BE-CERT

L’organisme de certification BE-CERT a délivré ses premiers certificats BENOR pour le béton de route aux unités de production de B-MIX BETON NV (Centrales 1 et 2 à Tessenderlo).

02:03
28-05-2019

BE-CERT délivre ses premiers certificats BENOR pour le béton de route

BE-CERT a délivré ses premiers certificats BENOR pour le béton de route aux unités de production de B-MIX BETON NV (Centrales 1 et 2 à Tessenderlo). Ils ont été délivrés sur base des dispositions du Règlement d’Application pour la certification BENOR du Béton de route, TRA 50, et conformément au PTV 850, élaboré au sein de l’opérateur sectoriel COPRO.

B-MIX BETON NV, situé dans le Limbourg, est un acteur important dans le monde du béton et du recyclage. Deux centrales à béton modernes, installées à Tessenderlo, assurent la production, entre autres, de béton prêt à l’emploi, de produits en béton maigre et désormais également du béton de route, tous certifiés BENOR. « B-MIX a reçu cette certification parce que l’entreprise répondait  totalement aux exigences réglementaires définies dans le règlement de certification du béton de route », explique Pascale De Kesel, Experte en certification chez BE-CERT.

Acteurs concernés

Le label BENOR a vu le jour il y a une quarantaine d’années et est maintenant bien établi et reconnu. Il a néanmoins fallu attendre 2016 pour que COPRO et BE-CERT unissent leurs forces afin de développer une certification pour les compositions de béton spécialement adaptées aux routes, ce qui a abouti en 2017 à la publication du règlement Béton de route. Pascale De Kesel : « Un règlement ne naît que lorsque les acteurs concernés se mettent ensemble autour de la table pour y réfléchir : d’une part, les entreprises souhaitant obtenir un certificat et, d’autre part, les utilisateurs publics et privés qui sont également demandeurs. Dans ce cas précis, une administration publique, l’Agence flamande des routes et de la circulation souhaitait pouvoir disposer d’un produit certifié pour tous ses chantiers utilisant du béton de route. Un produit certifié signifie en effet davantage de garantie de qualité et par conséquent une diminution du nombre de contrôles et d’inspections dans le cadre du suivi des chantiers. »

Confiance dans le produit

Une fois que toutes les parties prenantes se sont accordées sur la valeur ajoutée d’un certificat, la machine démarre. « Nous élaborons un plan tous ensemble », explique Pascale De Kesel, qui souligne l’utilité du certificat.
« Le label BENOR signifie que l’utilisateur peut avoir confiance en la qualité du produit utilisé. Les entreprises réalisent également des contrôles internes, imposés dans le cadre du plan, pour gérer le produit. La certification du béton de route est encore relativement récente et il faut toujours un certain temps avant qu’un nombre critique de producteurs obtiennent un certificat. À l’heure actuelle, cinq entreprises sont en possession d’un certificat délivré par COPRO ou BE-CERT. En plus de cela, il y a également un grand nombre de dossiers en cours, dont je ne peux évidemment pas parler. »

Exigences spécifiques

Le béton de route est spécifiquement utilisé dans les aménagements routiers ce qui, réglementairement, nécessite un certain nombre de priorités supplémentaires par rapport au béton prêt à l’emploi pour les bâtiments. « Les grand-routes et les autoroutes, par exemple, sont exposées très régulièrement au sel de voirie, ce qui conduit à des exigences plus strictes en matière de durabilité. Les entreprises ayant déjà obtenu un certificat pour le béton prêt à l’emploi chez BE-CERT connaissent la façon de faire et savent comment ils peuvent nous demander les certificats supplémentaires. Le pas à franchir pour les fabricants du secteur du béton n’est donc pas si grand », conclut Pascale De Kesel.  

Tekst: Niels Rouvrois
Beeld: BE-CERT

Abonneer u op onze nieuwsbrief

en savoir plus: BE-CERT , BENOR , Beton

Construire la Wallonie partners

Safety ShopTopcon