Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Un chantier exemplaire où les synergies ont joué à plein

DUCHENE-06.2021-VIVALIA-VIRTON-6504
Dubois Travaux avait aussi en charge les aménagements extérieurs avec notamment pose de pavés en béton et pavés drainants, ainsi que les espaces végétalisés.

Texte | Philippe Selke

Photos | Lauriane Genart – Duchêne

23 mai 2022 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

A Virton, la maison de repos et de soins de Vivalia fut durant sa construction le théâtre de synergies exemplaires entre plusieurs sociétés gérées par une même famille, de l’évacuation des produits de démolition par camion à leur réemploi sur le même chantier après recyclage, en plus de la pose et de la réalisation de toute une série d’ouvrages. Un bel exemple de polyvalence familiale et locale, pour un résultat impeccable et durable.

Dubois est aussi démolisseur agréé (Photo : Dubois Travaux).

La saga entrepreneuriale familiale a commencé en 1991 avec la création de la société de transport SCTR. Après le rachat du transporteur benne SAGA en 2008 fut créée Ecodream, active dans les (dé)chargements de bateaux, la manutention, … mais aussi et surtout le recyclage, le criblage, le concassage dans les centres de groupement et de tri qu’elle possède à Hermalle-Sous-Huy, Auvelais et Rochefort. En avril 2020, c’est l’entreprise de travaux rochefortoise Dubois Dawance qui fut acquise. Depuis lors, les synergies peuvent jouer pleinement : SAGA transporte les produits, Ecodream les recycle, et Dubois Dawance les réemploie sur chantier.

L’alignement des murs préfabriqués en L a demandé une étude pour obtenir un résultat parfait.

Une riche palette de réalisations

Sur le chantier de Virton, Dubois Travaux a travaillé un an en sous-traitance de Duchêne, d’août 2020 à août 2021. L’entreprise a pu y montrer toute son expérience et son savoir-faire par la réalisation d’ouvrages multiples et variés : pose de citernes d’eau de pluie pour un total de 50 000 litres, de citernes à mazout (90 000 litres) et dégraisseurs ; pose de pavés en béton et de pavés drainant (2000 m²), des murs en L sur 60 m, d’1,5 km de bordures et filets d’eau, d’escaliers et de coffres de voirie (3000 m²), ainsi que d’un réseau d’égouttage de 700 m. S’y ajoutent quelques démolitions ponctuelles et l’évacuation de 4000 tonnes de terres polluées vers un CET,    “

de même que l’apport de terres arables et leur ensemencement. Adrien Piedboeuf, gestionnaire de chantiers : « Au-delà de notre rôle d’exécutant, nous avons vraiment pu participer au projet global avec l’entrepreneur général et l’architecte, en redessinant les parkings, travaillant sur les pentes, proposant un calepinage pour les murs en L et pour les escaliers, … une belle implication ! » 

Créée en 1992, la société de transport SCTR est à la base des développements ultérieurs de l’entreprise familiale. (Photo : SCTR).

Gestion et traitement des déchets

Dubois avait sous-traité les transports à SAGA-SCTR et la gestion des déchets à Ecodream. Vu la proximité avec Rochefort, c’est ce centre de tri d’Ecodream qui a accueilli tous les produits de démolition, comme les escaliers en béton. Ils y ont été concassés, criblés, avant d’être rapatriés sur le chantier en fraction fine afin de servir au niveau des coffres de voirie. En outre, Ecodream a géré toute la phase d’évacuation des terres, y compris les aspects administratifs. Adrien Piedboeuf : « Nous avons trois personnes qui ne s’occupent que de Walterre ; c’est un service que l’on propose aussi aux entrepreneurs tiers – petits ou gros terrassiers. Ils nous confient leurs analyses, et nous nous chargeons de la notification, du transport, du chargement et du versage. Nous sommes d’ailleurs l’un des seuls entrepreneurs wallons à avoir tous les types de remblais (de 1 à 5). Pour nous, 15 m³ ou 15 000 m³, toute terre est bonne à prendre pour être traitée. »

Ecodream étant aussi négociant en granulats d’ornement, qu’elle produit en grande partie elle-même puisqu’elle exploite une carrière, les différents types d’empierrement utilisés sur le chantier à Virton, dolomie ou pierre, sont des fabrications « maison ».  

Ecodream possède 3 centres de groupement et de tri à Hermalle-Sous-Huy, Auvelais et Rochefort (Photo : Ecodream)

Transports optimalisés

Quant à la société de transport SAGA-SCTR, elle a utilisé des camions semi-remorques 50 tonnes à suspension intégrale pour acheminer sur chantier terres arables et granulats d’ornement. Avec une telle capacité de charge par camion, le nombre de véhicules sur la route reste limité, une bonne chose pour la planète. En amont, tous les niveaux avaient bien été calculés afin d’évacuer le moins possible. Outre le coût environnemental, chaque camion en trop a en effet un coût financier…

Adrien Piedboeuf : « Nous sommes une entreprise familiale et ne travaillons qu’avec de la main d’œuvre belge. Si on nous demande de doubler les effectifs pour résorber un retard, nous sommes capables de le faire. » L’entrepreneur Duchêne s’est montré tellement satisfait du travail accompli qu’il a déjà commandé à l’entreprise une démolition intérieure pour le futur hôpital de Libramont…  

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message