Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Thomas & Piron Bâtiment s’engage toujours plus dans la durabilité

Schermafbeelding-2022-09-16-om-10.36.25

16 septembre 2022 Temps de lecture 6 minutes

Partager cet article

Tout en finalisant son bilan carbone, Thomas et Piron Bâtiment, entité du Groupe éponyme, s’engage en s’inscrivant à la BACA et en souscrivant à la Certification en Développement Durable de la CCI. Deux étapes supplémentaires pour l’entreprise qui souhaite réduire notablement et de manière volontaire son empreinte carbone, et par cela, assumer encore davantage sa responsabilité sociétale.

Aubry Lefebvre, administrateur-délégué du pôle Promotion de Thomas & Piron Bâtiment, explique : « Cela fait trois ans que la durabilité a fait son entrée dans les objectifs de l’entreprise. Avant, c’était bien sûr déjà un sujet qui nous interpellait, tant au niveau de la direction qu’au niveau de nos collaborateurs. Au départ, nous avions commencé par nos propres bureaux de Wierde qui sont exemplaires et qui ont d’ailleurs reçu plusieurs prix. Cela s’illustrait aussi par des efforts au sein de ces bureaux et sur la gestion de nos chantiers, et de la réflexion sur le développement de nos projets.
Depuis deux ans, la durabilité est devenue un des cinq axes de notre projet d’entreprise et nous avons clairement mis les bouchées doubles. Nos objectifs sont ambitieux, à la hauteur de notre rôle sur les marchés de la construction et de l’immobilier. Il s’agit d’avoir une vision à long terme, de mettre en place des actions concrètes et impactantes. »

Le domaine de la construction a un impact significatif, en termes d’émissions carbones, il serait vain de le nier même si, à bien d’autres égards, il génère une réelle valeur ajoutée. Et l’entreprise le sait : la nécessité d’agir et l’urgence de la situation ne sont plus à démontrer. Elle a donc pris les choses à bras-le-corps et décidé d’intervenir progressivement mais de manière directe sur le cœur de ses activités et sur l’ensemble de sa chaine de valeurs.

Bilan carbone

La récolte des données du bilan carbone a été réalisée durant ces trois dernières années. Romuald Catoul, gestionnaire Innovation et R&D : « Pour mesurer l’empreinte de nos activités, nous réalisons un bilan carbone d’entreprise selon un protocole internationalement reconnu (GHG protocol) et vérifié par une tierce partie. En conjuguant l’expertise des métiers présents dans l’entreprise à celle de CLIMACT, un bureau de consultance spécialisé en stratégie environnementale, nous sommes en train de réaliser un bilan au périmètre d’étude le plus élevé (scope 3). Il nous permettra d’obtenir le reflet le plus complet de notre empreinte. Il prend en compte nos émissions directes provenant des sources détenues et contrôlées par l’entreprise, mais aussi celles qui résultent des flux indirects. Nous savons d’ores et déjà que le scope 3 représente plus de 90 % de notre empreinte. Il inclut, par exemple, l’évaluation du cycle de vie des matières utilisées pour construire les bâtiments, l’exploitation de ces bâtiments en matière d’énergie consommée, leur maintenance et leur fin de vie. Le calcul démarre à l’acquisition du terrain et prend en compte jusqu’à 60 ans après la livraison du bâtiment. »

La récolte des données pour le calcul du bilan carbone sera finalisée à la fin de cette année. Avec cette analyse approfondie, l’entreprise pourra mettre en place une stratégie visant à réduire au maximum ses émissions de CO2.

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message