01:03
25-10-2019

infrastructures souterraines, Cahier | La construction appelle RESA à moderniser la cartographie de ses réseaux souterrains d’énergie

RESA va redevenir une intercommunale indépendante de la société Nethys. RESA exploite les réseaux de gaz et d’électricité de 73 communes en région liégeoise.

Avant d’effectuer les moindres travaux, les entreprises de travaux de voirie demandent aux différents gestionnaires de câbles et canalisations les plans de leurs installations dans la future zone d’intervention.

Cette mesure est nécessaire pour garantir la sécurité des ouvriers et riverains. Quotidiennement, les entreprises de travaux de voirie constatent qu’une modernisation de la cartographie des réseaux de gaz et d’électricité s’avère indispensable.

« Les informations que RESA communique aux entreprises ne sont pas tenues à jour et RESA communique aux entreprises une multitude de plans dont la grande majorité est inutile vis-à-vis des besoins du chantier » déclare Didier Block, secrétaire général de la Fédération Wallonne des Entreprises de travaux de Voirie (FWEV – l’une des composantes de la Confédération Construction Wallonne). Cette situation est dangereuse car elle est source de confusion dans la lecture des plans.

Il existe une ambition wallonne de disposer d’un système de cartographie numérique uniforme des installations souterraines. Cette cartographie numérique existe déjà en Flandre depuis plusieurs années. Mais, dans ce but, il est indispensable que tous les gestionnaires de câbles et canalisations disposent d’un système numérique à jour afin de pouvoir alimenter cette cartographie, ce qui n’est actuellement pas le cas chez RESA.

La FWEV lance donc un appel aux actionnaires de RESA pour qu’ils accordent les moyens nécessaires à RESA afin de mettre à jour leur système de cartographie et réduire de la sorte les risques encourus par les ouvriers des entreprises de travaux de voirie.

« A l’heure de mettre sous presse, RESA nous promet un plan d’actions »   

Construire la Wallonie partners