Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Excellentes performances CO2 pour le béton de soufre certifié

En 2013, à la demande du producteur de béton De Bonte, l’organisme de certification COPRO a lancé la procédure de certification du béton de soufre.

La certification du béton de soufre s’inscrit dans l’attention portée par COPRO à la circularité.

Texte | Niels Rouvrois

Photos | COPRO

9 juin 2021 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Les prescriptions et les règlements sont finalisés depuis 2018 et le béton de soufre peut donc être certifié sous la marque COPRO. Le soufre est utilisé comme liant pendant la production du béton, ce qui permet de réduire de 40% les émissions de CO2 pendant cette phase. « COPRO se focalise fortement sur l’économie circulaire et, à cet égard, ce produit a un important potentiel », précise Johan Mondelaers, responsable des produits en béton de soufre chez COPRO.

La marque COPRO (COntrôle de PROduits) est une marque collective dont COPRO est titulaire. Depuis plus de 35 ans, l’organisme de certification agit en tant que tierce partie indépendante et est responsable du contrôle des producteurs qui lancent sur le marché des produits de voirie, tant sous certificat COPRO que BENOR. En Flandre par exemple, depuis 1996, un décret de subvention oblige les communes et les gestionnaires de réseaux d’égouttage à utiliser des produits certifiés. Les inspections se faisant sur la base des normes et des règlements en vigueur, il est apparu nécessaire, en 2014, de mettre en place un conseil consultatif pour l’élaboration de ce règlement technique, sous la houlette du COPRO.

Le béton de soufre a une empreinte CO2 inférieure de 40% à celle du béton de ciment classique.

Conseil consultatif

Le conseil consultatif est composé de représentants des institutions publiques, des fabricants, des utilisateurs et des experts, parmi lesquels COPRO. Johan Mondelaers : « Suite à une question posée par le producteur de béton De Bonte en 2013, COPRO a organisé le premier conseil consultatif pour les produits en béton de soufre l’année suivante. Quatre ans et treize conseils consultatifs plus tard, ce conseil consultatif a approuvé le PTV 823 et le règlement d’application TRA 23, qui ont été ratifiés par l’organe d’administration de COPRO. Il y a actuellement une entreprise demandeuse de ce certificat. La procédure a donc été lancée. Pour nous, il s’agit d’un certificat orienté vers l’avenir, que nous souhaitons porter à l’attention des entreprises concernées. Car la certification, le contrôle et le suivi constituent une grande valeur ajoutée tant pour le fabricant que pour l’exploitant et l’utilisateur. »

Echelle de performance CO2

Le béton de soufre a une empreinte CO2 inférieure de 40% à celle du béton de ciment classique, un gain remarquable. En outre, le béton de soufre est entièrement recyclable, résistant aux acides et étanche, ce qui est très intéressant sur le marché de l’égouttage.

La certification du béton de soufre s’inscrit dans l’attention portée par COPRO à la circularité. Cela se manifeste également par la reconnaissance, en tant qu’organisme certificateur, de l’échelle de performance CO2. Elle incite les organisations à réduire leurs rejets en CO2 tant de manière structurelle qu’au sein même de l’organisation, ainsi que dans les projets et dans la chaîne d’approvisionnement. En coopérant et en innovant tout au long de cette chaîne, les organisations peuvent atteindre leurs objectifs. A l’instar d’autres systèmes de gestion, l’échelle de performance CO2 exige une amélioration ­continue de la connaissance, des mesures ­supplé­mentaires de réduction du CO2, ainsi qu’une bonne communication et coopération au sein de l’organisation. L’échelle de performance CO2 concerne principalement les économies ­d’énergie, la réduction du CO2, l’utilisation efficace des ­matériaux et l’utilisation d’énergies durables.

Le béton de soufre est entièrement recyclable, résistant aux acides et étanche, ce qui est très intéressant sur le marché de l’égouttage.

NTMB

Un autre indicateur qui témoigne de l’importance accordée par COPRO à l’économie circulaire est la gestion de la certification NTMB. Le système vise à réfléchir à la manière de répondre aux exigences de construction tout en utilisant des matériaux qui favorisent la nature et son développement. Les entreprises et les institutions qui souhaitent se conformer au système de certification NTMB doivent satisfaire à certaines ­exigences minimales ou y travailler. « Une attention toute particulière est accordée à l’autocontrôle du producteur/fournisseur/prestataire de services et aux principes de l’entrepreneuriat durable », conclut Johan Mondelaers.    

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%

Wij gebruiken cookies. Daarmee analyseren we het gebruik van de website en verbeteren we het gebruiksgemak.

Details