Plateforme pour le bâtiment, le génie civil et les infrastructures
Projets

Une solution globale pour de bonnes fondations

Au Casino de Namur, Votquenne Foundations a vissé 115 pieux à double refoulement latéral du sol pour l’extension mais a également battu quelques pieux métalliques à faibles vibrations à l’intérieur du bâtiment existant.

Texte | Philippe Selke

Photos | Votquenne Foundations

23 juin 2021 Temps de lecture 8 minutes

Partager cet article

Le service global qu’elle propose grâce à ses sociétés-sœurs Votquenne sa est en effet fort apprécié de Liège à Tournai, en passant par Namur et Mons. Nous vous proposons un petit tour d’horizon des principaux chantiers en cours, menés avec expertise et efficience.

Rien d’étonnant à ce que Votquenne Foundations soit si présent en Wallonie, car la société possède un ancrage historique et un dépôt avec bureaux à Trazegnies. Elle maîtrise donc parfaitement les spécificités du sous-sol wallon, géologiquement plus complexe qu’en Flandre, une compétence indispensable pour le choix de la technique la mieux adaptée à la situation locale, ainsi que pour un dimensionnement correct des pieux.

Toujours la bonne machine pour la meilleure performance

En plein centre de Liège, pour l’extension-réno­vation des bureaux de Noshaq (ex-Meusinvest), c’est un cocktail de techniques qui a été mis en œuvre pour les fondations de l’extension (parois berlinoises, pieux sécants et pieux forés tubés) et ce avec une seule machine. Résultat : un coût moindre pour le client et une limitation des nuisances dues au transport pour le voisinage. À l’intérieur du bâtiment existant avec élément de finition en verre, des pieux métalliques battus à faibles vibrations ont été réalisés au moyen d’une machine compacte. Une technique que l’on retrouve sur un chantier situé 100 mètres plus loin, celui de la transformation de l’hôtel Baar-Lecharlier, également en sous-traitance pour l’entrepreneur Moury. Il s’agit là de réaliser, entre autres, des pieux métalliques battus à faibles vibra­tions jusqu’à la roche pour avoir la bonne capacité por­tante, et ce à l’intérieur du bâtiment existant. 

Toujours dans le centre de la Cité ardente, sur le chantier de réhabilitation de l’îlot de la Madeleine, les façades historiques doivent être préservées, ce qui rend l’accès à certaines zones du chantier impossible aux engins lourds. La machine compacte utilisée par Votquenne Foundations s’avère là aussi la solution pour le battage de pieux à faibles vibrations. Pour contrôler la capacité portante, Votquenne Foundations sort un autre atout de son jeu : sa société-sœur Revyson.

Dans le centre historique de Liège, Votquenne Foundations a battu des pieux à faibles vibrations. Sa société-sœur Revyson est intervenue pour contrôler la capacité portante.

Analyse de sol et contrôle qualité, sans délai

Ludovic Huysentruyt (2Fund) : « Avec Revyson, nous disposons de notre propre machine, disponible rapidement, pour effectuer des essais de sol. C’est utile là où subsistent des doutes malgré le rapport de sondage effectué par ailleurs, parfois insuffisant. Notre réactivité permet à l’entrepreneur de respecter le planning. Notre vision est en effet de ne pas se contenter d’informer notre client en cas de problème, mais de lui proposer directement des solutions. » C’est aussi ce qui s’est passé sur le chantier d’une maison de repos à Salzinnes (Namur), où 300 pieux ont été forés dans deux zones distinctes. Sur l’une d’entre elles, le niveau atteint par la machine de forage ne correspondait pas partout aux résultats de l’essai de sol fourni par le maître d’ouvrage. Revyson a donc directement procédé à des essais complémentaires pour vérifier le bon niveau d’assise pour continuer les travaux sans perte de temps. Une fois les pieux en place, Revyson a effectué un contrôle de qualité par test sonore. 

L’indépendance opérationnelle comme avantage concurrentiel 

Toujours à Namur, pour l’extension des Urgences du CHR (Entrepreneur : Dherte), Votquenne Foundations a combiné deux techniques : des pieux à double refoulement en grande partie, et des pieux forés tubés le long des conduites et des câbles, pour éviter d’endommager ceux-ci sous l’effet du refoulement. Enfin à Mons, pour un complexe de bureaux à construire par Cordeel, c’est à la société-sœur au sein de 2Fund, Lameire, qu’il a été fait appel pour réaliser ensemble une paroi de 250 mètres courants de pieux sécants. Là aussi, les sondages supplémentaires effectués par Revyson ont permis d’accélérer le processus. À Grâce-Hollogne, Lameire disposait d’une meilleure machine pour accéder au site de forage d’un puits circulaire d’un diamètre de 8 m, pour lequel devait être réalisée une paroi de pieux sécants.

Afin de pouvoir opérer sans (trop) être dépendant de partenaires externes et ainsi offrir le meilleur service à ses clients, 2Fund dispose même de ses propres sociétés de transport, Exceptra & VQ Logistics, qui connaissent mieux que toute autre les difficultés éventuelles pour obtenir un permis de transport et vérifient les conditions d’accès au chantier.   

Newsletter

S'inscrire pour recevoir les dernières actualités

louwers mediagroep
  • Bouwmat

    Bouwmat

    Plateforme sur les équipements de construction et les machines de construction

    Site web
0%