04:07
02-10-2019

Prolongez la durée de vie de votre structure en béton

La corrosion ne connaît pas de répit, surtout dans le cas de structures de béton armé en acier où il est nécessaire d’utiliser la méthode adéquate pour l’atténuer et la prévenir. La corrosion peut être définie comme la conversion d’un métal raffiné en oxydes plus stables par la consommation d’oxygène et d’eau. Le béton fournit un bouclier naturel protégeant l’acier d’armature contre la corrosion. L’environnement fortement alcalin créé par la matrice cimentaire entourant l’acier d’armature entraîne la formation d’une couche passive autour de la barre d’armature, qui est un film d’oxyde imperméable prévenant d’autres réactions de corrosion par isolation totale de la surface en acier. Cependant, ce film protecteur n’est maintenu que tant que le milieu fortement alcalin généré par la matrice cimentaire persiste. La carbonatation provoquée par l’exposition au dioxyde de carbone dissous dans l’eau réduit le pH de la matrice cimentaire. De plus, les ions chlorures perturbent également la couche passive et créent de la corrosion. Lorsque la couche passive se désagrège, des réactions de corrosion se déclenchent et endommagent l’acier d’armature.

Bien que le processus de corrosion ne puisse être évité, il existe de nombreuses possibilités de le prévenir. Plusieurs types d’inhibiteurs de corrosion sont sur le marché. Ceux-ci contiennent des composés chimiques qui empêchent les réactions de corrosion sur l’armature de renfort en acier. Tous les inhibiteurs doivent atteindre le béton près de l’acier d’armature pour le protéger. Pour ce faire, des inhibiteurs de corrosion peuvent soit être ajoutés dans des adjuvants pour béton et mélangés directement avec le béton frais, soit être appliqués à la surface du béton durci (SACI – surface applied corrosion inhibitors ou inhibiteurs de corrosion appliqués en surface en français). Le premier type d’inhibiteur ne peut être appliqué que dans le cas de nouvelles structures ; le second a été développé spécifiquement pour la rénovation des structures existantes.

MasterProtect 8500 CI : la meilleure protection en date pour l’acier d’armature

Plus besoin de choisir entre la solution parfaite pour les structures nouvelles ou celle pour les structures existantes. MasterProtect 8500 CI par Master Builders Solution est un nouvel inhibiteur de corrosion destiné à être appliqué aux structures nouvelles et existantes qui s’est avéré efficace même en cas de fissures post-application. MasterProtect 8500 CI est un inhibiteur de corrosion à base de silane, qui possède une double fonction. Appliqué en surface, il peut être utilisé dans le cadre d’une stratégie de prévention ou d’inhibition de la corrosion, mais aussi de protection contre celle-ci. MasterProtect 8500 CI est un mélange révolutionnaire de silanes de qualité supérieure auxquels un inhibiteur de corrosion spécifique a été ajouté. Ce dernier reste en latence dans le béton jusqu’à ce qu’il soit activé par l’humidité qui pénètre à travers la surface à la suite de fissures ou du vieillissement du béton. L’inhibiteur ne peut pas être détecté visuellement dans des conditions sèches, car MasterProtect 8500 CI ne modifie pas l’aspect du béton. Toutefois, lorsque le béton est mouillé, il est facile d’observer sa résistance à l’eau (l’effet perlant) sur la surface du béton. En outre, MasterProtect 8500 CI présente une viscosité très basse qui améliore la pénétration dans le béton sur une large plage de températures, une teneur en COV plus faible et un point éclair plus élevé, de sorte que la manipulation et l’application du produit s’avèrent beaucoup plus aisées et sûres qu’avec de nombreux autres inhibiteurs.

Quelle est la double fonctionnalité de MasterProtect 8500 CI et quel est son fonctionnement ?

Les inhibiteurs de corrosion appliqués en surface traditionnels exigent que l’inhibiteur pénètre en profondeur dans le béton pour atteindre l’acier d’armature, où le groupe fonctionnel agit à la surface des barres d’armature en effectuant une nouvelle passivation de l’acier et en réduisant la corrosion active et ultérieure. MasterProtect 8500CI va encore plus loin grâce à sa double fonctionnalité.

La première partie de la double fonctionnalité de MasterProtect 8500 CI est l’effet hydrophobe produit par le mélange de silanes de haute qualité qui empêche l’humidité et les chlorures de pénétrer dans le béton. Selon la réaction chimique qui se produit, des silanes peuvent être créés avec différentes fonctions. MasterProtect 8500CI utilise plusieurs fonctions du silane pour créer différents effets sur le substrat en béton, notamment un effet d’inhibition de la corrosion et la formation d’une couche hydrophobe qui protège le béton contre la pénétration d’eau liquide tout en étant perméable à la vapeur d’eau. Il empêche l’humidité supplémentaire de pénétrer dans le béton, tandis que toute humidité contenue dans le support peut s’évaporer. Ce phénomène permet de conserver le béton constamment sec et d’augmenter sa résistivité électrique ; le béton pouvant être considéré comme un électrolyte pour l’acier d’armature, une résistivité plus élevée empêche les réactions électrochimiques. Par ailleurs, dans le béton sec et alcalin, l’acier d’armature est rapidement passivé. En combinaison avec le manque d’eau et la forte résistivité du béton, le taux de corrosion en est considérablement réduit.

L’inhibiteur latent est mélangé aux silanes du deuxième élément dans la double fonctionnalité de MasterProtect 8500 CI. La présence d’inhibiteurs latents est essentielle pour assurer une protection à long terme contre la corrosion des structures en béton armé. Indépendamment de l’âge et de la qualité du béton, la fissuration peut survenir à tout moment dans la durée de vie des structures. Le béton, avec acier d’armature, tend à se fissurer pour plusieurs raisons.. La fissuration implique également que le bouclier hydrophobe créé par les silanes de MasterProtect 8500 CI est percé. L’eau et les ions chlorures peuvent pénétrer dans la fissure et endommager l’acier d’armature. À ce stade, la double fonctionnalité joue son rôle et MasterProtect 8500 CI continue de protéger l’armature. Les inhibiteurs latents restent en latence dans le béton jusqu’à ce que l’imperméabilité de celui-ci diminue au fil du temps ou jusqu’à ce que le béton se fissure. À ce moment-là, ils sont activés, deviennent mobiles, et pénètrent plus profondément dans le béton par l’humidité. L’acier d’armature reste donc protégé.

La double fonctionnalité de MasterProtect 8500 CI le distingue de la kyrielle d’inhibiteurs existants sur le marché : outre le bouclier hydrophobe créé par le mélange révolutionnaire de silanes, l’inhibiteur latent garantit une protection à long terme. Cet effet assure une durée de vie prolongée pour tous les types de structures en béton armé et a été démontré par divers tests indépendants.

Lees meer over: Corrosion , MasterProtect

Construire la Wallonie partners