Le bâtiment spacieux de Sombreffe date de 2001.

01:25
03-06-2019

La bonne adresse pour acheter et faire réparer un camion d’occasion

A Sombreffe, au centre du triangle Charleroi – Namur – Bruxelles, Braem SA fait rimer camion avec occasion et réparation. Depuis 1992, cette filiale de la maison-mère située en Flandre occidentale met son expérience, son personnel qualifié et son gigantesque stock de pièces détachées au service de clients tant privés que publics. Bruno Tessier, directeur de Braem Sombreffe, explique avec fierté ce qui fait la force de l’implantation en Wallonie.

Braem est présent à Sombreffe depuis 1992 déjà. D’un petit hangar de 800 mètres carrés à l’origine, la société a rapidement grandi pour finalement déménager en 2001 vers un bâtiment neuf et spacieux. Historiquement, Braem est un spécialiste MAN et Mercedes. La société possède d’ailleurs deux garages MAN en Flandre. Même si ces garages lui permettent de vendre des camions neufs, Braem est essentiellement présent sur le marché du camion d’occasion.

Vente de camions d’occasion

Bruno Tessier : « Le marché wallon de l’occasion se porte plutôt bien. Nos clients sont aussi bien des entrepreneurs importants qui ne souhaitent pas mettre du neuf sur certains chantiers difficiles, ou des petits entrepreneurs, très nombreux en Wallonie. »

Braem

Braem est surtout présent sur le marché des camions d’occasion.

 

Braem achète ses camions d’occasion là où ils se trouvent dans toute l’Europe, à travers une équipe d’acheteurs dédicacée. La Belgique est beaucoup trop petite pour pouvoir alimenter suffisamment l’offre. Bruno Tessier : « Pour des lève-conteneurs par exemple, il y a une demande de 10 camions par jour. On ne pourrait pas les trouver seulement en Belgique. »

Atelier de réparation performant

L’atout de l’implantation de Sombreffe est cependant son atelier de services et de réparation. Pour tous types de camions MAN ou Mercedes, l’atelier dispose de la pièce à remplacer, neuve ou même d’occasion, grâce à un stock de plusieurs dizaines de milliers de pièces. La force de frappe de Braem s’appuie sur l’usine de la maison-mère, qui produit ses propres moteurs, boîtes, ponts arrière, étriers de frein, …  Bruno Tessier : « Nous sommes organisés pour faire des réparations dans un temps record. Nos clients viennent de toute la Wallonie et même du Limbourg, fort proche. Braem existe depuis plus de 65 ans et emploie plus de 250 personnes, dont une trentaine sur le site de Sombreffe. Notre personnel est qualifié et formé en continu. »  

Tekst: Philippe Selke
Beeld: Bruno Tessier (Braem)

Abonneer u op onze nieuwsbrief

en savoir plus: Braem , Occasion

Construire la Wallonie partners

Topcon