Valipac
01:29
15-04-2019

La vie éternelle des housses de palettes

C’est bien connu, le Belge a une brique dans le ventre. Qu’il s’agisse de travaux de construction ou de rénovation, des milliers de palettes de matériaux de construction, emballées sous housses plastiques, transitent chaque jour entre les producteurs et les différents corps de métier.

Le recyclage commence sur les chantiers

Chaque année, ce sont ainsi plus de 5000 tonnes de housses plastiques qui arrivent sur le marché. Pour éviter que ces plastiques ne terminent à la poubelle, Valipac a mis au point le Clean Site System. « Ce concept fait appel à la logistique retour. Il offre aux entrepreneurs la possibilité d’utiliser des sacs pour la collecte de leurs films plastiques et de les déposer gratuitement chez leur négociant. Près de 6000 entrepreneurs font aujourd’hui appel à ce service, proposé par 220 négociants en matériaux de construction répartis sur l’ensemble de la Belgique », explique Filip Vangeel, Manager Circular Economy chez Valipac. « Ce système de collecte est bien ancré dans le secteur mais pourrait encore être amélioré. La grande majorité des housses de palettes sur le marché sont en effet fabriquées à partir de matière vierge. Valipac s’est donc donnée pour ambition de maintenir ces housses plus longtemps en circulation », poursuit Filip Vangeel.

Vers la circularité des housses en plastique

De cette ambition est né un projet de démonstration : Clean Site Circular. Son objectif ? Réinjecter les housses de matériaux de construction dans la chaîne de valeur en réutilisant la matière recyclée pour la fabrication de… nouvelles housses pour le secteur de la construction. « Un projet moins compliqué qu’il n’y paraît s’il réunit tous les acteurs concernés », précise Filip Vangeel, citant quelques exemples. Wienerberger s’est engagé à utiliser des housses en matière recyclée si celles-ci présentent des propriétés équivalentes à la matière vierge. Total Polymers conduit les recherches destinées à développer une nouvelle recette de housses contenant 50% de matière recyclée techniquement équivalente à la matière vierge ; Morsinkhof Rympoplast fournit le polyéthylène recyclé et Oerlemans Packaging produit les housses que Wienerberger va utiliser. La boucle est ainsi bouclée.

Design 4 circularity

« Ce projet a permis de mettre en lumière les failles du modèle actuel », résume Filip Vangeel. L’utilisation d’encre ou de colorants diminue la performance des housses circulaires. D’où la nécessité d’établir des lignes directrices claires à l’attention des utilisateurs sur le degré de circularité des produits qu’ils achètent ou font concevoir. Un autre projet que Valipac développe actuellement.  

Tekst: Valipac
Beeld: Valipac

Abonneer u op onze nieuwsbrief

en savoir plus: Circulaire , Recyclage , Valipac

Construire la Wallonie partners

Des lubrifiants