Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Voici ce que vous réserve ARCHITECT@WORK Brussels
La première édition d’ARCHITECT@WORK Brussels à Tour & Taxis a été très favorablement accueillie. (Photo : Pablo Treselj)

Voici ce que vous réserve ARCHITECT@WORK Brussels

En 2022, la première édition d’ARCHITECT@WORK Brussels a été un succès immédiat. Une réussite que les organisateurs de ce salon conceptuel souhaitent réitérer les 29 et 30 mai prochains dans les Sheds 1 et 2 de Tour & Taxis. « Ce lieu met notre programme en valeur et correspond parfaitement à notre public cible », explique Anne-Laure Van de Ginste, Exhibition Manager.

Avec 208 exposants, l’édition 2022 d’ARCHITECT@WORK à Bruxelles affichait immédiatement complet. Quelque 2775 visiteurs se sont alors rendus à Tour & Taxis pour découvrir les innovations du salon. « C’est un très bon chiffre, surtout que c’était la première fois que nous débarquions dans la capitale avec notre concept », déclare Anne-Laure Van de Ginste. « Nous avons interrogé de nombreux exposants et visiteurs. Leur réponse était claire : ils souhaitaient que nous organisions de nouvelles éditions ­d’ARCHITECT@WORK Brussels. Et il suffit de voir les inscriptions pour 2024 pour comprendre qu’ils n’ont pas changé d’avis depuis. Tous les stands du salon seront occupés. Tous les indicateurs sont donc au vert et nous comptons bien réitérer le succès d’il y a deux ans. »

Le MaterialDistrict présentera des innovations qui s’inscrivent dans le thème Super Skin. (Photo : Mioulet Fotografie)

Des collaborations qui nous renforcent

Le public cible de Bruxelles a un profil différent de celui des éditions de Courtrai. C’est précisément ce qui nous intéresse, puisque d’autres thèmes et produits sont dès lors présentés dans la capitale. « Les visiteurs sont non seulement de jeunes architectes et architectes d’intérieur, mais aussi de grands bureaux », poursuit Anne-Laure. « Alors qu’en Flandre orientale et occidentale, nous constatons un intérêt plus marqué pour les projets haut de gamme et résidentiels, à Bruxelles et autour de la capitale, l’accent est mis davantage sur la durabilité. »

Cependant, la véritable force d’ARCHITECT@WORK réside toujours dans le concept en tant que tel. Le salon a été créé par et pour les architectes et architectes d’intérieur à partir de l’idée qu’eux-mêmes se font d’un salon qu’ils aimeraient visiter. Chaque produit et chaque innovation ne peut pas avoir plus de deux ans et doit être approuvé par un jury. « Il arrive que ce principe nous fasse perdre un exposant. Mais cette façon de travailler garantit la qualité de chaque édition. Par ailleurs, nous travaillons en étroite collaboration avec les partenaires médias et les associations professionnelles. À Bruxelles, un plus grand nombre de fédérations francophones sont désormais liées. Elles nous ont découverts lors de la première édition et sont plus que jamais convaincues. Notre collaboration renforcée avec, entre autres, l’ARIB, l’Ordre des architectes, l’UPA-BUA, l’UWA (Union Wallonne des Architectes) et l’AABW (Association des Architectes du Brabant Wallon), est un plus. »

Cette année encore, vous assisterez à des séminaires intéressants, avec notamment Michiel Riedijk et Tim Fu comme intervenants. (Photo : Pablo Treselj)

Super Skin, à l’intérieur et à l’extérieur

Les 29 et 30 mai, vous retrouverez ARCHITECT@WORK dans les Sheds 1 et 2 de Tour & Taxis. C’est un lieu bien choisi et qui cadre parfaitement avec les événements mis sur pied par l’organisation en marge du salon. Cette année, ces événements sont regroupés sous le thème Super Skin. « C’est le même thème que l’année dernière à Courtrai, mais il est cette fois appliqué au public bruxellois à la demande des prescripteurs », précise Anne-Laure. « Super Skin est un sujet brûlant. Il ne s’agit pas seulement de l’enveloppe extérieure des bâtiments. À l’intérieur également, il existe un grand nombre de finitions, de matériaux, de systèmes et de procédés de haute qualité, innovants et durables qui répondent à leur tour aux exigences les plus élevées des architectes et des concepteurs. Le premier intervenant que je peux annoncer dans ce contexte est Michiel Riedijk, du bureau Neutelings Riedijk Architecten, basé à Rotterdam. C’est ce bureau qui s’est chargé de la rénovation de la Gare Maritime, à deux pas de Tour & Taxis. Michiel Riedijk reviendra sur cette réalisation le 30 mai à 17h30. Autre intervenant que je peux d’ores et déjà vous annoncer : Tim Fu, du Studio Tim Fu, à Londres. Il a travaillé pour Zaha Hadid Architects et s’est spécialisé dans l’intelligence artificielle. Il vous en dira plus sur ce sujet le 30 mai à 15h30. »

Les associations professionnelles organisent également des séminaires, en plus des expositions communes avec ARCHITECT@WORK Courtrai. Le MaterialDistrict, une exposition de matériaux mettant à l’honneur des produits non encore commercialisés, sera à nouveau au rendez-vous, tout comme les photos d’architecture dans des caissons lumineux d’Images by DAPh. « L’INSTALLATION by FEBE voyagera de Courtrai à Bruxelles, et nous prévoyons cette fois encore un mur de projet par world-architects.com avec une sélection d’images de l’architecture mondiale. Bruxelles nous offre un public cible nouveau et différent. Le concept se suffit à lui-même et, en tant qu’organisation, nous le renforçons par des événements en marge du salon. » 

« * » indique les champs nécessaires

Envoie-nous un message

Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.