Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Une bonne couverture pour Solidaris
La plus grande partie des 2500 m2 d’étanchéité concerne la toiture principale du bâtiment (1300 m2 environ), conçue comme une toiture chaude.

Une bonne couverture pour Solidaris

Basée à Kontich, l’entreprise Albitum est spécialisée en étanchéité de toitures plates depuis plus de 50 ans. Pour le compte de Thomas & Piron Bâtiment, elle dote la mutualité Solidaris d’environ 2500 mètres carrés d’étanchéité qui vont contribuer aux excellentes performances énergétiques du bâtiment rénové. Raul Simion, conducteur de chantier chez Albitum, donne quelques explications sur le chantier en cours.

« La plus grande partie des 2500 m2 d’étanchéité que nous posons concerne la toiture principale du bâtiment (1300 m2 environ), qui accueillera des panneaux photovoltaïques. Celle-ci est conçue suivant le principe de la toiture chaude. Sur le support existant, nous posons donc d’abord un pare-vapeur de 3 mm puis nous collons par-dessus une isolation en polyuréthane de 12 cm avec feuille d’aluminium. Vient ensuite une première couche de membrane d’étanchéité ventilée en bitume, avant de terminer par une seconde couche de membrane bitumineuse résistante aux UV soudée dessus. »

Outre la toiture principale, Albitum étanchéifie également les toits plats des locaux techniques en toiture, la terrasse périphérique au niveau +4 et une petite zone d’entrée au rez-de-chaussée. Albitum exécute ces travaux avec son propre personnel, parfaitement rôdé à ce genre d’exercice. Ses hommes sont occupés sur le chantier par intermittence depuis novembre 2022 et sans doute jusqu’à la fin de cette année encore, au fur et à mesure que les zones de travail deviennent accessibles. Par chance, le prix des matériaux, dont celui du PUR qui avait atteint des sommets, avait déjà baissé au moment où a débuté le chantier.

Raul Simion : « Même s’il s’agit d’une rénovation, Solidaris est un chantier finalement assez simple pour nous. Étanchéifier des immeubles à apparte­ments est souvent plus compliqué, parce qu’il y a une multitude de petites surfaces (terrasses, …) à traiter, et donc beaucoup plus de détails. »  

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.