Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Nouvelles

Pour l’amour du travail bien fait

Fort de près de 450 collaborateurs, le groupe familial Eloy a su préserver l’état d’esprit des origines, basé sur le respect de valeurs humaines et du travail bien fait.

Texte | Philippe Selke

Photos | Groupe Eloy

14 octobre 2021 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Fort de près de 450 collaborateurs, le groupe familial Eloy a su préserver l’état d’esprit des origines, basé sur le respect de valeurs humaines et du travail bien fait. S’étant diversifié sans renier ses racines, le groupe recherche en permanence des talents, de ­l’opérateur de terrain au directeur de département. Car la famille a désormais besoin de relais pour que « sa voix porte jusqu’au bout de la table ». Entretien avec Isabelle Marneffe, directrice des Ressources Humaines du groupe Eloy.

Créée en 1965, Eloy est aujourd’hui encore une entreprise 100% familiale gérée par la troisième génération : Olivier, Pierre-Etienne et David Eloy. Depuis plusieurs années déjà, elle connaît une croissance linéaire grâce à 2 secteurs d’activité. La construction d’une part, avec plus de 200 chantiers réalisés par an sur le territoire wallon en déconstruction, assainissement, infrastructures et bâtiments. La gestion de l’eau d’autre part, domaine grâce auquel le savoir-faire de l’entreprise wallonne est mondialement reconnu, avec 18 000 produits conçus et fabriqués par an à Sprimont.

Eloy engage des candidats de bonne volonté avec un comportement irréprochable, que ce soit pour le pôle Construction ou le pôle Traitement des eaux.

Élargir le clan de manière naturelle

Isabelle Marneffe : « Attirer de bons candidats passe d’abord par le bouche-à-oreille, amplifié par les réseaux sociaux. Si un collaborateur transmet l’information à l’une de ses connaissances, c’est probablement parce qu’il se sent bien chez nous et c’est rassurant pour le candidat ; dans l’autre sens, il sait que cette personne correspondra à nos valeurs, et c’est rassurant pour l’entreprise. »

Bien entendu, Eloy recrute également via les canaux traditionnels comme la presse ou les plateformes spécialisées. Lors des entretiens, l’histoire de l’entreprise familiale est narrée avec passion, la plupart du temps par un Eloy, puisque tous les trois sont très investis dans le recrutement. Dans cette optique de proximité, chaque collaborateur sait qu’il peut pousser la porte de l’un d’eux. Autre exemple, chez Eloy, pas de numéros, les listes du personnel sont classées par ordre alphabétique du prénom ! À Sprimont, l’ambiance familiale est ainsi largement plébiscitée et, une fois le travail terminé, on ne laisse pas passer une occasion de faire la fête. Pour le bien-être des travailleurs, on ne lésine pas non plus sur la qualité des outils de travail, comme des engins de chantier à la pointe de la technologie ou des bureaux modernes et spacieux. 

Une ambiance de PME, les avantages d’une grande entreprise

Tout qui cherche à intégrer une entreprise du secteur de la construction au sens large, capable d’offrir les avantages d’une grande entreprise tout en gardant un esprit de PME, dans un environnement agréable en région liégeoise, peut difficilement ignorer Eloy. « Dans un contexte de crise, avoir des actionnaires qui sont en même temps les patrons de l’entreprise et qui défendent un vrai projet industriel à long terme et pas une rentabilité financière à court terme, cela a de quoi rassurer le candidat à l’emploi », ajoute Isabelle Marneffe.

Même avec très peu de qualifications, les possibilités d’emploi sont réelles, grâce à une grande diversité de métiers dans tous les domaines techniques, mais aussi en gestion, commercial, support… « Si le candidat est de bonne volonté et a un comportement irréprochable, nous pourrons sans doute lui proposer du boulot, que ce soit pour le pôle Construction ou le pôle Traitement des eaux. Nous avons ainsi aujourd’hui des chefs d’équipe qui, à l’origine, étaient boulanger ou fleuriste ! »  Qualifiés ou non, jeunes ou moins jeunes, tous sont les bienvenus, pourvu que le savoir-être soit présent. 

Pour le bien-être des travailleurs, l’entreprise familiale ne lésine pas sur la qualité des outils de travail.

Aider la famille à gérer la croissance

Accueillir et intégrer de nouveaux collaborateurs, c’est bien. Il faut aussi être en mesure de les encadrer au quotidien. Avec 3 patrons pour près de 450 collaborateurs, le système a atteint ses limites. Eloy recherche ainsi plusieurs directeurs pour servir de relais à la famille dans différents départements du pôle Construction (Bâtiments, Infrastructures, Environnement & Déconstruction) mais également un directeur commercial transversal. Isabelle Marneffe : « Pour reprendre la métaphore de la table familiale, vu la longueur de celle-ci suite aux nombreuses rallonges ajoutées au fil des embauches, la voix des patrons ne peut plus porter jusqu’en bout de table. Nous recherchons donc des directeurs qui assureront ce relais entre famille et collaborateurs afin de continuer à garantir à chacun d’eux un management de proximité. »  

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%