14060-001-stad-brussel--vuurkruisenlaan-021-kopieren

De très longues portées bénéficient à la flexibilité et à la modularité recherchées pour ce type de projet.

02:49
27-08-2019

A la Croisée des Chemins, Neder-Over-Heembeek | Une école extraordinaire au rapport qualité-prix exemplaire

Le 1er septembre dernier, les 300 premiers enfants et leurs enseignants prenaient possession de leur nouvelle école à Neder-Over-Heembeek, complétée par un hall sportif. ‘A la Croisée des Chemins’ est une école extraordinaire, notamment en raison de son standard passif, sa pédagogie active et sa conception architecturale durable. Nominée lors de la première édition de Be exemplary en 2016, elle attire les regards de tous ceux qui entrent ou sortent de Bruxelles par le pont Van Praet. On doit cette belle réalisation à l’entreprise de construction Denys nv et aux architectes de B2Ai, en collaboration avec la SM Thiers-Dujardin pour les aménagements extérieurs et ATS pour l’acoustique.

Tom Vanderbeken, responsable de projet chez Denys, affiche une fierté à la mesure de la performance accomplie : « Le client (la Ville de Bruxelles) a reçu énormément pour le prix qu’il a payé. Si l’on compare avec d’autres écoles, le prix au mètre carré est quasi identique, avec la grosse différence que, pour ce même prix, on a ici un bâtiment passif avec en plus les spécificités inhérentes à une pédagogie active. Je pense que la manière dont nous avons travaillé, avec un client qui s’adresse directement à l’entreprise, à charge pour elle de travailler avec un bureau d’études, est celle permettant d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix. »

Le choix de matériaux naturels et durables est visible dans toute l’école : béton et bois, dans leur expression la plus brute.

 

Economique et écologique

Un exemple concret de ce que peut apporter un entrepreneur quand il est impliqué dès la conception ? Avec un bon choix de matériau, qui ne doit pas forcément être le plus cher, il est possible de réaliser un bâtiment qui allie à la fois esthétique et conformité aux normes en vigueur, avec une touche chaleureuse et durable en plus. C’est ici le cas avec les plafonds, qui doivent pour ce type de bâtiment répondre à des critères acoustiques extrêmement exigeants. Les plafonds de l’école sont recouverts de panneaux en laine de bois fabriqués à partir de déchets de menuiserie. Le choix de matériaux naturels et durables est visible dans toute l’école : béton et bois, dans leur expression la plus brute. On retrouve également le bois dans le hall sportif, entièrement construit en ossature de bois lamellé-collé.

Une organisation ouverte et flexible

Les concepteurs ont travaillé avec des planchers porteurs comportant des éléments creux. D’où une légèreté qui permet d’augmenter leur hauteur et ainsi permettre de très longues portées, jusqu’à 25 mètres dans ce cas. Le nombre de colonnes se voit sensiblement réduit, ce qui bénéficie à la flexibilité et à la modularité recherchées pour ce type de projet. Des parois légères suffisent à délimiter les espaces.

Au niveau des maternelles, chacune des quatre classes a accès à un espace commun central. Ce qui permet par exemple de réunir deux classes ou plus, pour une gestion flexible des groupes d’élèves et des apprentissages à la carte.

Les plafonds du réfectoire, hauts d’environ 6,60 mètres, font entrer énormément de lumière et de vues sur l’environnement verdoyant dans lequel est implanté l’école.

14060-001-stad-brussel--vuurkruisenlaan-021-kopieren

De très longues portées bénéficient à la flexibilité et à la modularité recherchées pour ce type de projet.

 

Etude énergétique

Les besoins énergétiques limités du bâtiment (15 kWh/m².an) ont été l’un des paramètres les plus importants au niveau de la conception et expliquent le recours à la géothermie combinée avec une pompe à chaleur. La chaleur présente dans le sol est utilisée pour maintenir une température agréable en hiver, réduisant ainsi énormément les besoins en énergie fossile. En été, la fraîcheur du sol permet de refroidir l’air ambiant. Tom Vanderbeken : « Chez Denys, nous avons réalisé, avec plusieurs bureaux d’études, une étude dynamique qui nous a permis de paramétrer les vitrages en fonction de l’occupation et d’une consommation énergétique optimale.

Au Sud, nous avons utilisé un triple vitrage avec un facteur solaire très faible pour réduire très fortement l’énergie solaire qui entre dans le bâtiment en été et les déperditions thermiques en hiver. Au Nord, nous avons fait l’inverse : un double vitrage avec un facteur solaire très élevé pour laisser entrer au maximum la chaleur en hiver, quand le soleil est bas. »

« Nous avons réalisé ce projet Design and Build en 3 ans et demi, ce qui est assez exceptionnel pour une école à la pointe de la technologie. Nous constatons que la Ville de Bruxelles est très satisfaite et qu’elle pourrait répéter cette formule pour la construction d’autres écoles. »   

Tekst: Philippe Selke   
Beeld: Régine Mahaux

Construire la Wallonie partners

Bouwinfo

Fiche technique

Maîtres d’ouvrage Ville de Bruxelles

Conception Denys nv et B2Ai

Entreprise générale Denys nv

aquajoss-3359-kopierenscreenshot_simulator-kopieren