrade les polluants dans le temps. La couche inférieure blanche sécurise le système en cas de pollution accidentelle en offrant une surface de captation supplémentaire, suivie par une biodégradation progressive. Et dans le cas de la variante AMTER+, une troisième couche – la couche beige – amplifie l’efficacité globale en apportant des éléments naturels bénéfiques au développement du biofilm microbien. « Cette variante est préconisée sur les sites à risque supérieur de pollution (voiries à forte fréquentation, sites industriels, plateformes logistiques, etc.) ou à proximité de milieux récepteurs sensibles », précise Jessica Lépinasse. 

Quelques données clés du produit : Perméabilité à l’eau : plus de 10 mm/s ; taux de rétention en hydrocarbures : de 99,3% à 99,5% ; biodégradation : >100 g/m2/an ; durabilité : environ 100 ans.

Géotextile bicouche dépolluant AMTER.

Les applications concrètes

Le géotextile dépolluant AMTER permet la captation et la biodégradation des hydrocarbures issus de la fréquentation des véhicules sur les ouvrages d’infiltration diffuse, il est notamment conseillé au sein des revêtements et systèmes de sol perméables minéraux, mis en œuvre sur les stationnements et voiries perméables. Cela concerne les solutions d’infiltration diffuse. Mais ses performances de dépollution permettent aussi le traitement des eaux de ruissellement provenant de voiries imperméables au sein de la structure d’infiltration des stationnements perméables, ceci sans dispositif complémentaire de canalisation. Cette solution de dépollution s’applique également aux ouvrages de rétention et d’infiltration concentrée (noues, tranchées d’infiltration, puits d’infiltration, bassins d’infiltration ou enterrés), qui reçoivent des flux d’eaux de ruissellement potentiellement polluées afin de les ralentir avant infiltration.

Et contrairement aux dispositifs dépolluants connus, tels que les séparateurs à hydrocarbures, le géotextile AMTER ne requiert aucune maintenance régulière, d’ordinaire indispensable pour éviter tout problème de saturation par manque de suivi. De plus, sa mise en oeuvre est simple car elle se fait lors de la construction des ouvrages d’infiltration.    

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.