Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Matériel et machines

Une toute nouvelle excavatrice rail-route modulable

gww-matermaco-mecalac-216mrail-kopieren

30 novembre 2020 Temps de lecture 3 minutes

Partager cet article

En tant qu’importateur de la célèbre marque de matériel française Mecalac, Matermaco mettra bientôt à disposition de ses clients deux pelles excavatrices rail-route. A côté de la 8MCR-RR, Mecalac va commercialiser la 216MRail, une machine spécialement développée pour les travaux ferroviaires.

Alors que la 8MCR-RR était une pelle sur chenille convertie en excavatrice rail-route, la nouvelle 216MRail est une excavatrice sur pneus conçue d’usine pour offrir les fonctionnalités spécifiques liées à la construction ferroviaire. Une élégante cabine double a également été développée. Celle-ci, associée à un design compact de la machine, sans surélévation du contrepoids, permet une vision à 360°, ce qui est important pour la sécurité lorsque l’on travaille sur le rail.

Avec une largeur de voies de 1435 mm, la 216MRail est parfaitement adaptée au travail en Belgique et en Europe. Parmi les autres avantages de cette machine, un gabarit compact, une capacité de levage importante et une souplesse de déplacement facilitée par une transmission hydrostatique.  Elle est également pourvue d’un équipement développé spécifiquement pour les applications rail et offre une grande amplitude de travail.

La 216Mrail est conçue conformément à la future norme ferroviaire Européenne « EN15746 », afin d’être aisément homologable dans les différents pays.

Limitation de hauteur

Sur une machine dédiée aux travaux ferroviaires, la question de la hauteur de travail maximale est capitale. On ne peut absolument pas toucher les caténaires lors des mouvements et la limitation de hauteur est également essentielle pour les travaux dans les tunnels et sous les viaducs. Luc Deleener, directeur Industrie chez Matermaco, précise : « La 216MRail dispose de 2 hauteurs préréglées en usine (3.92m et 4.28m) . L’opérateur peut également définir d’autres hauteurs en fonction des caractéristiques du chantier. »

Une capacité de levage supplémentaire

La 216MRail a un poids opérationnel supérieur à 20 tonnes, lié d’une part au châssis ferroviaire avec lorries oscillants et d’autre part, au contrepoids atteignant 4700 kg. L’avantage ? Son architecture dédiée lui confère des performances concurrençant les machines de 21-23 tonnes. Propulsée par un moteur diesel Stage V Deutz TCD 3,6 L4 d’une puissance de 100 kW (136 ch), sa vitesse sur les rails est de 30 km/h maximum.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

Contact

Jonathan Huppez

Chef D’édition

Envie de découvrir nos formules de partenariat ? Je serais heureux d'en parler avec vous.

0%

    Envoie-nous un message