Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures

Tournai Ouest s’étend encore pour attirer davantage d’entreprises

aw_tournai2308_0060-kopieren

29 mars 2019 Temps de lecture 6 minutes

Partager cet article

Idéalement situés au cœur d’un nœud autoroutier menant vers Lille, Bruges, Bruxelles et Liège, les parcs d’activités économiques Tournai Ouest I et II sont victimes de leur succès et sont donc saturés. Une nouvelle zone de 105 hectares sera disponible pour les entreprises fin 2019. La réalisation du chantier a été confiée par l’Agence de développement territorial IDETA à l’association momentanée TRBA – Aertssen au terme d’une procédure d’adjudication publique.

IDETA a lancé le chantier en mars 2018.  Des fouilles archéologiques réalisées durant les mois d’avril et de mai 2018 ont alors permis de découvrir des vestiges. Les engins de chantier d’Aertssen sont ensuite entrés en action en juin pour mener tous les travaux de terrassement et de préparation des fonds de coffre de voirie. Fin septembre, le plus gros était fait, tant pour les parcelles que pour les voiries principales et secondaires. En ce moment, la société TRBA réalise elle-même l’égouttage et les voiries (impétrants, bordures, fondations, couche de roulement, …).

Extension du parc d'activités Tournai

Des merlons paysagers serviront d’écrans entre le futur zoning et les riverains (habitations mais aussi école).

 

La desserte du parc sera assurée par une voirie directe et un nouveau rond-point mis en place à la sortie de l’autoroute A17/E42 afin de favoriser une mobilité fluide. Cette voirie d’accès n’est cependant programmée qu’en phase 2, début 2019, car des expropriations sont encore en cours. Actuellement, depuis l’autoroute, ce sont les éoliennes récemment implantées qui attirent l’attention.

Terrassements d’ampleur

Alessandro Macieri, chef de projets Wallonie chez Aertssen : « Nous avons débuté les travaux environ 2 mois avant TRBA. Les terrassements du parc d’activités sont à présent achevés. Trois bassins ont été créés pour la gestion des eaux pluviales tout en apportant de la biodiversité et des merlons paysagers serviront d’écrans entre le futur zoning et les riverains (habitations mais aussi école). Ces merlons seront végétalisés pour créer une zone tampon. »

Extension du parc d'activités Tournai

Alessandro Macieri, chef de projets Wallonie chez Aertssen.

 

Pour donner une petite idée des terres déplacées, on parle ici, rien que pour le zoning proprement dit, de déblai avec 2,5 m de profondeur, mais sur de grandes surfaces, soit environ 130 000 mètres cubes de terrassement, hors terres végétales. Et de 180 000 mètres cubes de remblai, la différence étant constituée par les matériaux d’apport. Pour la voirie d’accès et le raccordement à l’autoroute, il faut compter 40 000 mètres cubes d’apport en plus. Alessandro Macieri : « Pour Aertssen, de tels terrassements sont la routine, c’est vraiment notre cœur de métier. Nous faisons cela depuis une soixantaine d’années. »

Base wallonne

Extension du parc d'activités Tournai

Une nouvelle zone de 105 hectares sera disponible pour les entreprises fin 2019.

 

Société à structure familiale aujourd’hui dirigée par la troisième génération, Aertssen dispose d’une filiale à Hermalle-sous-Huy, où travaillent environ 80 personnes. Alessandro Macieri : « Nous étions relativement peu présents en Wallonie jusqu’il y a 5 ou 6 ans, puisque notre domaine d’activité principal était les travaux en carrière. Depuis lors, nous remettons prix pour des marchés publics wallons via notre société Aertssen Terrassements à Hermalle-sous-Huy, qui a les mêmes activités que la maison-mère en Flandre, avec le terrassement comme spécialisation. Nous nous sommes ensuite développés dans les secteurs de la dépollution, des travaux d’aménagement, des travaux de démolition. Et depuis 4 ans, nous réalisons également des travaux de voirie et d’égouttage »

Pour la majeure partie de ses activités, Aertssen possède l’agréation la plus élevée (classe 8). Un parc de machines dernier cri, un professionnalisme éprouvé et une passion pour le métier, voilà ce qui fait d’Aertssen un partenaire de confiance.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message