de-waal-solid-foundations-foto-3-kopieren

De Waal Solid Foundations dispose aussi de solutions maison pour les travaux de fondation dans des bâtiments existants.

02:30
12-05-2020

4000 pieux vissés à double refoulement latéral du sol pour le futur village pénitentiaire à Haren

Dès 2022, les prisons devenues obsolètes de Saint-Gilles, Forest et Berkendael seront remplacées par un tout nouveau complexe pénitentiaire à Haren. Le « village » comprendra une dizaine de bâtiments regroupant des unités plus petites, ce qui profitera à la qualité de vie des détenus. En à peine 6 mois, De Waal Solid Foundations a exécuté pas moins de 4000 pieux vissés à double refoulement latéral du sol (sans vibrations).

De Waal Solid Foundations, qui était à l’origine un département de la maison-mère hollandaise De Waalpaal, a depuis lors accumulé plus de 60 ans d’expérience dans le placement de pieux de fondations et de soutènements. L’entreprise est principalement connue dans le secteur pour ses pieux vissés à double refoulement : depuis qu’elle a mis au point son propre système il y a 30 ans, avec un parc de machines adapté, les pieux GVS sont quasiment devenus la marque de fabrique de l’entreprise. « Nous proposons bien entendu également d’autres solutions, mais nous avons fait le choix de nous spécialiser dans un nombre limité de techniques. Cela nous permet de garder le focus, de commettre moins d’erreurs et d’être le spécialiste des travaux de fondations profondes », déclare Olivier Rens, administrateur délégué de De Waal.

de-waal-solid-foundations-foto-2-kopieren

Réalisation de pieux GVS sur un chantier à Kallo. Grâce à son vaste parc de machines, De Waal Solid Foundations peut facilement assumer de grands projets.

 

10 bâtiments, 4000 pieux

Au début de cette année, De Waal Solid Foundations fut l’une des premières entreprises de construction à fouler le sol du chantier de la nouvelle prison à Haren. L’ancien site de l’usine de chaudières Wanson, en faillite, s’étend sur environ 15 hectares, et accueillera dans quelques années 1190 détenus. Olivier Rens : « Il s’agit pour nous d’un projet très intéressant, car on ne parle pas ici d’une prison classique. Le village pénitentiaire est composé d’une dizaine de bâtiments implantés sur différents niveaux. La parcelle présente en effet une déclivité : la différence entre le point le plus haut et le point le plus bas est presque de 8 mètres. Après une étude de sol détaillée, nous avons calculé la longueur adéquate pour les pieux en fonction des sondages. Au final, nous avons placé 4000 pieux GVS d’une longueur comprise entre 8 et 22 mètres. Une mission qui n’était pas évidente, mais dont nous pouvons être fiers. »

Toujours prêts à intervenir

« Dans notre secteur, on vit un peu au jour le jour », affirme Olivier Rens. « Nous ne savons souvent pas ce qui va se passer au-delà de quelques semaines. Lorsqu’on sait que les pieux GVS sont la solution la mieux adaptée pour 99% des projets de construction sur le marché belge, on comprend qu’il nous faut pouvoir intervenir rapidement. » De Waal Solid Foundations disposant de suffisamment de main d’œuvre, l’entreprise est capable de réagir promptement aux nouvelles demandes. Une bonne organisation est dans ce cas d’une importance cruciale : « Nous sommes en mesure d’envoyer chaque jour 30 équipes sur le terrain en Belgique, soit environ 100 personnes. Quand il s’agit de faire preuve de flexibilité pour les clients, un planning structuré est évidemment indispensable. »

de-waal-solid-foundations-foto-1-kopieren

Sur le chantier du village pénitentiaire à Haren, De Waal Solid Foundations a réalisé 4000 pieux GVS d’une longueur comprise entre 8 et 22 mètres.

 

De Waal, une multinationale

Groupe De Waal, avec De Waal Solid Foundations comme socle, peut être qualifié de véritable multinationale : outre De Waal Solid Foundations et le bureau d’études Sondex, le groupe possède aussi deux filiales actives en Europe de l’Est. « À nos yeux, il s’agit d’un marché non négligeable. Avec les compétences et l’expérience que nous avons accumulées ces dernières décennies dans nos contrées, nous pouvons battre la concurrence dans des pays comme la Pologne et la Roumanie. Même si nous voulons également continuer à croître en Belgique, aux Pays-Bas, au Luxembourg et en France. Nous nous y sommes bâti une belle réputation : il est de notoriété publique que nous fournissons de la qualité, que nous ne facturons pas de suppléments pour un oui ou pour un non, et que nous prenons nos responsabilités. Nos racines sont ici. »   

Texte Frie Van der Planken | Photos De Waal Solid Foundations

Abonneer u op onze nieuwsbrief

en savoir plus: De Waal Solid Foundations

Construire la Wallonie partners

naamloos-1-kopierenDCIM100MEDIADJI_0019.JPG