Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Une entreprise familiale avec une vision durable sur le béton
Raphaël Grimont : « Nous avons tous en commun la volonté de transmettre cette âme d’entrepreneur de génération en génération. »

Une entreprise familiale avec une vision durable sur le béton

En 46 ans d’existence, la société PREFER a su développer ses activités béton pour s’imposer comme leader belge dans plusieurs gammes de produits, comme les blocs de construction et les traverses de chemin de fer. Raphaël Grimont, Administrateur délégué de PREFER, retrace cette évolution, avec le regard résolument tourné vers un avenir plus vert.

PREFER est le plus important fabricant de traverses en Belgique, tout comme c’est le cas pour les supports d’appareil de voie.

Raphaël Grimont explique : « Je représente la quatrième génération de notre entreprise familiale. Au fil du temps, notre groupe s’est fortement recentré sur le béton préfabriqué. » PREFER excelle en effet actuellement dans cinq grandes familles de produits en béton : les blocs de construction (PREFER CONSTRUCT), les traverses de chemin de fer et supports pour appareils de voie, hourdis et éléments préfabriqués pour le bâtiment, le génie civil et le routier (PREFER PREFAB), auxquels sont venus s’ajouter plus récemment les éléments pour murs de soutènement avec le Redi-Rock que nous avons déjà évoqué dans ces colonnes.

Sur ses quatre sites d’exploitation en région liégeoise, proches à la fois de la voie d’eau et d’importantes carrières, la société travaille le béton de la manière la plus efficiente et écoresponsable qui soit. « Une grosse partie de nos matières premières nous arrive par camion, mais nous utilisons la voie d’eau pour la part de nos approvisionnements qui sort du périmètre ‘local’. Pour la livraison de nos produits de masse comme les blocs et les hourdis, notre zone de chalandise se limite généralement à 70 km autour du lieu de production. Certains produits sur mesure pour le bâtiment ou le génie civil sont livrés jusqu’au Luxembourg, dans le nord de la France ou en Flandre. Pour les produits ferroviaires, c’est logiquement la voie ferrée qui est utilisée », souligne Raphaël Grimont.

C’est en 2001 que la société a acquis un terrain de 4 hectares anciennement occupé par la société TUBEMEUSE à Flémalle pour y installer de nouvelles productions.

PREFER avec FER comme… ferroviaire

Le ferroviaire est le domaine d’activité qui se taille la part du lion en termes de chiffre d’affaires et de personnel. Avec plus de 120 000 traverses produites par an pour Infrabel, son principal client, PREFER est le plus important fabricant de traverses en Belgique, tout comme c’est le cas pour les supports d’appareil de voie. Dans ce domaine, notre pays est d’ailleurs à la pointe de la technologie du béton par rapport à nos voisins et cela mérite d’être souligné. Mieux encore : associé à la société De Bonte, pour ses 3 usines dans l’Hexagone, PREFER est le deuxième fabricant de traverses pour la SNCF ! Forte de cette expérience, l’entreprise a développé d’autres produits pour le rail, comme des caniveaux grande longueur. Ces dernières années, PREFER a aussi travaillé au verdissement des voies ferrées du Tram liégeois avec notamment la livraison de 12 000 augets drainants.

Les quatre sites d’exploitation de PREFER sont proches à la fois de la voie d’eau et d’importantes carrières.

Répondre à la demande et absorber les fluctuations du marché

PREFER a choisi d’axer son développement sur une saine diversification dans le métier du béton préfabriqué, investissant sans cesse dans de nouveaux produits d’une part, dans de nouveaux outils de production pour rester performant, d’autre part. Les supports pour appareil de voie, les cuves pour station d’épuration, le Redi-Rock, les hourdis en béton armé sont quelques exemples de produits lancés depuis 2010. « Nous lançons actuellement la production en série d’asselets et de poutrains, solutions manutentionnables à la main permettant d’offrir en rénovation le confort d’un plancher en béton sans nécessiter de grue sur le chantier. L’an prochain suivront des linteaux porteurs. L’objectif est d’élargir notre gamme de produits de manière à pouvoir à la fois satisfaire au maximum les besoins des clients, mais aussi à pouvoir faire face aux fluctuations du marché », annonce Raphaël Grimont.

Avec une offre aussi diversifiée, PRFEER peut compter sur un portefeuille de clients qui l’est tout autant : administrations et parastataux comme Infrabel, négociants en matériaux pour tous les produits résidentiels, et entrepreneurs de toutes tailles en génie civil et en bâtiment. En matière d’éléments préfabriqués sur mesure, PREFER affiche d’ailleurs de belles références, telles que les nouvelles tribunes du circuit de Spa-Francorchamps, le chantier du RER à Waterloo, le nouveau quartier Rives Ardentes à Liège, … Architectes et bureaux d’études sont par ailleurs des interlocuteurs de choix lorsqu’il s’agit de faire connaître les solutions PREFER pour diminuer drastiquement l’empreinte carbone de la construction. 

Infrabel fut le premier client à être séduit par les qualités du Redi-Rock pour réaliser des murs de soutènement du RER.

Vers un béton « mangeur de CO2 »

PREFER est engagé de longue date dans la réduction de son empreinte carbone. Et il est prêt à passer à la vitesse supérieure, constatant que le marché sort enfin de son conservatisme, poussé dans le dos par les crises successives, l’explosion de la taxe CO2 et la prise de conscience environnementale toujours plus importante au sein de la population. Raphaël Grimont relève : « Nous assistons depuis peu à des développements industriels fondés sur de véritables innovations tournées vers la production de bétons toujours plus durables. »

Pour Infrabel, PREFER utilise depuis juin du béton avec un ciment bas carbone, pour une réduction de 30% de l’empreinte carbone de la traverse, une première européenne. D’autres parmi ses productions font appel à des matériaux recyclés ou des fillers issus de scories.   “

PREFER est le plus gros fabricant de blocs de maçonnerie béton en Belgique et souhaite le rester, raison pour laquelle il s’est investi avec plusieurs partenaires (Lhoist, Fluxys et Orbix) dans un projet qui va faire parler de lui : CO2ncrEAT. L’objectif est de produire des blocs de maçonnerie en béton, dont l’empreinte carbone sera négative grâce au remplacement total du ciment et à l’absorption du CO2. « Pour cela, nous utilisons la partie jusqu’alors non valorisable des scories issues de la sidérurgie que l’on fait réagir avec le CO2 rejeté par les cheminées de notre voisin Lhoist. Le processus fonctionne et est en cours d’optimisation. Dans les prochains mois, nous devrions introduire le permis unique pour la construction d’un ‘pipe’ d’environ 1,5 km entre notre site d’Hermalle-sous-Huy et Lhoist sur l’autre rive de la Meuse. CO2ncrEAT est la seule solution en circuit court sur le marché avec une empreinte carbone négative et des blocs de maçonnerie qui dépolluent », précise Raphaël Grimont.

La nouvelle tribune du Raidillon à Spa-Francorchamps fait partie des belles références de PREFER en matière d’éléments préfabriqués sur mesure (photo : Circuit de Spa-Francorchamps)

Entrepreneurs dans l’âme, le service en prime

Le fort ancrage familial et la taille de l’entreprise lui permettent de satisfaire le client en faisant preuve d’une flexibilité peu commune, ce qui lui a permis de récupérer des parts de marché, surtout dans le secteur résidentiel. En témoigne l’activité hourdis lancée en 2014 malgré la concurrence flamande toute proche.

« La transition entre la troisième et la quatrième génération s’est faite très récemment. Au fur et à mesure des générations, le groupe a connu une belle croissance mais aussi des partages. Nous avons ainsi des cousins qui possèdent une entreprise générale de construction (Cop & Portier). D’autres cousins exploitent une entreprise de location de matériel et une autre branche de la famille a développé une large activité logistique. Nous avons tous en commun la volonté de transmettre cette âme d’entrepreneur de génération en génération », conclut Raphaël Grimont.   

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.