Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Un nouveau tunnel sous la Gare du Nord pour le Métro 3

Metro-STIB kopiëren
La future ligne de métro 3 offrira aux voyageurs un nouvel axe permettant de relier les stations Bordet et Albert en seulement 20 minutes.

Texte | Philippe Selke

Photos | Beliris

4 juin 2021 Temps de lecture 7 minutes

Partager cet article

Ouvrage clé de ce projet, le tunnel en construction permettra la mise en service du premier tronçon entre la Gare du Nord et Albert. Un chantier d’ampleur piloté par Beliris et réalisé par la société momentanée Progrès constituée de BAM contractors, Bam Galère et Soletanche Bachy. La fin des travaux est prévue pour 2024.

En offrant une connexion directe entre Albert et Bordet tout en desservant les communes de Forest, Saint-Gilles, la Ville de Bruxelles, Schaerbeek et Evere, la future ligne offrira une nouvelle connexion rapide et efficace aux Bruxellois.

Un tunnel de 150 m de long sera réalisé sous les voies ferroviaires de la Gare du Nord à Bruxelles. Il s’agit d’un projet important dans le cadre de la transformation du pré-métro actuel (entre la Gare du Nord et Albert) en métro et de l’extension future de la Ligne 3 vers le Nord de Bruxelles. En offrant une connexion directe entre Albert et Bordet tout en desservant par le métro les communes de Forest, Saint-Gilles, la Ville de Bruxelles, Schaerbeek et Evere jusqu’à la frontière avec Haren, la future ligne offrira une nouvelle connexion rapide et efficace aux Bruxellois.

L’ouvrage situé à proximité de la Gare du Nord assurera une double fonctionnalité. « Dans un premier temps, le passage du tunnel de métro sous les voies du train fera office d’arrière-gare pour permettre au métro 3 d’effectuer les manœuvres de retournement nécessaires lors de la mise en service du tronçon Gare du Nord-Albert. Aterme, il fonctionnera comme tronçon de tunnel et assurera la circulation du métro 3 sur la totalité de la ligne Bordet-Albert », explique Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.

Un chantier aux nuisances limitées

Pour réaliser cet ouvrage, des travaux préparatoires de déplacement des réseaux souterrains ont été effectués et un bâtiment désaffecté a été démoli rue du Progrès. Les travaux de construction de ce nouvel ouvrage se dérouleront comme suit : dans les rues d’Aerschot et du Progrès, deux zones de chantier seront installées. Ensuite, deux puits d’accès au chantier d’une profondeur respective de 22 m et de 15 m seront creusés. Afin de préserver au mieux la vie urbaine, ces puits seront réalisés par creusement à ciel ouvert, entre des parois moulées, à l’abri d’une dalle de couverture.

« Pour ne provoquer aucune vibration en surface et maintenir la circulation des trains jour et nuit, le tunnel sera ensuite construit sous les voies de la Gare du Nord selon la méthode de toitures en galeries creusées manuellement », explique Cédric Bossut, Directeur de Beliris. Les parois seront réalisées en béton (jet grouting) pour délimiter le contour du tunnel, ce qui permettra d’excaver le volume intérieur de la boîte au fur et à mesure du creusement souterrain (stross). Au total, 46 600 m³ de terres seront excavées, ce qui équivaut au volume de 13 piscines olympiques. La majorité des terres non polluées seront transportées par bateau pour être ensuite en partie valorisées en remblais sur d’autres chantiers. Une fois l’excavation finalisée, une plateforme en béton sera réalisée au niveau du sol, avant de procéder à l’équipement du tunnel.

Un tunnel de 150 m de long sera réalisé sous les voies ferroviaires de la Gare du Nord à Bruxelles.

Le projet du Métro 3

La future ligne de métro 3 offrira aux voyageurs un nouvel axe au réseau de métro de 10,3 kilomètres permettant de relier les stations Bordet et Albert en seulement 20 minutes. 

Le projet Métro 3 se déroule en deux phases. La première phase concerne la transformation du pré-métro actuel entre Albert et Gare du Nord en métro avec la construction de la nouvelle station Toots Thielemans entre la Gare du Midi et Lemonnier, la conversion des stations existantes et la construction du tunnel de jonction telle que présentée ci-avant. La seconde phase concerne, quant à elle, l’extension de ce tronçon jusque Bordet par la création d’un tunnel de 4,5 km, de 7 nouvelles stations modernes et d’un dépôt.

Le projet, mené par la STIB et Beliris, est un partenariat entre l’État fédéral et la Région de Bruxelles-Capitale, dont l’objectif est d’améliorer la mobilité en transports publics, la qualité de vie et la convivialité dans la capitale.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%