Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Un dégraisseur sur mesure pour les eaux usées du restaurant la Calèche à Durbuy
Les touristes affluent à Durbuy pour visiter « la plus petite ville du monde », laissant derrière eux quantité d’eaux usées. (photo : AdobeStock)

Un dégraisseur sur mesure pour les eaux usées du restaurant la Calèche à Durbuy

Durbuy, bâtie dans un méandre de l’Ourthe est souvent appelée « la plus petite ville du monde ». Durbuy, son parc d’activités, ses ruelles, ses commerces et ses restaurants destinés aux flots d’amoureux et de touristes qui ne demandent qu’à passer un moment agréable sur une terrasse, produisant quantité d’eaux usées qui doivent être traitées sous peine de voir le réseau d’égouttage de la ville bouché par les amas graisseux.

Un plan en 3D a été fourni par le service dessin de Collinet afin de permettre la visualisation et l’implantation de la cuve sur les plans d’exécution.

Le restaurant La Calèche, voulant amener sa pierre à l’édifice, a demandé à EMKG de lui trouver une solution rapidement avant le début de la saison. EMKG est une entreprise locale située à Hotton, dirigée par Kevin Gloire qui entretient avec le tissu économique de sa région une forte relation de confiance liée à la qualité de ses réalisations. Elle s’est tournée vers son partenaire Deschacht en appelant son représentant, Vincent Brehl, à visiter son futur chantier afin de déterminer ensemble la solution la plus adéquate.

La solution idéale sera la fabrication d’un dégraisseur sur mesure en PEHD avec zone débourbeur, zone dégraisseur, deux ouvertures pour l’inspection et le nettoyage ainsi qu’une colonne de vidange.

Deschacht relève le défi 

Un passage latéral étroit, un sol rocheux, un flanc de coteaux, un réseau existant, beaucoup de contraintes à prendre en compte et qui demandent de faire preuve d’imagination. La solution idéale sera la fabrication d’un dégraisseur sur mesure en PEHD dont les dimensions permettront de disposer d’une zone débourbeur, d’une zone dégraisseur, de deux ouvertures pour l’inspection et le nettoyage ainsi que d’une colonne de vidange. La légèreté du polyéthylène rend la solution manuportable et facile à mettre en œuvre, l’étroitesse de la venelle ne permettant pas l’accès aux engins de chantier. Résistant aux agents chimiques et microbiens, au gel, au sel de dégel et aux températures jusqu’à 60°C, le séparateur en PEHD ne risque pas de fuir et fera son travail pendant des dizaines d’années.

La grande réactivité de Deschacht a permis au restaurant d’être prêt avant le démarrage de la saison touristique. (photo : La Calèche)

Des dimensions sur mesure 

Les dimensions doivent permettre d’atteindre les volumes nécessaires au traitement du flux mais aussi de placer le séparateur dans une zone étroite. Un plan en 3D a été fourni par le service dessin de Collinet afin de permettre la visualisation et l’implantation de la cuve sur les plans d’exécution. Un séparateur de 3500x1500x800 mm permettant d’offrir un volume brut de 4,2 m³, soit 3,36 m³ net, a ainsi été fourni bien avant le démarrage de la saison touristique. Défi relevé ! Réalisé en panneaux de 20 mm d’épaisseur, muni d’élingues de manutention, d’un poids limité à moins de 300 kg, le séparateur a été construit en moins de 10 jours afin de tenir le délai imparti.

Vincent Brehl : « Un bel exemple de ce qui fait la force de l’association entre Deschacht et Collinet, qui, sur base d’un dialogue avec le client final, permet de lui proposer exactement ce dont il a besoin, et ce dans des délais très courts. »  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.