Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Une étoile de plus dans la Cité ardente

DSC_6843_HIGH_def—retouched
Le cœur électrique du complexe comprend 3 cabines haute tension (une par bâtiment), avec pour la partie bureaux 2 transformateurs HTBT de 1000 kVA chacun.

Texte | Philippe Selke

Photos | Cegelec

30 mai 2022 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Pour Paradis Express à Liège, Cegelec (groupe VINCI Energies Belgium) était en charge des lots électricité des immeubles de bureaux, de l’hôtel Yust et des parkings. Vincent Werner, Business Unit Manager de l’une des deux Business Units wallonnes actives dans les installations électriques, exprime sa satisfaction d’avoir pu participer à ce projet emblématique faisant le lien entre Tour des finances et Gare des Guillemins.

Le cœur électrique du complexe comprend 3 cabines haute tension (une par bâtiment), avec pour la partie bureaux 2 transformateurs HTBT de 1000 kVA chacun, mais également l’ensemble des tableaux électriques et la distribution électrique. Les installations sont équipées d’un système de comptage énergétique pour obtenir le détail de la consommation niveau par niveau, voire demi-niveau par demi-niveau. Un groupe de secours est prévu afin de garantir l’alimentation en cas de coupure de courant. Les toitures sont recouvertes d’un mix de panneaux photovoltaïques et de toitures vertes.

Dans les espaces de coworking, Cegelec a proposé des rails lumineux suspendus sur mesure, avec dans chaque luminaire un détecteur de luminosité intégré.

Smart buildings

Quant à l’éclairage des immeubles, il est évidem­ment très performant tant par sa con­cep­tion que par l’utilisation de la technologie LED, mais aussi par son système de commande. Chaque travée est équipée d’un couple de luminaires commandé en régulation continue par un capteur qui va permettre de le « dimmer » en fonction du niveau de lux requis, de la luminosité à atteindre au niveau de la surface de travail, et surtout de l’apport lumineux extérieur. L’un des deux immeubles de bureaux présente une intéressante parti­cularité : les niveaux inférieurs sont dédiés à des espaces de coworking gérés par Silversquare. Vincent Werner : « Nous sommes ici dans une conception totalement différente, avec des techniques laissées apparentes pour ainsi dire constituer le décor. Nous avons proposé un système d’éclairage intelligent : des rails lumineux suspendus sur mesure, avec dans chaque luminaire un détecteur intégré pour ajuster l’éclairage en fonction de la luminosité extérieure et selon le niveau de lux souhaité ».

Un groupe de secours est prévu afin de garantir l’alimentation en cas de coupure de courant.

Accès 2.0

Comme pour les bureaux classiques, Cegelec a également assuré la partie sécurité avec notamment la gestion des accès qui, pour la partie coworking, est effective jusqu’au niveau de chaque bureau individuel. « Depuis son smartphone, on peut ainsi réserver une réunion, badger au parking, arriver à l’accueil, être dirigé vers le bon étage, et badger à l’entrée de la salle de réunion ou du bureau pour y avoir accès à l’heure prévue. »

Le parking des bureaux est équipé d’un éclairage intelligent, d’installations de recharge pour véhicules électriques et de bornes pour vélos. Pour le parking de la partie logement du projet, Cegelec a installé une cabine haute tension dédiée, une distribution de puissance propre, un groupe de secours, le désenfumage, ainsi que les traditionnels contrôles d’accès, sécurité, détection incendie, etc. Des emplacements avec chargeurs pour voiture sont également au menu. Si Cegelec ne participe pas aux logements proprement dits, l’entreprise est par contre particulièrement fière de sa contribution à la réalisation technique de l’hôtel Yust : distribution électrique sur tous les niveaux, connectivité réseau, contrôle d’accès (pour chaque chambre), surveillance vidéo CCTV. « Le roof top sur deux niveaux promet d’être ‘The place to be’, avec une vue fantastique sur la gare et sur Liège. Nous avons tout mis en lumière de sorte que la Cité ardente brille d’une étoile supplémentaire. »

Ce chantier a été particulier par sa réalisation rapide (2020-2022), le nombre de techniques à implémenter, le phasage du projet et les contraintes liées à la pandémie. Un vrai challenge, relevé avec brio par les équipes de Cegelec. Le résultat promet d’être à la hauteur, avec des plateaux de bureaux magnifiques et le sentiment très fort d’être connecté à la ville et au-delà.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Olivia Castelein

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureuse d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message