02:39
29-10-2020

THOMAS & PIRON SE TOURNE VERS RENAULT TRUCKS

Avec l’arrivée de 13 Renault Trucks Master et 1 Renault Trucks C, Renault Trucks fait une entrée en force dans le parc de la société Thomas & Piron. L’entreprise générale de construction a choisi de faire confiance au constructeur français suite à un premier contact lors de Matexpo 2019. Une décision qu’elle ne regrette pas, ni au niveau du produit, ni sur le plan du service offert par le concessionnaire.

Thomas & Piron s’appuie sur une expérience de quarante-trois ans dans le domaine de la construction. L’entreprise, qui emploie 2400 personnes, construit chaque année 780 maisons et 715 appartements et effectue 100 rénovations clé sur porte en Belgique et au grand-duché de Luxembourg. Son chiffre d’affaires atteint les 580 millions d’euros. Thomas & Piron exploite en outre un parc de 650 camionnettes et une cinquantaine de véhicules de moyen tonnage et lourds. Cette flotte intègre désormais 13 Renault Trucks Master de 3,5 t et un Renault Trucks C issu de la gamme chantier du constructeur hexagonal.

Un châssis tridem

Xavier Mestdagh, Manager Service Logistique de Thomas & Piron, précise : « Nous avons commandé 12 Master fourgons et 1 plateau qui est en ce moment carrossé par un partenaire de Renault Trucks. Par ailleurs, nous avons aussi commandé un Renault Trucks C qui sera livré très bientôt. » Si l’entreprise exploite déjà quelques Midlum plus anciens, il s’agit là des premiers véhicules de la nouvelle gamme de la marque française à enrichir le parc de l’entrepreneur. Il ajoute : « Nous travaillons habituellement avec deux autres constructeurs au niveau des camionnettes mais un des deux a montré quelques signes de faiblesse en termes de service. Nous avons alors discuté avec Renault Trucks, notamment au salon Matexpo 2019. Le contact est bien passé et nous avons donc décidé de passer commande. »

L’essentiel de la commande concerne des Renault Trucks Master en version fourgon. X. Mestdagh : « Ces véhicules sont utilisés pour le transport du matériel dont notre personnel a besoin. Thomas & Piron emploie tous les corps de métier : chauffagistes, plafonneurs, électriciens, etc.

Ils ont chacun besoin de leur matériel propre et disposent d’une camionnette avec un espace de chargement aménagé pour le transport de leurs outils. Les premiers échos concernant les véhicules sont très positifs, notamment en qui concerne le confort de conduite et la souplesse du châssis, une spécialité française … ».

Quant au Renault Trucks C choisi par Thomas & Piron, il s’agit d’un 8×4 avec châssis tridem. X. Mestdagh explique ce choix : « Le nouveau Renault Trucks C sera équipé d’une grue de 53 t/m en bout de châssis. C’est pour cela que nous avons choisi un châssis tridem avec dernier essieu directionnel. C’est un châssis que nous connaissons bien car c’est le même que celui utilisé par Volvo. Les essieux et les ponts sont toutefois homologués pour un tonnage légèrement inférieur à celui de la marque suédoise mais le prix est également moins élevé. Nous avons aussi opté pour la grande cabine, notamment pour faire plaisir au chauffeur. Nous sommes une société familiale et attachons beaucoup d’importance au bien-être de nos collaborateurs. Quand on sait à quel point il est difficile de trouver de bons chauffeurs, cela compte, d’autant que celui qui conduira le C est à la fois chauffeur et grutier, ce qui est encore plus spécifique. »

« Un réseau qui comprend nos besoins »

Les véhicules sont fournis par le réseau Renault Trucks, en l’occurrence le garage du Carrefour. X. Mestdagh : « Le réseau Renault Trucks est composé de garages poids lourds, qui comprennent donc bien les besoins des sociétés de transport ou des entreprises telles que la nôtre. C’est moins le cas avec un réseau voiture qui vend des camionnettes. Le garage du Carrefour nous donne entière satisfaction sur ce plan. »

Thomas & Piron n’a pas conclu de contrat d’entretien pour ses véhicules « car nous disposons de toute la structure et l’infrastructure nécessaires pour nous charger nous-mêmes des entretiens et réparations », souligne X. Mestdagh qui poursuit : « Ceci facilite la planification des entretiens. Trois personnes sont tous les jours sur la route pour faire des échanges de véhicules. Elles vont chercher ceux qui doivent passer à l’entretien et en laissent d’autres sur site, ce qui n’interrompt pas le travail des ouvriers sur chantier. Nous sommes aussi assurés chez VAB. Si une intervention est nécessaire, VAB prévient le chef d’atelier qui décide du lieu où il convient d’amener le véhicule en panne. »

en savoir plus: Renault Trucks Master

Construire la Wallonie partners

ausa_t235h_crabmode-kopieren