Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Pistes wallonnes vers la construction circulaire

Même si la Déclaration de Politique Régionale ne dit mot sur l’économie circulaire appliquée à la construction (elle parle simplement...

rdc_valbenoit-high-ress_rotor_hd_copyright_obeart_spi-28-scaled-kopieren

4 mai 2020 Temp de lecture 7 minutes

Partager cet article

Même si la Déclaration de Politique Régionale ne dit mot sur l’économie circulaire appliquée à la construction (elle parle simplement d’écoconstruction), la Wallonie, via sa direction du Développement durable, a livré dernièrement les résultats d’une étude visant d’une part à prioriser les matériaux de réemploi à intégrer dans le cahier des charges type bâtiments 2022 (CCTB 2022), et d’autre part, à proposer des recommandations, voire des mécanismes à mettre en place dans les marchés publics permettant de favoriser le réemploi. Ce travail est issu de la collaboration avec la Confédération Construction Wallonne (CCW), le Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC), Ressources ASBL, Retrival SCRL FS et Rotor ASBL.

Dans la version actuelle du CCT-B, 9 tomes sur 10 concernent principalement la prescription de postes relatifs à la mise en œuvre des éléments de construction. Le dixième tome, numéroté Tome 0, énonce quelques articles liés à la déconstruction des éléments tout en prévoyant également certains articles liés à la mise en œuvre d’éléments de construction (Equipements permanents de sécurité et de protection). L’ensemble des 10 tomes traite donc de la mise en œuvre d’éléments. Il est possible d’intégrer à cette structure des clauses spécifiques aux éléments de réemploi, à condition de distinguer deux cas de figure :

1. les éléments de construction issus du réemploi qui font l’objet d’une commercialisation suffisamment stable et prévisible ;

2. les éléments de construction de réemploi qui ne font pas (encore) l’objet d’une commercialisation très courante.

rdc_valbenoit-high-ress_rotor_hd_copyright_obeart_spi-2-scaled-kopieren

Critères de priorisation

Dans cette optique, l’étude identifie différents critères de priorisation des éléments de construction en regard de leur intérêt pour le réemploi.  Neuf critères techniques, environnementaux, de disponibilité ou économiques ont ainsi été identifiés de manière à ce qu’ils soient indépendants les uns des autres. Il s’agit de la facilité de démontage, la facilité de remise en œuvre, la modularité, le stockage (in situ), la quantité en place (occurrences), l’offre actuelle (opérateurs et services), la localisation, l’impact environnemental à la production et le niveau d’exigence performancielle.

Appliquant ces critères aux différents éléments de construction (avec leur référence dans le CCT-B) en utilisant un facteur de pondération pour certains d’entre eux, l’étude aboutit à un classement indiquant quels éléments sont prendre en compte prioritairement pour un réemploi.

Freins et opportunités

Dans une seconde partie, le document analyse les freins et opportunités aux niveaux belge et européen en matière d’incitation au réemploi en se penchant en particulier sur 4 contextes européens (nationaux ou régionaux) au Royaume-Uni, en Finlande, en France et en Région de Bruxelles-Capitale. Le document s’attarde ensuite sur des exemples concrets d’action visant à promouvoir le réemploi et utilisant, d’une façon ou d’une autre, les outils prescriptifs pour y parvenir. Cette collection d’exemples couvre une aire géographique plus large. Le document répertorie et commente également plusieurs publications récentes traitant des questions de réemploi des éléments de construction en Belgique et à l’étranger.

Suivent quelques réalisations en Wallonie dans lesquelles le réemploi a été mis en œuvre, ainsi que les résultats d’un sondage mené auprès des acteurs wallons de la construction. L’immense majorité des répondants sont architectes.

rdc_valbenoit-high-ress_rotor_hd_copyright_obeart_spi-6-scaled-kopieren

Lors de la transformation des bâtiments du Génie-Civil en vue d’en faire la Cité des Métiers de Liège, ce ne sont pas moins de 1000 m² de carrelages qui ont été récupérés par l’ASBL Rotor sur le site du Val Benoît, à l’initiative de la SPI.

 

Recommandations

Une troisième et dernière partie s’attache à formuler des recommandations afin d’inciter au réemploi notamment dans les marchés publics wallons. Le document se clôture avec une série de bonnes pratiques, ressources utiles et annexes.

Bref, la lecture de ce document est à conseiller à tout qui veut mettre le réemploi en pratique.

Priorisation des matériaux de réemploi à intégrer dans le cahier des charges type bâtiments 2022 (CCTB 2022) et prescription de recommandations dans la perspective du réemploi et de promotion de la construction/rénovation durable (Septembre 2019) est téléchargeable sur le site du SPW à l’adresse http://developpementdurable.wallonie.be/actualite/economie-circulaire-dans-la-construction

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%