Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Des travaux d’élargissement de la Lys qui demandent de la créativité

Menés par la Région Wallonne, des travaux d’élargissement de la Lys sont en cours à Comines. Ils font partie du projet européen reliant le bassin de la Seine à l’Europe du Nord en rendant la Lys navigable pour les bateaux jusqu’à 4400 t. Pour les travaux de drainage, la SM TRBA/Artes Depret a fait appel […]

pomp-kopieren

28 décembre 2020 Temp de lecture 4 minutes

Partager cet article

Menés par la Région Wallonne, des travaux d’élargissement de la Lys sont en cours à Comines. Ils font partie du projet européen reliant le bassin de la Seine à l’Europe du Nord en rendant la Lys navigable pour les bateaux jusqu’à 4400 t. Pour les travaux de drainage, la SM TRBA/Artes Depret a fait appel à la société G. Smeyers de Zandhoven.

Le chantier se situe entre l’écluse de Bas-Warneton et la station d’épuration d’Ipalle, à hauteur de la rue de l’Europe à Comines. « Les travaux comprennent la rectification du cours de la Lys », explique René Lambrechts, gérant de G. Smeyers. « Il fallait pour cela creuser une fosse de construction d’environ 6 m de profondeur sur une longueur de 1000 m, d’une largeur de 30 m au fond, avec des talus présentent une pente de 12/4. »

Initialement, le drainage devait s’effectuer avec des filtres verticaux placés sur les bords, complétés par des drains horizontaux au centre de la fosse. « Mais cette dernière technique n’a pas pu être appliquée suite à la présence de bombes des deux guerres mondiales. De plus, sur plus de la moitié de la fosse, de l’argile a été découverte en surface, par-dessus une couche de sable fort perméable dans laquelle des nappes captives étaient présentes. Ailleurs dans la fosse, nous sommes tombés sur une accumulation de sable contenant de l’eau libre. »

26 pompes à piston déversent les eaux de pompage dans la Lys ou dans un fossé creusé par les entrepreneurs.

 

Un plan de drainage particulier a donc été mis au point. « Dans la zone avec l’eau captive, dix puits filtrants ont d’abord été placés et mis en fonction, après quoi les entrepreneurs ont pu excaver jusqu’au niveau prévu de la berme dans l’enrochement du talus. Les travaux d’enrochement du talus ont ainsi pu avoir lieu sans interférence avec le drainage. »

« Après cette excavation préliminaire et une recherche des bombes, 500 filtres verticaux ont été forés jusqu’à 10 m de profondeur, espacés de 3 à 10 m, complètement noyés dans du sable drainant pour obtenir une bonne capacité d’absorption des filtres. Ceux-ci ont été raccordés à 26 pompes à piston qui ont déversé les eaux de pompage dans la Lys ou dans un fossé creusé par les entrepreneurs. »

Entamés en juillet, les travaux de drainage s’achèveront dans le courant du mois de novembre.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%